Réouverture de la Boutique Officielle !

Objectif Maintien, J-4

A quatre journées de la fin, le FC Metz, relégable, accueille mardi soir l’équipe du Havre avec sous les crampons la quasi-obligation de la victoire. Pour rattraper, voire dépasser Nîmes, en déplacement à Vannes.
Partager cet article :


Le chassé-croisé se poursuit donc. Mardi soir face au Havre, les Messins ont l’occasion de reprendre l’avantage sur des Nîmois qui iront défier Vannes, pas encore tout à fait en perdition, sur son terrain. Si les hommes de Dominique Bijotat ne dépassent pas le Nîmes Olympique au classement à la faveur de la réception du HAC, l’affaire se compliquera certainement. « Quand on termine la journée à domicile, a expliqué Bijotat lundi après-midi en conférence de presse, on sait très bien qu’il est bon d’avoir des points d’avance sur Nîmes car ce dernier peut à nouveau creuser l’écart lors de la journée suivante, quand il reçoit et que nous nous déplaçons. »

Le FC Metz ne dispose plus que de deux cartouches pour faire le plein à la maison : mardi soir, donc, contre Le Havre, et dans dix jours, le 20 mai, face à… Nîmes dans une rencontre qui s’annonce décisive. « Nous devrons nous présenter à Saint-Symphorien le 20 mai avec, au pire, le même nombre de points que les Nîmois » a déclaré Bijotat.

Et pour ce faire sans compter sur un exploit hors de leurs terres, les Messins n’auront d’autre choix que de faire la loi contre des Havrais qui n’ont pratiquement plus rien à jouer en Ligue 2. Battus à quatre reprises lors des six derniers matches et désormais distancés à neuf points du podium, les joueurs de Cédric Daury finissent le championnat en roue libre. Pas de quoi, toutefois, susciter un enthousiasme surdimensionné du côté des troupes grenat. « Ils ne seront certainement pas démobilisés, balaye l’entraîneur messin d’emblée. Au contraire, sans pression, certains joueurs pourront peut-être se libérer davantage que nous, qui évoluerons avec une pression très négative, celle du maintien. »  

Pour défier le club doyen du football français, Dominique Bijotat s’appuiera sur un groupe identique à celui qui a effectué le douloureux déplacement à Sedan vendredi dernier. « J’espère que ce sera la seule chose qui sera semblable ! a asséné le technicien.  Il s’agira du deuxième de nos trois matches en une semaine, je pense que nous sommes en mesure de l’avaler. Pour Istres, par contre, il faudra certainement apporter un peu de fraîcheur. » Contre les Ciel et Marine, le onze de départ messin pourrait donc s’approcher grandement de celui qui avait étouffé les Boulonnais d’entrée de jeu le 29 avril. Cheikh Gueye pourrait néanmoins effectuer son retour dans l’équipe, après deux matches de suspension et deux autres débutés sur le banc des remplaçants.

Le public, quant à lui, a d’ores et déjà répondu présent : près de 17 000 billets avaient été vendus lundi en fin d’après-midi, pulvérisant ainsi le record d’affluence de la saison qui datait justement de la réception de l’USBCO. « Le public aura un rôle très important à jouer dans ce match, a conclu Bijotat. Les supporters nous ont soutenus malgré les déceptions toute la saison, nous l’avons vu encore dernièrement à Sedan. Contre Le Havre, pour l’avant-dernière rencontre à domicile de l’année, nous aurons encore et plus que jamais besoin de notre douzième homme ! » Tout est dit. Ne reste plus qu’à faire !

Les 4 dernières journées
35e journée : FC Metz – Le Havre et Vannes – Nîmes
36e journée : Istres – FC Metz et Nîmes – Tours
37e journée : FC Metz – Nîmes Olympique
38e journée : Evian TGFC – FC Metz et Nîmes – Ajaccio
 

A lire également

27juin2022

Actualités

De retour sur les terrains d'entraînement depuis samedi, les Grenats entament une nouvelle semaine de préparation. À l'occasion de celle-ci,...
Lire la suite

25juin2022

Album photos

Les Grenats ont retrouvé les pelouses du Centre d'Entraînement de Frescaty ce samedi 25 juin au matin ! Retour en images sur cette séance de reprise...
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi, les Grenats ont effectué les traditionnels et annuels tests médicaux. Au lendemain de ces examens, les joueurs ont foulés les pelouses....
Lire la suite