Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Electrochoc!

Les Messins ont créé la surprise en allant l\'emporter 2-0 sur le terrain de Boulogne-sur-Mer, jusqu\'ici invaincu à domicile! Ils sortent par la même occasion de la zone de relégation. C\'est assurément une bonne soirée pour les hommes de Dominique Bijotat!
Partager cet article :

Jusqu'ici, les Boulonnais n'avaient encore jamais perdu à domicile cette saison. Jusqu'ici, les Messins n'avaient encore jamais emporté le moindre succès à l'extérieur. Autant dire qu'en allant chercher une superbe victoire 2-0 au stade de la Libération ce soir face à la meilleure défense du championnat, les Grenats ont tout à la fois créé une formidable surprise et se sont en passant offert une belle bouée d'oxygène : ils ont en effet fait fructifier leur match en retard en dépassant quelques concurrents et en quittant la zone rouge pour la première fois depuis plusieurs semaines.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que contrairement au Havre il y a cinq jours, les Messins ont parfaitement entamé leur match. Quelques trois minutes après le coup d'envoi, c'est Mahamane Traoré qui a profité d'une absence de Lachor pour catapulter le ballon au fond des filets de Florian Bague (0-1, 3°). Bien en place, solides défensivement, les Grenats ne se sont pas laissé endormir par le froid boulonnais, ni paralyser par l'enjeu après que leur entraîneur a tapé du poing sur la table ces derniers jours. Successivement, ils repoussaient patiemment et avec coeur toutes les offensives adverses; et en cette première période, il y en eut quelques-unes, même si aucune ne s'avéra finalement très dangereuse.

La pression rouge et noire se faisait tout de même de plus en plus forte, jusqu'à atteindre son paroxysme quelques minutes avant la pause, Joris Delle devant sortir une superbe parade réflexe à bout portant, juste avant d'être suppléé par ses défenseurs qui s'étaient jetés dans les pieds de l'attaquant boulonnais. Qu'importe, le FC Metz regagnait les vestiaires à la mi-temps avec un avantage d'un but.

Les changements annoncés et réalisés par Dominique Bijotat ont porté leurs fruits. Car au retour de la pause, ses hommes n'ont laissé aucune chance à ceux de Laurent Guyot. Quadrillant parfaitement leur zone, présents au pressing défensif depuis le gardien de but jusqu'à la ligne d'attaque, les Grenats se montrèrent les plus dangereux dans leurs offensives. A plusieurs reprises, ils manquaient de faire le break : Sakho trouvait tout d'abord la barre (52°), avant de trouver... le défenseur Soumare qui sauvait son camp sur sa ligne de but (55°). Rentré en cours de match, Rudy Gestede était lui aussi à deux doigts d'enfoncer le clou, mais sa frappe trouvait le petit filet (76°).

On craignait que les Messins n'en viennent à regretter ces occasions manquées, car Boulogne ne lâchait pas le morceau. C'était sans compter leur détermination sans faille. Avançant en contres bien menés, ils finissaient par asséner un coup fatal à leur adversaire. Bussmann, tout juste entré en jeu quelques secondes plus tôt, trouvait Gestede au second poteau. L'attaquant messin, peu utilisé jusqu'alors cette saison, justifiait la confiance placée en lui ce soir en inscrivant le second but des siens (0-2, 86°). La victoire ne pouvait désormais plus échapper à Dominique Bijotat et ses hommes, une victoire méritée de haute lutte et venue conclure une superbe prestation.

L'entraîneur messin souhaitait enfin une réaction de ses joueurs, une prise de conscience collective et un autre état d'esprit que celui montré au Havre. Assurément, ce soir à Boulogne, il a largement été entendu!

A lire également

14mai2021

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite

13mai2021

Web TV

13/05/2021 Le top 5 buts face à ... Lorient Toutes les vidéos  
Lire la suite

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite