Réservez votre place pour Metz - Reims !

Une première mise en jambes

Pour leur premier match amical de l’avant saison, les Messins ont réalisé un match nul contre le FC Gueugnon, un but partout. Francis De Taddeo avait logiquement choisi de faire largement tourner son effectif, afin de se faire une idée plus claire des possibilités et de l’état de forme de chacun. Prochain rendez-vous : dimanche à Vichy, face à l'UNFP.
Partager cet article :

C’est contre Gueugnon, le 25 mai dernier, que le FC Metz avait clôturé sa très belle saison 2006-2007. Et c’est également contre Gueugnon, en ce 2 juillet, que les Grenats entamaient le noyau dur de l’exercice suivant. Une semaine à peine après avoir repris l’entraînement et en plein cœur de leur stage de préparation à Vichy, ils disputaient en effet ce soir leur premier match amical d’avant saison, à Bourbon-Lancy, à quelques dizaines de kilomètres de la cité thermale.
Parmi les non-partants pour cette rencontre, comptant d’ailleurs également pour le Challenge Philippe Schuth organisé par l’UNFP, on comptait huit Grenats, parmi lesquels quatre recrues de l’intersaison : Gygax se plaignait d’une douleur à une vertèbre, tandis que Marichez, Trivino, Baldé et Mendy étaient ménagés par Francis De Taddeo. Par ailleurs, Corrales et Delgado avaient dû déclarer forfait pour cause de douleurs à l’aine.
Si les Messins accusaient un petit retard au démarrage – simple souci d’itinéraire qui retarda le début de la partie de quelques minutes – ils abordaient le match de plain-pied, et ce dans une configuration en 3-3-3-1 assez inédite : Aguirre seul en pointe était épaulé par trois animateurs en soutien (B. Gueye, Agouazi et Djiba), alors que trois récupérateurs (Bessat sur la gauche, Barbosa dans l’axe et Renouard à droite) assuraient le lien avec la défense réduite, elle aussi, à trois éléments (François, Diop et Schmisser).
Après quelques minutes de mise en place, les deux formations venant tout de même d’enchaîner cinq semaines sans compétition, le jeu se concentrait de plus en plus au milieu du terrain, tendance qu’il devait garder durant la majeure partie de la première mi-temps. Après une petite frayeur causée par Niflore venu chiper la balle à Diop, mais bien repris dans la surface par l’intéressé lui-même, les hommes de Francis De Taddeo imprimaient peu à peu leur marque sur le match. Et c’est à la 18e minute que cela se concrétisa au tableau d’affichage virtuel du stade Bourbon Lancy : sur un centre de Djiba venu de la droite, la défense gueugnonnaise s’emmêlait les pinceaux et laissait Babacar Gueye et Dino Djiba se faire des politesses avant que le premier nommé ne conclue l’action d’une très belle frappe enroulée (1-0, 18e).
La suite se résumait en peu de choses. Les Bourguignons, par trois fois, faisaient bien irruption près du but de Mayebi, mais un coup-franc trop enlevé (26e) puis deux belles sorties du gardien camerounais (33e dans les pieds, 37e sur corner) mettaient fin à leurs velléités. Les Messins n’étant guère plus diserts, le score en restait là à la mi-temps. Une mi-temps qui aura tout au moins permis de mettre en lumière, entre autres, le retour en forme d’un Dino Djiba inspiré, la solidité et la rapidité toujours présentes d’Aguirre, tout comme la volonté et la persistance de Bessat.
Au retour des vestiaires, c’est un second match qui débutait. Onze nouveaux Grenats et une nouvelle configuration collective (un 4-3-3 plus traditionnel, Vivian faisant ses débuts dans l’axe de la défense, Thomas et Betsch au milieu de terrain et Françoise aux avants-postes), le tout pour une revue d’effectif et de tactique. Mais c’est bel et bien les Bleus qui négociaient au mieux leur retour sur la pelouse, égalisant rapidement grâce à une tête de Fouret sur un coup-franc parfaitement tiré (1-1, 49e). Ils se procuraient même plusieurs autres occasions, toutes sans conséquence, profitant du temps que prenait le FC Metz pour trouver ses automatismes. Une reprise à bout portant de Niflore à la 73e minute faillit même faire se lever les spectateurs bourguignons, mais elle passait juste au-dessus.
En fin de partie, les Messins profitaient des passes mal ajustées de leurs adversaires pour reprendre du poil de la bête. Cissé et N’Diaye, qui montraient une belle entente, tentaient plusieurs fois de redonner l’avantage à leur camp, sans succès. La partie se terminait sur ce score de parité pas illogique. Mais l’essentiel était bien ailleurs. Dans les premiers enseignements retirés par le staff, qui alimenteront sa réflexion quant à la façon d’aborder la saison prochaine ; ou encore dans les premiers automatismes découverts entre les joueurs. « Bien sûr, il reste des choses à régler, et c’est bien naturel, a commenté Francis De Taddeo à l’issue de la rencontre. De toutes façons, on ne pouvait pas trop en demander aux joueurs au niveau physique, étant donné qu’ils sont en pleine préparation. Retenons les choses positives : nous avons réalisé une bonne revue d’effectif et tout le monde a pu jouer. »
En attendant la suite !

La feuille de match
Match amical
Stade Saint Denis de Bourbon Lancy
Temps agréable.
700 spectateurs
Arbitre : M. Clément Turpin
Les buts : pour Metz : B. Gueye (18e) ; pour Gueugnon : Fouret (49e).
Les joueurs alignés par le FC Metz :
1ère mi-temps : Mayebi, Bessat, François, Diop, Schmisser, Renouard, Barbosa, Agouazi, Djiba, B. Gueye, Aguirre.
2ème mi-temps : Sissoko, Leoni, Bassong, Vivian, Delhommeau, Cardy, Thomas, Betsch, Françoise, Cissé, N’Diaye.

 

A lire également

12nov2019

Sélection nationale

Durant cette nouvelle trêve internationale, dix Messins ont été appelés en sélection. Découvrez leur programme.
Lire la suite

11nov2019

Web TV

11/11/2019 Lille - Metz, la réaction des coaches Toutes les vidéos  
Lire la suite

Gratification

Auteur d'une solide performance sur la pelouse du LOSC (0-0), Alexandre Oukidja figure dans l'équipe type de la 13ème journée du journal L'Equipe. Il...
Lire la suite