Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Metz en forme internationale

Les Grenats ont confirmé leur embellie en battant largement Dijon sur leur pelouse (3-1).
Partager cet article :

Frustrés par l'égalisation tardive de Tours il y a une dizaine de jours, les Messins ont réalisé la très bonne opération de la dixième journée de Ligue 2. En battant Dijon, ils sortent de la zone rouge et poursuivent leur progression dans le jeu. Avec trois buts marqués, une première cette saison, ils se sont rassurés dans le domaine offensif. Ce n'était pas vraiment leur fort depuis le coup d'envoi du championnat !

Satisfait du comportement de ses hommes à Tours, Dominique Bijotat avait choisi de reconduire le onze de départ. Seul Tenema N'Diaye, suspendu, était remplacé par Diafra Sakho en pointe. Après un round d'observation, le Sénégalais allait permettre de débloquer la situation. Au terme d'un bon une-deux avec Olivier Cassan, il obtenait un penalty que convertissait Romain Brégerie d'un plat du pied ferme et précis (1-0, 27°). Dans la foulée Metz enfonçait le clou par le biais de David Fleurival, auteur d'un véritable coup de canon à l'orée de la surface (2-0, 32°).

Sonnés, les Dijonnais n'eurent pas la force de se révolter dans un premier temps. Mais ils causèrent des soucis aux Messins pendant la deuxième période. Ces derniers laissèrent peu à peu leur adversaire reprendre confiance. Mais alors que les hommes de Patrice Carteron se rapprochaient du but de Joris Delle, Sakho allait leur asséner le coup de grâce. Idéalement servi par Adama Tamboura, qui venait d'entrer en jeu, le numéro onze marquait le but du break de la tête (3-0, 77°). Libérateur !

On pensait que la messe était dite, mais Eric Bautheac, d'un astucieux coup-franc, parvint à lober Joris Delle et à redonner de l'espoir aux siens (3-1, 83°). Cela n'avait rien d'immérité, Ludovic Guerriero venait d'ailleurs de se sacrifier pour empêcher le même Bauthéac de marquer. Mais les Mosellans comptaient toujours une avance confortable. Suffisant pour ne pas céder à l'affolement, d'autant que Dijon perdit son défenseur Alexis Zywiecki sur blessure. De quoi gérer facilement la fin de partie. C'est un luxe auquel les Messins goûtaient pour la première fois cette année !

A lire également

28mai2020

Web TV

28/05/2020 Joyeux anniversaire Lionel, Jocelyn & Pascal ! Toutes les vidéos
Lire la suite

27mai2020

Boutique

À partir de ce mercredi 27 mai, et durant les prochains jours, la Boutique Officielle du FC Metz vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, un...
Lire la suite

Web TV

27/05/2020 Le Zapping des Grenats : saison 2, épisode 4 ! Toutes les vidéos
Lire la suite