Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Le retour aux sources de David Klein

A 35 ans, le gardien de but natif de Strasbourg a réintégré son club formateur. Il y a signé cet été pour une saison en qualité de… quatrième gardien. Pas de quoi atténuer l’enthousiasme de celui qui fut la doublure de Faryd Mondragon à Metz.
Partager cet article :

Les années ont passé. Mais, bien qu’il ne soit resté qu’une saison au sein du Club à la Croix de Lorraine, David Klein reconnaît sans peine ses anciens ‘collègues’ de la maison grenat lorsque ceux-ci passent recueillir les impressions alsaciennes à quelques jours du derby de l’Est. Ils avaient de quoi être surpris de le voir encore se jeter dans les pieds des attaquants lors de la séance d’entraînement du Racing ! « David ? C’est notre quatrième gardien », explique un jeune homme drapé de Bleu et Blanc. Il s’agit donc de sa dix-septième saison professionnelle… chapeau !

Après deux années passées à défendre les cages de Niort, fréquentées jadis par Christophe Marichez, David Klein a fait le choix du retour aux sources à l’été 2008. « J’étais en fin de contrat avec les ‘Chamois’, raconte-t-il. Comme l’équipe est descendue, celui-ci n’a pas été prolongé. J’ai donc participé aux stages UNFP pendant l’intersaison. C’est alors qu’Alexandre Vencel (ndlr : l’entraîneur des gardiens du Racing) m’a proposé de revenir au club en tant que 4ème gardien. Je suis d’ici, Strasbourg est mon club formateur… » Suffisant pour décliner les quelques propositions émises par des clubs de National.

Derrière Stéphane Cassard, numéro 1 incontesté, l’effectif alsacien compte deux jeunes gardiens :  Régis Gurtner (22 ans) et Kevin Sommer (19 ans). Auxquels David Klein peut apporter son vécu. Depuis ses débuts sous le maillot bleu ciel, ce dernier a connu le National, la Ligue 2 et la Ligue 1. Avec le FC Metz, au cours de la saison 2000-2001, il avait goûté à l’élite à deux reprises. « A Sedan, pour mon premier match, nous avions décroché un match nul 0-0 alors que l’équipe restait sur six défaites consécutives à l’extérieur. » La suite fut moins heureuse. La semaine suivante, les Grenats encaissaient en effet un sévère 6-1 à Monaco.

Pour David Klein, la fin de saison est suffisamment frustrante pour refuser la prolongation d’un an que lui propose le club grenat. Pendant six mois, il s’entraîne avec l’équipe B alors dirigée par Francis De Taddeo dans l’attente de trouver chaussure à son pied. « J’ai suivi pendant cette période les débuts de sacrés joueurs : Adebayor, Signorino, Obraniak… toute cette génération arrivait à ce moment-là. Il y avait aussi Laurent Agouazi, qui devrait jouer lundi ! » Ce nouveau ‘derby de l’Est’, il l’envisage avec un recul certain. « Pour le public strasbourgeois, c’est toujours un rendez-vous important. Mais de notre côté, il ne faut pas y voir plus que trois points en jeu. Et si nous avions le malheur de perdre, la saison ne serait pas terminée ! Dans notre approche de la rencontre, ce n’est pas parce que c’est Metz que nous allons changer quelque chose... »

A lire également

27mai2020

Album photos

Promu en D1B, le RFC Seraing se modernise et disposera bientôt de nouvelles infrastructures. L'Académie Jules-Bocandé, à la mémoire de l'illustre...
Lire la suite

26mai2020

Interview

Quatre ans après, le RFC Seraing est officiellement de retour au niveau professionnel. En août prochain, la formation sérésienne débutera l'exercice...
Lire la suite

25mai2020

Actualités

Le Football Club de Metz et Kappa sont heureux d’annoncer leur collaboration : Kappa devient en effet le nouvel équipementier et partenaire majeur du...
Lire la suite