Réouverture de la Boutique Officielle !

Fin de la route à Lorient

Auteurs d\'une bonne première période, les Grenats ont ensuite cédé face à Lorient. Ils quittent la Coupe de France avec les honneurs.
Partager cet article :


La première inconnue concernait la faculté des Messins à s'adapter au terrain synthétique du stade du Moustoir. A cela, les hommes de Dominique Bijotat apportèrent une réponse rapide. Organisée autour d'un triangle Englebert – Fleurival – Traoré très serein au milieu de terrain, l'équipe de Dominique Bijotat se mit rapidement au diapason de son adversaire. Lorient a pour habitude d'évoluer en passes courtes et de mettre du mouvement dans son jeu. Face à une équipe habile techniquement, Metz n'avait pas à rougir dans ce domaine. Les premières frappes furent d'ailleurs  de Traoré (3°) et Fleurival (6°).

Les Merlus tentèrent aussi plusieurs fois leur chance de loin. Un bon signe, puisque cela signifiait que les hommes de Christian Gourcuff peinaient à percer la défense lorraine. Ils eurent toutefois deux très chaudes occasions. Sur la première, Anthony M'Fa se jeta avec courage dans les pieds de Lynel Kitambala (7°). Sur la seconde, le jeune gardien fut sauvé par son poteau (36°). Kevin Gameiro venait de signer un enchaînement contrôle – volée de grande classe...

De son côté, Metz pouvait aussi regretter des occasions manquées. Deux fois également, ils auraient pu tromper la vigilance de Fabien Audard. Mahamane Traoré, passé plein axe, obligeait le gardien adverse à un arrêt de gardien (32°). Quant à Alexander Odegaard, à la finition d'un bel enchaînement messin, il manqua de peu la lucarne (38°). Pour sa première apparition sous le maillot mosellan, le Norvégien aurait pu réaliser un joli coup. Il sortira en début de seconde période après avoir laissé entrevoir une belle qualité de passe.

C'est au retour des vestiaires que Lorient parvint à faire la différence. Plus déterminés, les locaux se montrèrent percutants à l'image de James Fanchone, qui se présenta une première fois sans succès face à Anthony M'Fa (46°). Il n'y eut pas de second avertissement sans frais. Côté droit, Kevin Monnet Paquet prit le meilleur et centra en retrait pour Kevin Gameiro, dont la reprise ne laissa aucune chance au gardien lorrain (1-0, 52). Un coup dur pour les Messins qui perdirent peu à peu la maîtrise qui était la leur au cours du premier acte.

Nantis d'une courte d'avance, les joueurs de Ligue 1 eurent davantage de liberté pour imposer leur jeu. Et avec plus d'espace dans le dos de la défense messine, ils se procurèrent un bon nombre d'occasions, notamment grâce aux courses dans la profondeur de Kevin Gameiro. L'ancien Strasbourgeois fut tout proche du doublé à plusieurs reprises (57°, 72°); Et si Metz releva un peu la tête lors du dernier quart d'heure, c'est Lorient qui géra le mieux la fin de partie. Sigamary Diarra se chargea de tuer le suspense en inscrivant un second but au terme d'une action individuelle (2-0, 82°). Kevin Gameiro fit quant à lui plaisir à son public en inscrivant le plus beau but de la soirée d'une frappe en pleine lucarne (3-0, 90°).

Auteurs d'un joli parcours en coupe cette année, les Messins n'ont pas à rougir de cette élimination. Ils ont montré de belles choses sur la pelouse du Moustoir et doivent se concentrer immédiatement sur le déplacement qui les attend samedi à quelques kilomètres de là. Ce sera contre Vannes, un concurrent direct au maintien en Ligue 2. Presque un match de coupe !

A lire également

30nov2021

Actualités

Formé au FC Metz, et évoluant désormais sous les couleurs de l’AJ Auxerre, Gauthier Hein fait partie des onze nommés pour le Prix Puskás 2021 ! Cette...
Lire la suite

Billetterie

Pour le compte de la 16ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le FC Metz accueillera le Montpellier HSC, le mercredi 1er décembre à 19h00 au Stade Saint-...
Lire la suite

Web TV

Cette saison, le FC Metz est fier de pouvoir à nouveau compter sur son partenariat avec Nacon. Le sponsor Nacon se situe en bas du dos des maillots...
Lire la suite