Découvrez les tenues de sortie !

« Nous sommes gonflés à bloc ! »

A l\'heure de disputer un nouveau tour de la Coupe de France, Oumar Pouye se montre déterminé à franchir un palier supplémentaire dans cette compétition. Le milieu de terrain, qui a déjà eu l\'occasion d\'affronter Amnéville cette saison avec l\'équipe réserve, n\'envisage qu\'une issue positive pour le FC Metz.
Partager cet article :

Dans quel état de forme êtes-vous actuellement ?
Oumar Pouye
: « En  ce moment, tout va bien pour moi. Je commence à retrouver mon meilleur niveau, même si j'ai encore une marge de progrès. Tout n'a pas été facile pour moi depuis le début de la saison, mais je me sens beaucoup mieux maintenant. Je commence à véritablement prendre mes marques

Le mois dernier, vous n'avez pas eu beaucoup de temps de jeu. Comment avez-vous vécu cette situation ?
O. P.
: « J'ai toujours envie de jouer alors forcément c'était un épisode plutôt difficile pour moi.  Cela dit, je n'étais pas à mon meilleur niveau alors je comprends pourquoi je ne jouais pas autant que je l'avais espéré. »

Lors des deux derniers matches du FC Metz en championnat, vous avez débuté dans le onze de départ messin. Comment vivez-vous cette confiance que vous accorde Dominique Bijotat ?
O. P.
: « C'est très important pour moi de savoir que le staff croit en mes capacités.  Je dois continuer à lui prouver que je mérite d'être titulaire. Je ne vais rien lâcher et tout faire pour garder cette place car cela me tient à cœur. Maintenant, la balle est dans mon camp. C'est à moi de me donner à 100% pour apporter un plus à l'équipe

Lors de votre premier passage à Metz, vous avez fait quelques rares apparitions au sein de l'équipe fanion. Est-ce que vous prenez votre revanche aujourd'hui ?
O. P.
: « Je ne considère pas cela comme une revanche mais plutôt comme un challenge. J'étais très jeune lors de mon premier passage à Metz, je n'avais que 18 ans. Je n'ai pas quitté le club dans les meilleures conditions car je n'en avais pas vraiment envie mais j'avais besoin de partir pour avoir un temps de jeu plus important. Au final, je ne regrette pas d'être parti en National car j'ai connu deux montées successives avec Evian. Aujourd'hui, j'ai pu revenir dans ce club qui compte beaucoup pour moi. Je souhaite maintenant pouvoir être décisif au sein de cette équipe. »

Justement, lors du dernier match de championnat à Monaco, vous adressez les deux passes décisives de la rencontre. C'est une belle façon de se montrer tranchant !
O. P.
: « Tout à fait ! Ce sont des combinaisons que nous avions beaucoup travaillé à l'entraînement. Cela nous a réussi face à Monaco et tant mieux, le travail a payé. »

Samedi, vous allez disputer le 8e tour de la Coupe de France. Quelle place occupe cette compétition dans votre saison ?
O. P.
: « C'est important pour nous de jouer la Coupe de France car c'est une expérience très particulière à vivre. J'espère que nous aurons la chance de continuer l'aventure et de rencontrer des équipes de Ligue 1. »

Evian Thonon Gaillard par exemple ?
O. P.
: « Oui, pourquoi pas ! Par contre, ce serait encore mieux pour nous et pour nos supporters de rencontrer une grosse écurie de Ligue 1. Nous savons qu'ils attendent que le club retrouve un jour l'élite, ce serait serait donc une belle récompense que nous pourrions leur offrir. Pour cela, il faudra d'abord se qualifier samedi. »

Vous avez connu le milieu amateur lorsque vous évoluiez à Evian. Avez-vous eu l'occasion de rencontrer des équipes professionnelles en Coupe de France ?
O. P.
: « Je n'ai pas rencontré d'équipe professionnelle alors que j'étais amateur mais je me rappelle de notre victoire 3-1 face à l'Olympique de Marseille la saison dernière. Nous étions alors en Ligue 2 et nous recevions l'OM pour les trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France. Malheureusement, je n'avais pas pu prendre part à la rencontre car je n'avais pas effectué la préparation intégralement. En tout cas, cette qualification face aux Marseillais nous avait procuré beaucoup d'émotions. C'est entre autre cette victoire qui nous avait poussé à tout donner pour la montée car nous nous avions l'impression que rien ne pouvait nous abattre. Malheureusement, nous avions été  éliminés par Strasbourg en seizième de finale car nous n'avions pas pris assez la rencontre au sérieux. »

Vous avez déjà eu l'occasion de rencontrer le CSO Amnéville cette saison avec l'équipe réserve. Que pouvez-vous nous dire à propos de cette équipe ?
O. P.
: « Nous nous étions imposé trois buts à deux face à eux en CFA, mais le match de samedi ne s'annonce pas facile pour autant. C'est une bonne équipe avec de très bonnes individualités, notamment en attaque. Nous devrons être très prudents en défense pour ne pas encaisser de but car leurs attaquants sont très rapides. Je pense qu'ils ne vont rien lâcher car pour eux c'est peut-être le match de leur vie, d'autant plus que nous disputerons un derby ! De notre côté, nous sommes gonflés à bloc et nous donnerons tout pour décrocher notre qualification. En tout cas, je ne pense pas à la défaite, je reste positif et n'envisage que la victoire. »

Ne craignez-vous pas de vous faire surprendre par la formation amnévilloise ?
O. P.
: « Nous savons pertinemment que tout est possible en Coupe de France. Amnéville fera tout pour nous faire tomber car c'est un beau challenge pour une équipe de CFA d'éliminer l'équipe professionnelle de son département. Nous espérons ne pas avoir de mauvaises surprises, et pour cela, nous prenons bien évidemment ce match très au sérieux, comme tous les autres d'ailleurs ! »

Est-ce que le fait de disputer un derby vous donne une pression supplémentaire ?
O. P.
: « Que ce soit Amnéville ou Beauvais cela ne change rien pour moi, l'essentiel c'est de gagner. Je pense avant tout à la qualification qui sera en jeu samedi. »

Vous aviez marqué lors du tour précédent contre Beauvais. J'imagine que vous espérez récidiver à Amnéville ?
O. P.
: « Bien entendu ! Je garde un très bon souvenir de ce but  mais il ne faut pas s'arrêter à cela. Nous devons regarder vers l'avant et nous concentrer sur le match. L'important sera avant tout de produire du beau jeu, qu'il y ait du spectacle et que nous l'emportions au final ! »

A lire également

30oct2020

Web TV

30/10/2020 Nîmes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

30/10/2020 Les premiers mots messins d'Aaron Leya Iseka ! Toutes les vidéos
Lire la suite

29oct2020

Transfert

Le FC Metz compte un nouvel élément dans ses rangs ! En effet, Aaron Leya Iseka vient renforcer le club grenat, en prêt du Toulouse FC. Le club à la...
Lire la suite