Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

U17 : Metz gagne le droit de rêver

Solides et intelligents, les Messins ont pris le meilleur sur le Paris SG, qui a pourtant mieux contrôlé le ballon.
Partager cet article :

Dominer n'est pas gagner. Les joueurs du Paris Saint-Germain l'ont appris à leurs dépends jeudi soir à Homécourt face au FC Metz. Bien regroupée en défense, l'équipe de Jean-Robert Faucher a complètement éteint les velléités adverses avant de porter l'estocade en contre. Elle parvient de cette manière à décrocher une victoire essentielle pour la suite de la compétition. Tout se jouera lors de la dernière journée pour la qualification à la finale.

Dès la première période, on pouvait voir le piège se dessiner. Les joueurs parisiens prirent rapidement le jeu à leur compte, grâce à une bonne circulation de balle. Mais Guillaume Cappa ne fut jamais inquiété. A l'inverse Sosso M'Bia puis Vion sollicitèrent le gardien du PSG (12° et 19°). Le second faillit même ouvrir la marque au terme d'une action rageuse dans la surface, juste avant la mi-temps (35°). Mais sa frappe en bout de course manqua le cadre.

Le second acte fut nettement plus prolifique en buts. Le tournant de la partie intervint peu avant l'heure de jeu. Le Parisien Yalsien se procura la meilleure opportunité de son équipe mais, au terme d'un joli numéro de soliste, il croisa trop sa frappe (55°). Dans la foulée, Coignard lança Moukam dans la profondeur. La vitesse et l'adresse du petit attaquant messin firent mouche (1-0, 56°). Paris ne s'en remit pas assez vite. Sur un dégagement de Cappa, Thibaut Vion fila lui aussi au but pour marquer de façon similaire, seul face au gardien (2-0, 61°).

On pensait l'affaire pliée, mais les Parisiens n'avaient pas dit leur dernier mot. Leur attaquant Bahebeck nettoya la lucarne et remis les siens sur les bons rails (2-1, 63°). Les Mosellans tremblèrent jusqu'à la dernière seconde du temps additionnel. Mais ils parvinrent à conserver leur avantage au courage. Les voilà relancés dans la course à la finale après un match nul au goût amer face à Lyon, qui partage la première place avec eux.

L'équipe messine :
Cappa – Chepy (puis Deher 36°), Philipps, Martin, Winterstein – Coignard, Le (puis Babit 36°), De Sousa - Sosso M'Bia, Vion (Salmy 70°), Moukam

Le classement

Metz et Lyon, 4 points
Paris SG, 3 points
Le Havre, 0 point

Samedi

Metz – Le Havre, 15h à Joeuf
Lyon – Paris SG, 15h à Homécourt

A lire également

11juil2019

Formation

La semaine passée, parmi les dix-neuf jeunes footballeurs grenat qui ont planché sur les épreuves du Bac le mois dernier, treize ont obtenu leur...
Lire la suite

17juin2019

Web TV

17/06/2019 La présentation de l'organigramme de la formation e... Toutes les vidéos
Lire la suite

Formation

Respectivement Président de l'Association et Directeur Générél des Structures de Formation, Pierre Gillet et Olivier Perrin, ont présenté ce lundi le...
Lire la suite