Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Metz assure l'essentiel

Grâce à des buts signés Mendy et Cissé, les Grenats ont empoché une victoire importante dans la course à la montée sur Dijon (2-0). Ils restent ainsi dans le bon wagon, poursuivis par Montpellier et Strasbourg, qui se sont eux aussi imposés.
Partager cet article :

Pas facile de venir à bout d'une équipe qui défend en bloc et s'applique à réduire au maximum les espaces. La formation d'Yvon Pouliquen est habituée à ce genre de situations, que connaissent régulièrement les équipes de tête à domicile. En début de saison, elle n'arrivait pas toujours à trouver la solution. Cette fois, contre Dijon, le Club à la Croix de Lorraine a sû s'y prendre. Il a été patient et a saisi l'opportunité de marquer sur coup de pied arrêté, ce qui n'est pas sa spécialité cette année.

La maîtrise du jeu était nettement mosellane au cours de la première période mais les occasions se faisaient rares. A l'inverse, en contre, les Dijonais se procuraient une très opportunité par Robail. Bien décalé par Carriere, celui-ci se retrouvait seul face à Vailati. L'occasion pour le gardien suisse de montrer l'étendue de ses qualités, puisque c'est bien lui qui remportait le duel avec brio (30°). Un tournant de la partie, car par la suite les attaquants messins se réveillèrent.

Dans un trou de souris, Papiss Cissé glissait le ballon à Cheikh Gueye, en pleine surface, mais le latéral droit voyait Florent Perraud sortir vivement à son encontre (32°). Puis Matheus Vivian tentait une reprise de volée à l'issue d'un corner mal dégagé, mais il trouvait la défense dijonaise sur sa route (36°). C'est sur une phase arrêtée que les Grenats prenaient l'avantage : un coup de patte de Cédric Barbosa pour Victor Mendy, lancé à pleine vitesse, qui coupait la trajectoire de la tête au premier poteau (1-0, 45°).

Au retour des vestiaires, Metz accentuait sa pression. Barbosa trouvait Rocchi dans la surface, mais ce dernier était repris par la défense adverse (48°). Puis Mendy eut une nouvelle situation de but mais connut la même mésaventure. L'entraîneur de Dijon tenta alors un coup de poker en faisant entrer deux attaquants, Mangione et Aubameyang. Un quitte ou double qui ne fut pas favorable aux visiteurs. Car Papiss Cissé finit par inscrire un second but, servi par Victor Mendy au terme d'une action confuse (2-0, 85°). Le match était ainsi plié. Grâce à cette victoire, le FC Metz reste bien placé dans le haut de tableau.

A lire également

06Mar2021

Le Match

Jour de premières dans le Nord pour plusieurs de nos Grenats ce samedi ! En marge d’une qualification sur la pelouse de Valenciennes en Coupe de...
Lire la suite

05Mar2021

Web TV

05/03/2021 Valenciennes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite