Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz de nouveau d'attaque

Relancée par Sylvain Wiltord, auteur de débuts fracassants, l\'attaque messine s\'est réveillé face à Nîmes. De quoi rallumer la flamme chez les supporters des Grenats !
Partager cet article :

En difficulté sur le plan offensif depuis la reprise, le FC Metz a réussi son pari face à Nîmes vendredi soir. Yvon Pouliquen avait opté pour une configuration très ambitieuse. Il n'a pas été déçu par ses hommes qui ont livré une partie pleine d'enthousiasme, récompensée par une première victoire cette saison. Dans le même temps, Sylvain Wiltord a séduit, si cela était nécessaire, le public de Saint-Symphorien. Auteur d'un doublé, l'ancien joueur de l'équipe de France a marqué les esprits !

On sentait d'ailleurs d'entrée que la formation mosellane avait les moyens de faire sauter le verrou nîmois. Razak Omotoyossi, qu'on avait pas vu aussi en jambes jusqu'à maintenant, forma un duo immédiatement dangereux avec Sylvain Wiltord. Au cours d'un premier quart d'heure complètement grenat, le second ouvrit son compteur but en reprenant au second poteau une frappe un peu trop croisée de Pascal Johansen (1-0, 11°). Quelques instants plus tard le buteur offrit un excellent ballon au Béninois, qui s'emmêla les pinceaux, à trop vouloir bien faire (21°) !

Bien que bousculés, les Nîmois répondirent. Ils ne sont pas du genre à baisser les bras dans l'adversité. Leur sauvetage de l'an passé en témoigne. Mais ils durcirent parfois le jeu à l'excès. Et si Sadio Sow, en souffrance face à Victor Mendy, évita de peu l'exclusion, son coéquipier Jonathan Ayité y eut droit. A quelques encablures de la pause Nîmes était ainsi réduit à dix (40°). C'est le moment que choisirent les hommes de Jean-Michel Cavalli pour donner une nouvelle preuve de leur abnégation. Sur coup-franc, Ait Bahid égalisa de la tête (1-1, 45°). Mais cela ne plut pas à Jeremy Pied qui redonna l'avantage aux siens dans la foulée, d'une frappe des vingt mètres légèrement détournée (2-1, 45°+2). Et Metz de rentrer au vestiaire avec un avantage mérité.

A onze contre dix et avec un but d'avance, les hommes d'Yvon Pouliquen abordaient la seconde période sereinement. Leur circulation de balle est une arme redoutable dans ce genre de situation. Mais Jeremy Pied voulut mettre à l'abris les siens. Il chipa un ballon à trente mètres du but nîmois et offrit sur un plateau le doublé à son aîné Sylvain Wiltord, qui ne se fit pas prier pour tromper Puydebois du pied gauche (3-1, 55°). Avec deux buts d'avance, les Lorrains pouvaient faire tourner, leur entraîneur aussi.

Ce dernier avait peut-être déjà la tête au double déplacement qui l'attend la semaine prochaine quand il fit successivement entrer Thibaut Bourgeois, Vincent Bessat et Youssef Mokhtari. Son équipe termina la partie en roue libre, se faisant au passage quelques frayeurs. Mais, signe que la réussite est revenue dans le camp lorrain, c'est le poteau qui renvoya les tentatives de Mandrichi (73°) et Poulain (85°). Avec ce joli succès, voilà les Messins regonflés à bloc à l'aube du sprint final !

A lire également

15juin2021

Web TV

15/06/2021 Les premières fois de Lenny Joseph Toutes les vidéos
Lire la suite

14juin2021

Web TV

À 28 ans, il vient sans doute de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Utilisé à 33 reprises en championnat, Farid Boulaya sort d'un exercice...
Lire la suite

Actualités

Philippe Gaillot, directeur général adjoint en charge de la politique sportive, sera l'invité du "Graoully Mag" de Vià Moselle TV ce lundi 14 juin à...
Lire la suite