Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Faire sauter le bouchon

Lancés dans une série de quatre nuls consécutifs, les Messins espèrent glaner trois précieux points à Reims. Une victoire leur permettrait de sortir du bouchon dans lequel ils sont bloqués depuis quelques semaines et de passer enfin la vitesse supérieure.
Partager cet article :

Cette saison aura été vraisemblablement celle des séries en tout genre : une première malheureuse avec cinq défaites de rang, en passant par un revirement de situation inespéré de sept victoires d’affilée toutes compétitions confondues, et actuellement une passe de quatre matches nuls consécutifs. Cette série en cours laisse cette fois les esprits un peu plus dubitatifs. Et pour cause, les Messins sont invaincus depuis quatre journées, mais ils ont surtout finalement laissé filer huit points. Huit unités précieuses dans leur lutte pour le maintien. Les Grenats doivent maintenant tout tenter pour briser une bonne fois pour toute la dynamique dans laquelle ils sont lancés. Par une victoire, cela s’entend. « Il faut que nous transformions ces matches aux trois quarts réussis par des matches pleins, explique le technicien grenat. Nous devons être mobilisés à 100% car les décrochages collectifs par moments sont très pénalisants. On doit faire mieux. » Et le plus tôt sera bien évidemment le mieux car le temps presse.

La rencontre de vendredi soir à Reims constitue l’une des dernières chances pour les Grenats de se mettre à l’abri avant que les débats ne s’enveniment. Car s’ils parviennent à l’emporter sur la pelouse d’Auguste Delaune, les Lorrains seraient alors dans de bonnes dispositions pour aborder la suite de leur calendrier. Les prochains matches des Messins seront en effet décisifs pour le maintien car ils affronteront quatre équipes situées derrière eux au classement, quatre concurrents direct,s donc. Ils reçoivent ainsi Le Mans et Boulogne la semaine prochaine, se déplacent à Amiens le 6 avril et accueillent Monaco le 13. Autant dire qu’il commence à être urgent que les Lorrains amorcent leur réveil.

Malgré les craintes que certains nourrissent au vu des différences de classement entre le Stade de Reims, deuxième, et le FC Metz, quinzième, affronter les Rémois pourrait être le détonateur dont les Messins ont aujourd’hui besoin. Cela a déjà été le cas cette saison lors du match aller. Les Grenats avaient retrouvé le chemin de la victoire alors qu’ils étaient engagés sur un sentier dangereux de cinq défaites consécutives. Au coup d’envoi de la rencontre, peu y croyaient car les Rémois, leaders, se déplaçaient chez le dix-septième, qui ne comptait alors qu’une victoire sur sa pelouse à ce moment-là. La formation lorraine avait puisé au plus profond de ses réserves pour sortir de l’impasse dans laquelle elle se trouvait. En l’emportant finalement 1-0, les Messins se remettaient sur la bonne voie, celle de la victoire, laissant place alors à une superbe série d’invincibilité. Cette soirée, Dominique Bijotat ne l’a pas oubliée : « Nous sommes dans une situation suffisamment préoccupante, alors j’espère que nous saurons repartir du bon pied face à Reims, comme nous l’avons fait précédemment face à cette même équipe », confiait-il en conférence de presse d’avant-match. Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils auront la bonne idée de réitérer cet exploit vendredi.

Pour décrocher les trois points, les Mosellans pourront entre autres s’appuyer sur un renforcement de  leur capital confiance en attaque. Un domaine où ils peinent encore à se montrer tranchants et décisifs. Mais, lors du dernier match des Grenats face à Troyes, outre le match nul arraché, on retiendra notamment l’ouverture du score de Mathieu Duhamel. L’attaquant n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis trois mois, et il faut avouer que l’on commençait à s’inquiéter. Mais pour Dominique Bijotat, il en faudra plus avant d’évoquer une confiance retrouvée : « Nous devons au préalable trouver un équilibre avant de parler de confiance. Et aujourd’hui, ce n’est pas encore le cas car lorsque l’on marque des buts, on en encaisse, et quand on parvient à garder notre but inviolé, on n’arrive pas à marquer. »

En plus de ces difficultés, le coach grenat doit faire face à un nouveau coup dur : l’indisponibilité de son défenseur fétiche, Romain Métanire. « C’est bien entendu un coup pénible à encaisser, commente l’entraîneur messin. Mais Romain Métanire a effectué une première partie de saison rayonnante et c’est peut-être la fatigue accumulée qui explique, entre autres, sa blessure. Je n’ai toutefois pas d’inquiétude car même si son absence est pénalisante, nous avons dans notre effectif des joueurs capables de prendre le relais. Il ressentait déjà une douleur après le match contre Troyes alors nous avons travaillé en conséquence toute la semaine, en anticipant sa possible absence. »

Devant des supporters grenat qui devraient faire le déplacement en nombre, la formation lorraine espère enfin parvenir à s’extirper du bouchon dans lequel elle reste coincée depuis quelques semaines et qui l’empêche de prendre un peu d’avance sur le long chemin de la Ligue 2. Cette route parsemée d’embûches, les Messins pourraient bien commencer à en voir le bout s’ils décrochent les trois points à Reims.
 

A lire également

05Mar2021

Web TV

05/03/2021 Valenciennes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Le moment est venu de compléter sa collection de figurines à l’effigie des Grenats et à assembler chez soi !  Pour cela, rien de plus simple : il...
Lire la suite