Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Un soulagement partagé !

En alignant une troisième victoire d\'affilée, les Grenats prolongent officiellement leur bail en Ligue 2. Un soulagement partagé par plus de 24 000 spectateurs.
Partager cet article :

Tout est bien qui finit bien. Au bout d'une saison semée de doutes et désillusions, le FC Metz s'est offert une fin heureuse en battant Nîmes, concurrent direct, devant son public. Grâce à un nouveau succès, le troisième en deux semaines, les hommes de Dominique Bijotat sortent indemnes d'une longue lutte pour le maintien, après avoir séjourné de nombreuses semaines durant dans la zone de relégation.

Le scénario de la partie n'a procuré aux supporters lorrains aucune sueur froide. Leurs protégés n'ont été inquiétés par leur adversaire du soir qu'à une reprise : quand Oumar Sissoko sortit un peu trop loin de sa cage, ce qui obligea Adama Tamboura à jouer les pompiers de service sur sa propre ligne de but (13°). Après cela, plus de danger pour la défense messine !

De l'autre côté du terrain, les attaquants grenats peinaient toutefois à se montrer dangereux. Mais heureusement, ceux-ci sont beaucoup plus efficaces depuis quelques semaines. Désormais, la première occasion est parfois la bonne. Cette fois, elle fut pour Mathieu Duhamel. Touché dans un duel, le meilleur buteur messin, bien décalé par Mahamane Traoré, s'essaya du pied droit. Ludovic Butelle ne put que repousser le ballon dans les pieds de Traoré (1-0, 39°).

Le plus dur était fait juste avant la pause, malgré une premier acte en demi-teinte. Nîmes aurait pu revenir dans la partie en début de seconde période, mais ni Haguy (50°), ni Gigliotti (52°) ne parvinrent à trouver le cadre. Dominique Bijotat choisit de renforcer le secteur défensif en remplaçant Yeni Ngbakoto par Fallou Diagne, et Nîmes n'eut plus d'occasion. Mieux, les Grenats tuèrent le suspense en ajoutant un second but. Obtenu par Kevin Diaz, intenable sur son côté gauche, le penalty fut converti par Ludovic Guerriero (2-0, 65°).

Distancés au classement, les crocodiles n'avaient alors plus les ressources nécessaires pour revenir dans la partie. Metz put gérer sa fin de partie et se faire plaisir. Pour la première fois, peut-être,  de la saison, les Grenats pouvaient jouer libérés. Cela aboutit à un troisième but joliment amené, et conclu par Diafra Sakho (3-0, 85°). Le clou du spectacle pour les supporters messins ! Avec quarante cinq points au compteur, les Grenats sont assurés de rester en Ligue 2. Félicitations à eux !

A lire également

16juil2019

Le Match

Le FC Metz version 2019-2020 débutait sa campagne de matches amicaux ce mardi soir. Pour la première de la saison, les Grenats se frottaient à...
Lire la suite

Album photos

L'album photo du lancement de la saison !
Lire la suite