Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Gagner, pour effacer l’amertume

Le déplacement des Messins à Tours vendredi est l’occasion de regoûter aux joies de la victoire. Et ainsi, d’entretenir l’espoir de la remontée en fin de saison. Yvon Pouliquen croit en la réaction de ses joueurs et en la qualité de son groupe.
Partager cet article :

Après la Coupe de la Ligue, le Championnat. Après la pluie, le beau temps ? Pour son premier match de Ligue 2 de l’année 2009, le FC Metz se trouve déjà face à l’obligation de rebondir quelques jours après la désillusion qu’il a connue sur la pelouse vannetaise. Un match qui arrive sans aucun doute à point nommé pour l’entraîneur lorrain : « La déception est encore fraîche. Nous avons l’obligation de réagir. Ce n’est pas plus mal que cette rencontre arrive aussi tôt. C’est un challenge à relever », estime Yvon Pouliquen.
Le challenge consiste surtout à revenir sur des bases correctes en termes de rendement, c’est-à-dire faire le plein à domicile tout en allant glaner des succès en déplacement. Ce que la formation mosellane ne parvient plus à faire depuis son succès à Dijon, le 27 septembre 2008... Relever ce défi ne sera pas chose facile malgré le travail spécifique réalisé par les joueurs sous la conduite de Christian Mattiello.
Selon Yvon Pouliquen, « cette rencontre représente un bon test, que ce soit sur le plan physique ou sur le plan moral. Sur le plan physique, car après les cent vingt minutes jouées à Vannes, il faudra répondre au niveau athlétique à Tours. Et puis dans nos têtes, il faudra oublier la Coupe de la Ligue. »  En cas d’échec demain, Metz prendra également du retard dans son entreprise de remontée : « Il est certain que si nous perdons demain, nous aurons grillé un joker. Mais il faut voir plus loin. Moi, ce qui m’intéresse, ce sont les trois prochains matches. Si nous franchissons ce cap loin des turbulences, nous pourrons aborder les autres de manière plus sereine ». Le FC Metz devra s’appuyer sur les bonnes dispositions aperçues en Bretagne au niveau de la cohésion de son bloc équipe et de la solidarité.
Pour ce match, l’entraîneur messin se passera de Chrysostome (laissé au repos), Delgado (genou), François (genou), Chapuis (mollet) et Babacar Gueye (choix de l’entraîneur). A noter également le doute concernant la participation de Pascal Johansen, qui ressent une douleur au talon d’Achille, et l’absence de Nenad Jestrovic, encore à court de forme. Le Serbe fera vraisemblablement son grand retour sous le maillot grenat contre Ajaccio, le 27 janvier. « Je peux m’appuyer sur un bon groupe et apporter des changements sans pour autant affaiblir la qualité des prestations, explique Yon Pouliquen. De plus, la fraîcheur et la motivation de ceux qui n’ont pas joué à Vannes constitueront un apport certain pour le groupe. A eux de montrer que j’ai eu tort … »

Tours - Metz, 20ème journée de Ligue 2
Vendredi 16 janvier 2009 à 20h30, Stade de la Vallée du Cher
Arbitre : Monsieur Lamarre
A suivre en direct sur www.fcmetz.com et D!rect FM à partir de 20h

A lire également

15juil2019

Coup de projecteur

Les nouvelles tenues pour la saison 2019-2020 ont été présentées ce lundi soir dans la Cour du Marché Couvert à Metz :  Pour ce nouvel exercice, les...
Lire la suite

L'Avant-match

Alors que la reprise de la compétition officielle est fixée au dimanche 11 août, à Strasbourg, les Grenats se testeront pour la première fois cette...
Lire la suite

Web TV

15/07/2019 Thomas Delaine : "Garder ma ligne directrice" Toutes les vidéos
Lire la suite