Metz - Clermont, je réserve ma place

Première à domicile

Les Grenats retrouvent leur antre de Saint-Symphorien dimanche soir dans des conditions pas vraiment optimales. Ils y affrontent Lille, une valeur sûre de l’élite, privés de quatre joueurs majeurs.
Partager cet article :

Le premier match à domicile est un événement important d’une saison. Pour les Messins, la réception du LOSC représente également le retour de la Ligue 1 au Stade Saint-Symphorien. Cette élite qu’ils avaient quitté sur une victoire inutile contre le Paris Saint-Germain, voici un peu plus d’un an. Les stigmates du cauchemar vécu en 2005/2006 ne sont pas tout à fait disparues. La courageuse bande formée par Francis De Taddeo a enchanté par son unité et sa volonté de redorer le blason du Club à la Croix de Lorraine. Mais aujourd’hui, tout ce qu’elle a pu produire est remis en cause.
Les Grenats doivent en effet prouver, après avoir survolé la Ligue 2, qu’ils ont le niveau de la L1. Dans cette entreprise, ils doivent composer, déjà, avec les nombreux handicaps qu’on connaît. Leur entraîneur n’avait eu que quelques jours pour repenser son équipe après les forfaits de Bassong et Cardy, il dispose d’encore moins de temps pour imaginer son équipe sans Barbosa ni Gygax. Deux joueurs parmi les plus expérimentés de son groupe, deux joueurs à vocation offensive. Heureusement, il n’est pas sûr que le LOSC soit imbattable en ce début d’exercice.

Metz - Lille, même combat ?

A l’occasion de l’ouverture du Championnat de France de Ligue 1, la semaine passée, il a été reconnu coupable par nombre d’observateurs du même délit d’austérité que Metz. Si la troupe de Francis De Taddeo a bénéficié de circonstances atténuantes, la chaleur notamment, celle de Claude Puel et son 0-0 ont recueilli bien peu de louanges. La prudence des deux formations, que les esthètes préfèrent appeler frilosité, s’expliquent pourtant facilement : l’une comme l’autre se cherchent encore.
Le LOSC, entré en phase de reconstruction depuis le départ de plusieurs de ses cadres, a poussé la similitude avec son hôte jusqu’à accuser les mêmes soucis de blessures. Ainsi, son entraîneur devra recomposer sa charnière centrale compte tenu des forfaits de ses défenseurs Adil Rami et Peter Franquart. Il dispose pour se faire de solutions sur lesquelles son homologue aimerait pouvoir compter. Tafforeau a déjà effectué ce type d’intérim aux côtés de Plestan, tandis que Béria connaît un petit peu les attaquants messins.
La nature de l’équation à résoudre par Francis De Taddeo est bien différente. Comment bâtir une équipe capable de mettre en danger l’une des formations les plus solides du championnat, alors que ses créateurs sont presque tous sur le flanc ? A l’issue de l’ultime séance d’entraînement de la semaine, le coach messin est logiquement resté évasif sur ses plans. Il est d’ailleurs permis de croire qu’il hésitait encore sur la marche à suivre. « Le système utilisé au Mans pourrait être reconduit, a-t-il simplement indiqué, puisqu’il y a eu des choses positives au cours de la partie. Mais je n’exclue pas de le modifier, car je ne suis pas certain que ce soit le meilleur moyen de battre Lille. » Au milieu de terrain, François, Renouard et Djiba, pas ou peu utilisés au Mans, pourraient se voir offrir une chance de démontrer leurs qualités. On sait déjà qu’ils ne sont pas du genre à rechigner lorsqu’il s’agit d’aller au combat. Contre Lille, cette vertu est en général plutôt bienvenue.

2ème journée de Ligue 1, Metz - Lille
Stade Saint-Symphorien, dimanche 12 août à 18h
Arbitre : Monsieur Poulat
Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 17h30
Metz : D!rect FM 92,8
Forbach : Radio Jerico 101,3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97,4
Thionville : 103,4

A lire également

21avr2024

Actualités

Enchaînons à domicile, ensemble !  Après la belle victoire de nos Grenats sur la pelouse du Havre (0-1), les Messins retrouveront Saint-Symphorien le...
Lire la suite

Le Match

Quelques jours après un joli succès obtenu à domicile, face au RC Lens (2-1), le FC Metz était attendu en Normandie afin d'y affronter Le Havre,...
Lire la suite