Rendre le rêve accessible

Peu gâtés par le tirage au sort, les Grenats vont tenter d’aller créer l’exploit au Stade Gerland mardi soir. Malgré la défaite, leur prestation devant Marseille a accentué leurs espoirs. Et si la Coupe de France souriait de nouveau au FC Metz ?
Partager cet article :

« Il n’a manqué qu’un point. » Le regret exprimé par Yvon Pouliquen au surlendemain de la défaite face à l'OM peut passer, à première vue, pour un manque d’ambition. Il est pourtant le reflet d’une forme de satisfaction : celle d’avoir vu sa formation donner du fil à retordre à l’Olympique de Marseille. « Nous avons un peu plus de repères qu’il y a quelques semaines, poursuit-il. Le point arraché à Lens et le contenu de notre dernière prestation nous donnent un brin de confiance supplémentaire. Aujourd’hui, je crois que les joueurs se sentent capables de rivaliser avec l’Olympique Lyonnais. » Ils ont pour cela, tenté de recharger au maximum les batteries ces deux derniers jours. Et le fait que leur coach ait coché le nom des dix huit mêmes acteurs que samedi dernier est le signe qu’ils y sont parvenus.
Au cours de la séance d’entraînement de mardi, Matheus Vivian s’est exclu des jeux avec ballon, gêné par un pied douloureux. Mais le défenseur brésilien sera opérationnel. Son entraîneur a donc la possibilité d’aligner la même ligne d’arrières que face à Marseille. Dans ce secteur, aucune association, parmi celles qu’il a mises en place depuis son arrivée, ne s’est détachée. L’expérience de Pascal Delhommeau ou Malick Diop, avec qui il a remporté la Coupe de France en 2002, pourrait donc aussi être appelée au service de l’outsider messin. Comme à son habitude, le Breton s’est montré peu loquace sur ses intentions au cours du point presse et il n’est pas possible d’affirmer qu’il repassera à deux attaquants, ni même qu’il conservera son dispositif offensif en l’état.
Du côté de l’OL, le temps n’est pas au beau fixe. L’absence de l’increvable milieu défensif Jeremy Toulalan se fait ressentir, et les Champions de France ont abandonné deux points chez eux face à Rennes dans le temps additionnel. On a vu pire, toutefois, pour aborder un quart de finale de Coupe de France à domicile contre le dernier de la classe. « Les Lyonnais ne sont pas aussi souverains qu’ils ont pu l’être ces derniers temps, relève Pouliquen. Mais ils figurent tout de même parmi les deux ou trois meilleures équipes du pays, de même que Marseille. » La solution pour parvenir à en venir à bout est donc aussi simple à énoncer que difficile à appliquer : « ne commettre aucune erreur. » Et réussir à inquiéter Grégory Coupet. Si le gardien des Bleus a du souci à l’issue de la partie, alors le rêve sera devenu accessible...

 Lyon - Metz, 1/4 de finale de la Coupe de France
Stade de Gerland, mardi 15 avril à 20h45
Arbitre : Hervé Piccirillo
Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 20h
Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4

A lire également

19oct2019

Le Match

Avant le coup d'envoi de la rencontre face au FC Nantes, le FC Metz ferme la marche du championnat de Ligue 1 Conforama. Pour cette dixième journée,...
Lire la suite

Actualités

Pour cette dixième journée de Ligue 1 Conforama, et la réception du FC Nantes, Kévin N'Doram est à l'honneur dans la Gazette de Saint-Symph' !...
Lire la suite

Coup de projecteur

RESERVEZ VOS PLACES Si vous souhaitez assister ce samedi à la rencontre entre les Grenats et le FC Nantes, achetez vos billets, en quelques clics,...
Lire la suite