Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

« Garder le même état d’esprit qu’à Angers »

Entretien avec le capitaine messin avant la rencontre capitale qui attend les Grenats vendredi à Saint- Symphorien face à Clermont. Ludovic Guerriero n’est pas près de déposer les armes.
Partager cet article :

Un point en trois matches, c’est le maigre bilan du FC Metz ces dernières semaines. Afin d’assurer son maintien en Ligue 2, une victoire face à Clermont vendredi sera la bienvenue. Pour rameuter les troupes, les Grenats peuvent compter sur leur capitaine. Malgré la situation délicate sa formation, le milieu défensif aborde l’échéance de vendredi avec courage.

La semaine dernière face à Angers, le collectif grenat a montré une belle solidarité. Pensez – vous que votre appel, lancé après la défaite face à Grenoble, a été entendu ?

Ludovic Guerriero : « Cet appel, c’était aussi un appel du coach et du Président. Depuis, il y a eu une remise en cause individuelle de chacun. Nous avons prouvé face à Angers que nous avions du caractère, même à dix nous avons su montrer de la solidarité. Ce match a été plutôt rassurant au niveau de l’état d’esprit. Nous avons sorti un peu la tête de l’eau, nous avons été assez costaud même si tout n’a pas été parfait non plus. »

Après une bonne série le FC Metz s’était éloigné un temps de la zone rouge. Depuis, vous avez subi deux revers face à Dijon et Grenoble. Comment expliquez-vous cette inconstance ?

L.G. « A Dijon, nous sommes passés à côté du match. Mais même sans être étincelants nous aurions pu ramener quelque chose. Face à Grenoble, trop d’erreurs techniques ont été commises. Les Isérois étaient prenables mais ils ont eu davantage de réussite que nous. Nous nous sommes beaucoup trop précipités en fin de match. Nous aurions dû prendre plus le temps de développer notre jeu et de jouer plus au sol comme en première période. Après le but, nous avons trop voulu balancer, nous n’avons pas su calmer le rythme. »

La fin de saison approche. Selon vous, quelles qualités sera-t-il impératif de mobiliser lors des huit dernières rencontres à venir pour se maintenir en Ligue 2 ?

L.G. « Il sera primordial de garder le même état d’esprit qu’à Angers. A l’extérieur, nous devrons aller chercher des points, et à domicile être plus efficaces. Il faudra concrétiser nos mouvements offensifs et ne pas se faire surprendre par des contres. Lorsque nous avons des occasions, il est impératif pour nous de tuer le match, comme face à Grenoble en première période. »  

Comment abordez-vous la réception de Clermont vendredi ? Quels sont les mots d’un capitaine à l’approche d’un match capital dans la course au maintien ?

L.G. « Clermont nous a battus en Coupe de la Ligue et nous avons fait match nul chez eux en championnat. C’est une équipe qui n’a pas besoin d’avoir la mainmise sur le jeu pour l’emporter, à nous donc d’être vigilants. Ils ont le deuxième meilleur buteur de Ligue 2, Sloan Privat, nous devrons faire attention à lui. Ils sont également très forts sur coups de pied arrêtés. Si nous remportons cette rencontre, l’espoir de sortir de la zone rouge nous donnera un second souffle. C’est important car il y a des gros matches à venir. A nous de prendre les trois points, peu importe la manière. »

Les indisponibilités de Cheikh Gueye et du jeune Gaëtan Bussmann pèseront-elles dans le collectif vendredi ?

L.G. « Les indisponibilités pénalisent toujours. Il ne faut pas oublier Rudy Gestede, qui nous a beaucoup manqué ces dernières semaines. Nous aurons une pensée pour les absents avant le match et nous donnerons tout pour eux. »

Vous aurez certainement besoin du soutien de vos supporters face à Clermont, avez-vous un message à leur adresser ?

L.G. « Il faut qu’ils continuent à nous supporter, même si c’est difficile pour eux. Cette situation est dure à vivre aussi pour nous. A l’extérieur comme à domicile, ils nous ont montré leur soutien. Je pense notamment à Reims où beaucoup de supporters s’étaient déplacés, ou face à Grenoble où ils étaient 12 000. Maintenant, c’est à nous aussi de leur donner envie de venir, et cela passe par une victoire contre Clermont. »
 

A lire également

20mai2020

Web TV

20/05/2020 C'était un 20 mai... face à Sochaux ! Toutes les vidéos
Lire la suite

18mai2020

Interview

Arrivé en Moselle durant l'été 2019, Manuel Cabit avait parfaitement réussi ses débuts en Ligue 1 Conforama. En trois apparitions, le gaucher était...
Lire la suite

Web TV

Pur produit du centre de formation messin, Matthieu Udol poursuit l'aventure en Grenat ! Âgé de 24 ans, le latéral gauche prolonge de deux saisons et...
Lire la suite