Découvrez les tenues de sortie !

Metz passe la seconde

Après une première mi-temps difficile, les Grenats ont trouvé la bonne carburation en deuxième période face à Istres. Papiss Cissé a délivré les siens avant que Matheus Vivian ne marque le second but de la soirée de la tête pour un succès 2-0.
Partager cet article :

L'échec de Vannes est effacé. Si les Messins ont mis du temps à se mettre en route, ils ont pris le meilleur sur une belle formation istréenne au cours du second acte. Grâce à des buts de Cissé et Vivian, ils l'emportent deux buts à zéro sur leurs terres et lancent ainsi leur saison. Avant de retourner en Bretagne, à Brest dès lundi, c'est à la fois bon pour le moral et au classement, même si celui-ci n'est pas encore très significatif. Les supporters messins ont au passage découvert trois nouveaux joueurs puisque Frédéric Biancalani, Jeremy Pied et Razak Omotoyossi ont connu leur première dans l'enceinte messine.

Entré en jeu au cours de la seconde période à Vannes, le second vivait sa première titularisation en Ligue 2 sur le côté droit du milieu de terrain. Et il fut le premier à se mettre en évidence. Il héritait d'un ballon aux vingt mètres et ne se posait pas de question. Sa frappe obligeait Kossi Agassa à une jolie parade (13°). Dans la foulée, Christophe Marichez brillait à son tour. Face à Yohan Rivière, qui tentait de le tromper par la force dans un angle fermé, le gardien messin s'interposait (14°).

La première période était plutôt à mettre au crédit des Istréens, dont le statut de promu ne sauta pas aux yeux. Les hommes d'Henri Stambouli donnèrent du fil à retordre au onze lorrain, dont la mise en place pris du temps. Avec la rentrée de Frédéric Biancalani côté gauche, celui-ci comptait en effet quatre recrues au départ. Peu après le quart d'heure de jeu, les visiteurs bénéficiaient d'une belle opportunité en contre à trois contre deux. Mais Gary Ciaravino choisissait de frapper, sans réussite (19°). Du coup, sur une mésentente entre Kossi Agassa et Mamdou Doumbia, Victor Mendy faillit ouvrir la marque mais sa tête manqua de puissance (30°).

En seconde période, les Grenats prirent nettement le dessus au fil des minutes. Ceci grâce à l'ouverture du score de Papiss Cissé au bout de dix minutes. Idéalement servi par Pascal Johansen, le Sénégalais reprenait de volée, sans contrôle, et surprenait ainsi Agassa sorti à son encontre (1-0, 55°). Dès lors les hommes d'Yvon Pouliquen montrèrent un bien meilleur visage et Christophe Marichez ne fut plus du tout inquiété. Buteur, Cissé faillit se muer en passeur mais son compère de l'attaque Mendy ne parvint pas à cadrer sa reprise de la tête. C'est finalement Matheus Vivian qui clôturait le spectacle d'un joli coup de tête, sur un corner frappé par Jeremy Pied (2-0, 80°). Les Grenats pouvaient alors dérouler, et le Stade Saint-Symphorien pousser un ouf de soulagement !

A lire également

24oct2020

Web TV

23/10/2020 Habib Maïga : "J'essaye de travailler dans l'ombre" Toutes les vidéos
Lire la suite

23oct2020

Actualités

La Ligue de Football Professionnel, la Préfecture de la Moselle et le FC Metz ont défini le présent protocole sanitaire dans le cadre de l’...
Lire la suite

Web TV

23/10/2020 Metz - Saint-Etienne, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite