Réservez votre place pour Metz - Amiens !

Un mercredi noir

Privés de Bassong, probablement claqué, au bout d'un quart d'heure de jeu, les Messins sont revenus à hauteur de Strasbourg afin de décrocher un match nul (1-1) qui ne suffit pas à occulter les deux mauvaises nouvelles de la journée.

Partager cet article :

Sale journée pour Francis De Taddeo. Face à Strasbourg, ce dernier comptait mettre à l’épreuve un « onze type » susceptible de débuter face au Mans le 5 août. Au bout du compte, il dut se résoudre à composer avec… les blessures. Dans la matinée, l’entraîneur mosellan avait appris la blessure de son milieu de terrain Julien Cardy, victime d’une fracture de fatigue au cinquième métatarse. Il dut ainsi réviser ses plans au moment de composer son onze de départ. Dans l’entre jeu, son habituel triangle fut donc composé d’Agouazi, qui remplaçait l’ex-Toulousain à droite, de Barbosa à gauche et de François dans l’axe.
Cette configuration dura un petit quart d’heure. Le temps que le second coup du sort de ce mercredi intervienne. Au duel avec Mathlouti, Sébastien Bassong s’arrêtait net. La cuisse du défenseur messin a lâché, un claquage est à craindre.

Pris au dépourvu, Francis De Taddeo fit redescendre Julien François au marquage tandis que Dino Djiba intégrait l’entre jeu. Les Messins se montrèrent assez peu entreprenants au cours du premier acte. La première opportunité était d'ailleurs à mettre à l’actif du remuant Gasmi, qui trouvait le poteau sur un astucieux coup-franc. Gygax, côté messin, lui répondit en trouvant le petit filet. Mais le jeune alsacien eut le dernier mot. D’une frappe à ras de terre dès vingt mètres, il trompait Marichez (1-0, 29°). Les Mosellans mirent quelques temps avant de se montrer dangereux à leur tour. Mais en fin de premier acte, ils eurent une bonne période qui se concrétisa par l’égalisation. Après avoir monopolisé le ballon de longues minutes, ils trouvèrent la faille par Djiba, qui reprit parfaitement un centre de Delgado (1-1, 45°). Un but bienvenu, Monsieur Kalt sifflant dans la foulée la mi-temps.

La seconde période, équilibrée, fut toutefois relativement pauvre en occasions de buts. Les hommes de Francis De Taddeo eurent d’ailleurs du mal à la terminer physiquement. Mouloungui, fraîchement entré en jeu, aurait pu donner l’avantage aux siens mais il croisa trop sa frappe. Il n’y eut pas davantage de danger sur la case de Marichez, ni sur celle de son homologue Puydebois. Les Grenats repartent donc de Colmar avec un seul enseignement majeur : il va falloir dès les jours à venir s’adapter aux absences de Cardy et Bassong. « C’est un obstacle de taille, avoue Francis De Taddeo, un challenge à relever. La saison passée, nous n’avions souffert d'aucun problème de ce type. Nous allons voir si le groupe est solide. »

Amical : Strasbourg 1-1 Metz (1-1)
Mercredi 25 juillet, Colmar Stadium
Arbitre : Monsieur Kalt
Buts de Gasmi (29°) pour Strasbourg ; Djiba (45°) pour Metz

Les équipes :
Strasbourg : Puydebois – Tritz, Strasser, Weber (Paisley 46°), Vergerolle (Abou 60°) – Ekobo (Mouloungui 52°), Schneiderlin – Gasmi, Gasgorov (Bah 73°), Abdesadki (Fanchone 46°) – Mathlouthi (Ledy 82°)
Metz : Marichez – Renouard, Delhommeau, Diop, Bassong (Djiba 16°), Delgado (Anton 75°) – Agouazi, François, Barbosa – Cissé, Gygax

A lire également

22sep2019

Web TV

22/09/2019 Metz - Amiens, les réactions de Centonze et Maïga Toutes les vidéos
Lire la suite

21sep2019

Le Match

Privé de rencontre à domicile depuis le 30 août, et la réception du Paris SG (0-2), le FC Metz retrouvait son antre, ce samedi soir, pour la...
Lire la suite

Interview

Opa Nguette, cet été, malgré les nombreuses sollicitations, vous avez finalement décidé de prolonger l’aventure en Moselle. Pourquoi ? O.N : « C’est...
Lire la suite