Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Metz du rêve au cauchemar

Auteurs d\'une première période idéale, les Grenats ont vu fondre leur avance lors de la seconde et se sont finalement inclinés au Havre après un match épique (5-4).
Partager cet article :

Pour un retour à la compétition, les acteurs de la rencontre entre Le Havre et Metz ont été servis. Cent-vingt minutes intenses, des buts à la pelle et un rythme soutenu du début à la fin. Superbe pour un public consterné puis ravi, l'incroyable scénario laisse de lourds regrets aux Messins, dont le départ tambour battant a précédé un déclin agravé par l'exclusion pour le moins curieuse de Diagne Fallou en fin de seconde période.

Humiliés par Sedan lors de leur dernière sortie amicale, les hommes de Dominique Bijotat voulurent montrer d'entrée que cela n'était qu'un accident et ils s'y prirent de la meilleure des manières. Après vingt petites minutes, Jonhy Placide était déjà allé chercher le ballon trois fois dans ses filets. Mathieu Duhamel avait ouvert la marque d'une belle reprise de volée (0-1, 5°), immédiatement suivi par Diafra Sakho, auteur d'un joli lob (0-2, 6°). Enfin, Oumar Pouye s'était échappé côté droit pour inscrire son premier but en Grenat en compétition (0-3, 19°). Comment penser alors que les Messins allaient être éliminés de la Coupe de la Ligue ?

Les Havrais eux-mêmes n'y croyaient plus, raillés par leurs propres supporters. La réduction du score de James Fanchone, juste avant la pause, leur donna des raisons d'espérer un retournement de situation (1-3, 45°). Pas de quoi s'inquiéter, se dit-on côté visiteur, d'autant que Diafra Sakho ajoutait un nouveau but dès le retour des vestiaires (1-4, 46°). Un nouveau lob sur Placide, bien mal inspiré dans sa sortie sur ce coup-là, sans doute déboussolé par un premier acte douloureux. Débuta alors le festival Mendes.

Le virevoltant attaquant havrais signa dans la foulée la réduction du score (2-4, 47°). Cette fois, son équipe était complètement revenue dans la partie. Metz commença à souffrir sérieusement, Joris Delle fut mis à rude épreuve. Dominique Bijotat tenta de soulager une défense en souffrance en incorporant Stéphane Borbiconi à sa charnière centrale mais les vagues normandes continuèrent de déferler. Dans le même temps Cédric Daury avait lancé Yohann Rivière et Frank Julienne. Mendes finit par trouver le premier, dont la reprise de volée ne laissa aucune chance à Delle (3-4, 75°). Puis la soirée vira au cauchemar pour Metz.

Au plus fort de la bataille, les Grenats perdirent Diagne Fallou, sanctionné d'un second avertissement pour un gain de temps loin d'être manifeste. Le Havre égalisa à la suite d'un coup-franc frappé au premier poteau par Alexandre Bonnet juste avant le terme (4-4, 90°). La prolongation fut celle des souffrances messines. A dix contre onze, ceux-ci eurent le mérite de se battre jusqu'au bout malgré des évènements toujours en leur défaveur. Diafra Sakho crut obtenir un penalty pour une charge limite de Benjamin Genton, mais il fut accordé à James Fanchone sur l'action suivante. Ryan Mendes eut, en plus, l'aide du poteau pour porter le score à 5-4. Du rêve, la soirée a viré au cauchemar. Les Grenats ont vécu un retour à la compétition déroutant !

A lire également

14mai2021

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite

13mai2021

Web TV

13/05/2021 Le top 5 buts face à ... Lorient Toutes les vidéos  
Lire la suite

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite