Réouverture de la Boutique Officielle !

« Maintenant, ce groupe a une histoire »

En contribuant à maintenir le FC Metz en Ligue 2, Dominique Bijotat a atteint son premier objectif. Il évoque désormais l’avenir de son équipe et du Club à la Croix de Lorraine.
Partager cet article :

Kevin Diaz, Mahamane Traoré et Mathieu Duhamel ont eu une importance considérable. Ils étaient tous les trois prêtés. Leur possible départ vous inquiète-t-il ?

D.B. : « Ils nous ont beaucoup apporté dans l’animation offensive, c’est certain. Le point positif, c’est qu’ils ont envie de rester à Metz. A nous de trouver les solutions, sachant qu’il faut aussi composer avec leurs clubs respectifs. Nous allons en discuter à partir de la semaine prochaine, puisque Monaco et Nice ne sont pas encore fixés sur leur sort. »

Comment vous sentez-vous au sein du FC Metz ? Le club correspond t-il à l’image que vous vous en faisiez avant de l’intégrer ?

D.B. : « J’ai toujours eu une très bonne image du club. Elle ne s’est pas ternie en un an de présence. Ceci dit, je pense que nous devons progresser. Il y a beaucoup de compétences humaines au sein du club. Nous pouvons chacun agir plus efficacement dans nos missions respectives. »

Vous avez entraîné Sochaux, qui tient sa place en Ligue 1 grâce à une majorité de joueurs formés au club. Le FC Metz peut-il s’inspirer de ce modèle ?

D.B. : « En avoir l’idée, c’est bien. Nous pourrions nous appuyer sur notre centre de formation, je suis prêt à m’investir en ce sens. Cette formule peut fonctionner à Metz si nous nous en donnons les moyens. Mais il faut aussi avoir le potentiel. Sochaux est parvenu à former plusieurs joueurs de haut niveau dans la même génération, et à les faire passer ensemble. Avoir deux, trois joueurs qui sortent du lot, c’est positif ; mais dans la même année c’est beaucoup plus difficile. »

C’est le cas du FC Metz, qui compte une génération dorée, qui a remporté la coupe Gambardella...

D.B. : « Il faut distinguer les résultats d’équipe du potentiel individuel. Auxerre a remporté la coupe Gambardella, peu de joueurs sont passés ; Montpellier a été dans le même cas et il a fallu deux ou trois ans pour que cette génération parvienne à éclore. Remporter un titre est un indicatif mais cela n’assure pas que la moitié des joueurs réussissent immédiatement en professionnel. Pour copier Sochaux, il nous faudra du temps, et qu’il y ait quatre ou cinq joueurs de talent qui arrivent au même moment. Un tel projet est ambitieux mais j’y suis tout à fait ouvert. »

Pensez-vous qu’on attende trop des jeunes joueurs à Metz ?

D.B. : « Non, ça c’est le cas dans tous les clubs. Un garçon qui brille dans les catégories de jeunes est forcément attendu à l’étage supérieur. Mais peut-être qu’on saute une étape d’évaluation. On attend beaucoup avant même qu’un joueur ait montré comment il répondait dans un contexte professionnel. C’est, à mon sens, cette passerelle entre les deux mondes qu’il faut améliorer. »

Vous avez hérité d’un effectif largement modifié. Il a fallu reconstruire une équipe. Pensez-vous qu’un noyau dur se soit formé pendant cette saison ?

D.B. : « Des joueurs ont appris à se connaître. Mais cela n’a pas été simple. Nous sommes partis avec une interdiction de recruter, ce qui a retardé la composition de l’effectif. Les relations sont aujourd’hui plus fortes, car maintenant, ce groupe a une histoire. Qu’elle soit douloureuse ou heureuse, c’est toujours un plus pour la cohésion. S’être battu pendant des semaines a renforcé les liens. Ceux qui resteront l’an prochain seront plus à l’aise au moment de reprendre. C’est déjà une bonne chose. »

On parle beaucoup du FC Metz des années 90, qui avait basé sa force sur un socle de joueurs fidèles et réguliers dans les performances. Comptez-vous former une base de joueurs sur laquelle vous allez vous appuyer sur le long terme ?

D.B. : « Oui, mais je ne vous donnerai pas leurs noms pour l’instant. »

Pour finir, vous êtes souvent allé observer les équipes de jeunes du club. Quels sont les joueurs qui ont retenu votre attention ?

D.B. : « J’ai vu de très bons joueurs, et certains d’entre eux seront amenés à intégrer le groupe par petites touches dès la saison prochaine. Mais là encore, je préfère rester discret ! »

 

A lire également

27juin2022

Actualités

De retour sur les terrains d'entraînement depuis samedi, les Grenats entament une nouvelle semaine de préparation. À l'occasion de celle-ci,...
Lire la suite

25juin2022

Album photos

Les Grenats ont retrouvé les pelouses du Centre d'Entraînement de Frescaty ce samedi 25 juin au matin ! Retour en images sur cette séance de reprise...
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi, les Grenats ont effectué les traditionnels et annuels tests médicaux. Au lendemain de ces examens, les joueurs ont foulés les pelouses....
Lire la suite