Réabonnement : top départ !

Olivier Cassan : « très fier d’être à Metz »

Première recrue extérieure de l’été messin, Olivier Cassan ne cache pas son plaisir de rejoindre le Club à la Croix de Lorraine.
Partager cet article :

Au milieu de ces jeunes pousses qui grandissent depuis des années sous l’oeil bienveillant des éducateurs du Centre de Formation messin, Olivier Cassan fait forcément office d’exception.

Longtemps amateur, ce milieu de terrain offensif a joué son premier match de CFA à un âge (21 ans) où on parle plutôt de dernière chance au sein d’un club professionnel.

Vous ne le verrez jamais en rougir, il considère plutôt cela comme un avantage. « J’ai encore une belle marge de progression », affirme-t-il à l’heure d’attaquer à 26 ans sa première saison de Ligue 2.

Milieu offensif aimant « faire marquer » et « faire jouer l’équipe », il n’est pas avare en efforts et possède aussi le mental de ceux qui ont bourlingué à l’étage inférieur.

Olivier, quel sentiment éprouvez-vous à rejoindre aujourd'hui le FC Metz ?

Olivier Cassan : « Je suis très fier de venir ici. Ce club est réputé, il a un passé, je n’arrive pas n’importe où. Je viens avec beaucoup d’humilité car je vais découvrir la Ligue 2. Mais je suis là pour jouer et je ferai tout ce qu’il faut pour que le coach m’accorde sa confiance. M’imposer à ce niveau représente pour moi une étape à franchir. Je m’attends à ce que le jeu aille plus vite et soit plus technique qu’en National. »

Pensez-vous réussir à vous adapter rapidement à la Ligue 2 après trois années de National ?

O.C. : « J’ai eu l’occasion de jauger mon niveau au cours de matches de Coupe de France. Avec Rodez, nous avions notamment éliminé le Paris Saint-Germain. Affronter ce genre d’équipes est toujours plaisant. Je pense que la Ligue 2 ou la Ligue 1 correspondent plus à mon jeu, car le National est parfois très physique. En tout cas, je suis persuadé que je peux encore progresser. C’est ce qui me rend ambitieux : je sens que j’en ai encore sous la semelle ! A l’entraînement, je me sens bien, j’espère que nous allons bien jouer au ballon. Je suis un joueur qui donne tout. Je peux réussir à m’imposer ici ! »

Vous n’avez pas fait de Centre de Formation. Est-ce parce que vous n’ambitionniez pas de devenir footballeur professionnel ?

O.C. : « C’est aussi parce que je viens d’un petit village. J’ai débuté le football par plaisir évidemment, puis c’est venu petit à petit. Je ne me suis jamais mis de pression quant à une éventuelle carrière. Je pense aussi que mon parcours me servira. Les clubs s’intéressent de plus en plus aux joueurs qui ne passent pas par les filières traditionnelles. Ils aiment leur côté ‘non formaté’. Et puis, mes années de National sont aussi un point positif. C’est un championnat difficile, il faut aller au charbon et tout cela m’a permis de me forger un état d’esprit. »

Le FC Metz correspond-il à l’image que vous vous en faisiez et à la description faite par votre entraîneur à Rodez Franck Rizzetto ?

O.C. : « D’abord, il m’avait beaucoup parlé de la ville de Metz car lorsqu’on monte dans le Nord, nous les Sudistes avons pas mal d’a priori ! Je suis agréablement surpris car c’est une ville magnifique comme il me l’avait indiqué. Ensuite, le club me correspond bien, j’ai la sensation que c’est un club sain, avec un côté familial. Je ne suis pas dépaysé ! Il y a aussi un bon groupe, c’est important pour la suite de la saison. Lorsque nous connaîtrons des moments difficiles, il faudra faire preuve de solidarité. Être soudés est indispensable pour réussir. »

Que savez-vous du championnat de Ligue 2 que vous allez découvrir cette saison ?

O.C. : « J’ai suivi la Ligue 2 l’an passé car je connais des joueurs qui y évoluent. En dehors des entraînements, je suis aussi très foot, je regarde beaucoup de matches. L’an passé, j’ai régulièrement vu le FC Metz. Il y avait une très bonne équipe et je la voyais monter. Mais elle n’a pas réussi à produire son effort jusqu’au bout. Je comprends que ce soit difficile de se remettre d’un échec de ce type. »

Pour finir, quels sont vos objectifs personnels pour la saison à venir ?

O.C. : « Je n’ai pas d’objectif chiffré, mais mon rôle premier étant de donner des ballons de buts, j’espère faire marquer un maximum mes coéquipiers ! Après bien sûr, j’aime participer au jeu, faire jouer l’équipe et quand c’est possible marquer. Mais il s’agira aussi pour moi de montrer que je suis capable de faire un maximum de matches et de m’aguerrir à ce niveau. »

A lire également

18sep2020

Actualités

À l’occasion de la 4ème journée de championnat de Ligue 1 Uber Eats, le FC Metz se mobilise pour soutenir et remercier tous les personnels soignants...
Lire la suite

Web TV

18/09/2020 Metz - Reims, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

17/09/2020 Metz - Reims, l'instant rétro ! Toutes les vidéos  
Lire la suite