Réouverture de la Boutique Officielle !

La demi-finale échappe à Metz

Les Grenats ont été éliminés de la Coupe de la Ligue par Vannes au stade des quarts de finale de la compétition. Les Bretons l'ont emporté aux tirs aux buts, après que les deux équipes se soient séparées sur le score d'un but partout.
Partager cet article :

La Coupe de la Ligue, c'est fini. Après avoir triomphé dans l'enceinte de Gerland, les Messins ont terminé leur belle aventure au stade de la Rabine, à Vannes, sur une cruelle séance de tirs aux buts. Une élimination d'autant plus frustrante que la troupe d'Yvon Pouliquen aurait pu s'en tirer à bon compte au terme d'une partie fermée et équilibrée dans son ensemble. Mais le portier vannetais Revel s'est révélé décisif. Une première fois...
Entre Vannes, qui n'avait eu que quatre jours pour récupérer de son premier match de L2 de l'année 2009 contre Nîmes; et Metz, qui jouait sa première rencontre officielle, les débats étaient branchés sur courant alternatif. Chacun ses périodes. Les visiteurs étaient au dessus lors des premières minutes de la partie. Essayant de développer leur jeu là où vannes passait par les airs. Mais cela ne débouchait pas sur des occasions dangereuses. Puis Vannes prenait la main et cette fois, cela se traduisait au marquoir. Sur un coup de pied arrêté, le capitaine Hervé surgissait, opportuniste, pour l'ouverture du score (1-0, 45°).
Le plus mauvais moment pour encaisser un but, dit-on. Mais les grenats eurent le mérite de réagir au retour des vestiaires. D'entrée, Cédric Barbosa faisait parler sa précision en déposant un coup-franc sur la tête de Thibault Bourgeois, qui inscrivait son second but en autant de matches en pro (1-1, 51°). La seconde période allait être plus débridée que la première. Sammaritano (60°), Auvray (83°) et gimbert (86°) se montraient dangereux côté vannetais, tandis que Renouard se voyait offrir la balle de match par Mendy. Malheureusement Revel gagnait ce duel décisif (90°).
Le gardien local allait être le héros de la séance de tirs aux buts. Car les prolongations, malgré l'expulsion de l'attaquant vannetais Gimbert, ne donnaient rien. Vannes y a seulement trouvé le poteau de Vailati suite à une bonne combinaison sur corner, alors que Renouard butait une nouvelle fois sur Revel. Pour l'habituelle 'loterie', Metz avait l'avantage de tirer en premier. Une position de force vite effacée par le premier arrêt de Revel face à Vivian. Et si tous les tireurs remplissaient leur tâche par la suite, Sébastien Renouard, le grand malheureux du soir, clôturait la séance en voyant sa frappe une nouvelle fois stoppée par Revel. L'histoire était belle. Mais il faut tourner la page. Désormais, la Coupe, c'est le Championnat de France de Ligue 2.

La réaction d'Yvon Pouliquen : ''Nous reprenions après plusieurs semaines sans match officiel. Je trouve que l'équipe a relativement bien tenu son rang. Nous avons eu une balle de match à la 90ème minute mais n'avons pas connu la réussite. Sur le plan physique, nous savions que cela allait être difficile car il s'agissait de note entrée en matière en 2009. Malgré cela, nous nous sommes de nouveau procurés de quelques opportunités pendant les prolongations. Il y a beaucoup de déception ce soir d'être éliminé. Il va falloir passer à autre chose.''

A lire également

24oct2021

Le Match

Photo : RC Lens
Lire la suite

23oct2021

Web TV

15/10/2021 Dylan Bronn : "On a les capacités pour aller de l'a... Toutes les vidéos  
Lire la suite