Réservez votre place pour Metz - Amiens !

Il n'a manqué qu'un but !

Privés de but par des Arlésiens solides et expérimentés, les Grenats concèdent un match nul et vierge pour leur première à Saint-Symphorien.
Partager cet article :

Le FC Metz n'a pas réussi à mettre à profit son entrée en scène à domicile pour remporter sa première rencontre en compétition de la saison. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Dominateurs dans l'ensemble, grâce notamment à l'apport d'un Mahamane Traoré immédiatement intégré à l'équipe, ils ont beaucoup tenté mais Ludovic Butelle a repoussé leurs plus dangereuses tentatives. Les Grenats peuvent toutefois se consoler en se disant qu'ils n'ont pas encaissé de but. Après une avalanche de onze buts en trois matches officiels, la statistique n'est pas anodine.

Les Mosellans sont passés très près des trois points, face une formation alliant expérience et puissance. Arles aurait aussi pu remporter le jackpot en gérant mieux les situations de contre qui se sont présentées tout au long de la partie. Le premier acte fut à l'avantage du FC Metz, qui répéta les mouvements offensifs et priva son adversaire de ballons. Privés de Pierre Bouby, sorti sur blessure peu avant la demi-heure de jeu, les Grenats n'étaient pas dépourvus avec Oumar Pouye et Yeni Ngbakoto dans les couloirs. La plus belle occasion fut à mettre au crédit de David Fleurival, dont la frappe faillit tromper Ludovic Butelle (24°).

Dangereux en contre, les visiteurs faillirent ouvrir la marque sur coup-franc, quand Diabobo Baldé dévia le ballon sur le poteau de Joris Delle, battu (36°). Les Grenats reprirent leur domination au retour des vestiaires. Ngbakoto était le plus dangereux. Il tenta une première frappe (57°), avant d'obliger Butelle à une parade sur sa ligne (60°). Bousculés, les hommes de Faruk Hadzibegic la jouèrent à l'expérience. Au bord de la rupture, ils haussèrent d'un cran leur engagement dans les duels. Mahamane Traoré essaya toutefois (72°, 80°), Mathieu Duhamel eut une bonne position (88°) mais manqua sa frappe. La balle de match revint à Traoré, au bout des arrêts des jeu, mais le Malien n'avait plus assez de force pour profiter d'un dernier cafouillage dans la surface adverse (92°).

A lire également

16sep2019

Web TV

16/09/2019 Bordeaux - Metz, la réaction des coaches Toutes les vidéos    
Lire la suite

Web TV

Samedi soir, les Grenats se sont inclinés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Découvrez le résumé vidéo de cette rencontre. Photo :...
Lire la suite

Album photos

Samedi soir, les Grenats sont tombés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Retour en images sur cette rencontre grâce aux photos de Quentin...
Lire la suite