Réouverture de la Boutique Officielle !

« Un match ouvert »

Peu utilisé à Lyon, où il était barré par Eric Abidal, Jeremy Berthod a émigré en principauté au cours de l’été. Après un début décevant, son équipe espère gagner une première fois contre Metz, mercredi à Louis II.
Partager cet article :

Jeremy, vous êtes passé de Lyon à Monaco cet été, pourquoi ce départ ?

Jeremy Berthod : « Pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’on ne me faisait plus trop confiance. Je pense donc qu’il était l’heure pour moi d’aller voir ailleurs. Monaco m’offrait cette possibilité d’avoir un temps de jeu supplémentaire et de continuer ma progression. Le club a également des objectifs élevés. C’est pourquoi j’ai fait le choix de quitter Lyon pour rejoindre l’ASM. »

Aviez-vous des sollicitations de clubs étrangers ? N’étiez-vous pas tenté de connaître autre chose ?

J.B. : « Jusqu’à maintenant, j’ai toujours évolué à l’Olympique Lyonnais. Je n’ai jamais connu de changement de club. Avant de penser à l’étranger, je pense qu’il était préférable de faire une deuxième étape dans le Championnat de France. Avant, pourquoi pas, de rejoindre une équipe étrangère. Je n’ai pas de plan de carrière défini. Monaco m’a voulu, j’y suis très bien. L’étranger attire tous les joueurs mais je ne serai pas contre effectuer toute ma carrière en France. »

Monaco peut-il encore marquer l’histoire du football français ?

J.B. : « Je l’espère en tous cas. Ces deux dernières saisons, le club a connu quelques difficultés. Mais il a toujours été un grand club français et a remporté beaucoup de titres. Un jour ou l’autre, il redeviendra important et jouera les premiers rôles dans le championnat. Pourquoi pas cette saison ? Nous disposons d’un très bon groupe, capable d’y parvenir. »

Quelle analyse faites-vous de vos deux premières rencontre (ndlr : un match nul contre Saint-Etienne 1-1 à domicile, une défaite à Lorient 2-1) ?

J.B. : « Nous sommes déçus car nous ne comptons qu’un point au bout de deux matches. Nous nous attendions à mieux. Face à une bonne équipe de Saint-Etienne, nous avions fait un bon match nul. Et à Lorient, nous n’étions pas à notre niveau. Nous avons laissé Lorient développer son jeu et n’avons pas été capables de réagir. Aujourd’hui, nous comptons un point, compte tenu de nos performances et de notre état d’esprit, c’est mérité. »

Ce match contre Metz est déjà un rendez-vous important ?

J.B. : « Nous avons déjà perdu deux points à domicile contre Saint-Etienne. Donc nous ne pouvons plus nous permettre de céder du terrain une deuxième fois. On se doit de gagner notre premier match de la saison sur notre pelouse. Cela nous fera beaucoup de bien au moral. »

Metz a mal débuté son championnat avec deux défaites. A quel type de match peut-on s’attendre ?

J.B. : « Les Grenats vont vouloir venir prendre des points chez nous. De notre côté, on veut également la victoire. Il se peut donc que ce soit un match ouvert, les deux équipes vont essayer de marquer tôt pour bien débuter. De notre côté, nous allons tout faire pour décrocher les trois points, en mettant de l’agressivité dans le bon sens du terme. »

A lire également

15aoû2022

Web TV

Vous devez accepter les cookies analytiques pour visualiser les videos. Accéder aux paramètres des cookies 12/08/2022 Metz - Valenciennes...
Lire la suite

14aoû2022

Web TV

Vous devez accepter les cookies analytiques pour visualiser les videos. Accéder aux paramètres des cookies 14/08/2022 Metz - Valenciennes...
Lire la suite