Réouverture de la Boutique Officielle !

Tout est possible

L’Alsace et la Moselle se retrouvent pour un nouveau derby, ce vendredi au stade de la Meinau. L’avantage revient fort logiquement aux Locaux, beaucoup plus à l’aise en Ligue 1 cette saison. Mais il s’agit d’un match de coupe. Donc…
Partager cet article :

La question méritait d’être posée : « Vous dites aborder les matches de championnat comme des matches de coupe. Alors, comment allez-vous aborder les matches de coupe, à commencer par celui de Strasbourg ? » Du tac au tac, Yvon Pouliquen répondit par une pirouette : « et bien, comme des matches championnat ! » S’il avait eu le temps de la réflexion, l’entraîneur messin aurait peut-être parlé de Ligue des Champions, de Coupe du Monde voir de Coupe d’Afrique des Nations pour stimuler les membres africains de son groupe absents de la fameuse compétition. Car le Ghana paraît bien loin, sur les rives un peu moins ensoleillées de la Moselle.
Le classement de la Ligue 1 n’aide pas non plus à réchauffer les cœurs grenats. Alors, oui, cette Coupe de France est un véritable plaisir qu’il s’agit de prolonger au maximum. « C’est le chemin le plus court pour fouler la pelouse du Stade de France », note pragmatiquement Pouliquen. A moins, bien sûr, d’être international français, mais la liste dévoilée par Raymond Domenech aujourd’hui ne compte aucun Messin ; d’évoluer à Lille ou à Lyon, qui s’y affronteront le 1er mars prochain ; ou de trouver des billets pour le prochain concert. Mais ce n’est pas la même sensation.
On en plaisante, mais le coach messin sait de quoi il parle. Il a vécu, on l’a dit et répété, trois finales dans l’enceinte mythique des Bleus champions du monde, qui fête cette année ses dix ans. Une période au cours de laquelle le FC Metz n’y est allé qu’une fois, en 1999, sans ramener de trophée. Ou plutôt deux, puisqu’en 2001, les 17 ans de Laurent Agouazi y remportèrent la Coupe Gambardella. « C’est un événement que de participer à un match dans une telle atmosphère, un bonheur intense pour tout joueur professionnel. » Et même pour leurs entraîneurs, surtout s’ils gagnent, comme celui de Strasbourg en 2001 et Lorient en 2002. Ce dernier nie posséder la recette magique. Alors, puisqu’il ne dispose pas a priori du meilleur jeu, le Club à la Croix de Lorraine comptera aussi sur Michel Ettorre pour faire sa Coupe. Dans le coffre fort de son vécu subsiste le précieux butin des conquêtes mémorables de 1984 et 1988.
Certes, ce n’est pas dans le passé qu’on construit son avenir, mais le duo de coaches messins peut donner aux Grenats des idées pour écrire leur histoire. A Vesoul, en tout début d’année, ils se sont montrés particulièrement inspirés. Le premier chapitre étant de qualité, il serait appréciable qu’ils donnent suite au récit. Ce ne sera pas chose aisée, face à leurs meilleurs ennemis strasbourgeois. Mais Yvon Pouliquen s’évertue depuis maintenant un mois à faire appliquer les principes les plus élémentaires. Alors, messieurs, respectez la Vieille Dame, et peut-être qu’elle vous sourira.

 Strasbourg - Metz, 1/16ème de finale de la Coupe de France
Stade de la Meinau, vendredi 1er février à 20h30
Arbitre : Bertrand Layec
Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 20h

Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite