Réservez votre place pour Metz - Brest !

Pjanic signe trois ans

Le jeune milieu de terrain Miralem Pjanic a paraphé aujourd’hui un contrat professionnel de trois ans. Le 'feuilleton' est donc terminé et le jeune homme se tourne déjà vers les échéances à venir : 'samedi, nous avons un match important contre Auxerre'.
Partager cet article :
Les discussions entamées il y a plusieurs semaines ont abouti aujourd’hui par la signature du milieu messin Miralem Pjanic pour trois saisons. Celle-ci peut-être considérée comme un signe fort de la confiance du tout jeune joueur envers son club formateur, le FC Metz, compte tenu de la situation très difficile dans laquelle se trouve l’équipe au classement de la Ligue 1. Le président Carlo Molinari n’a pas manqué de l’indiquer en ouverture de la conférence de presse organisée en fin de matinée au siège social de club : « J’entends ça et là que le club est en train de mourir, a-t-il déclaré. L’engagement de Miralem à nos côtés prouve le contraire. Certes, il ne faut pas se voiler la face, nous avons commis des erreurs et nous en payons les conséquences. Mais notre club est bien vivant et conservera ses objectifs quoiqu’il arrive. Le premier restant le maintien malgré notre retard conséquent. »
Accompagné de son père, qui a également apposé sa signature aux documents en tant que tuteur légal, le joueur a poursuivi en donnant son sentiment de fierté : « c’est un rêve qui se réalise que de signer un contrat professionnel. Tout va très vite depuis cet été pour moi. Dès le début, j’ai fais mon apparition en équipe A contre le Paris SG, puis j’enchaîne immédiatement avec ce contrat. Le club m’a offert la possibilité de montrer mes qualités, c’est aussi pour cela que je signe. J’ai confiance en lui et il a confiance en moi. Nous allons bien travailler ensemble, nous avons des objectifs à atteindre. » Précision importante, le contrat n’est assorti d’aucune clause libératoire. En cas de relégation en fin de saison, Miralem Pjanic restera donc lié au FC Metz.
Cette signature revêt un caractère symbolique fort. Dans des conditions similaires, Ludovic Butelle avait choisi il y a peu de rejoindre Valence. Cette fois, le FC Metz est parvenu à enregistrer la signature de l’un de ses plus grands espoirs, pur produit du Centre de Formation. Carlo Molinari l’a admit en clôture de la séance : « Si Miralem n’avait pas signé, nous nous serions posés de très sérieuses questions quant à notre politique de formation. » Le président mosellan l’avait d’ailleurs confié au joueur. Et ce dernier a visiblement intégré ce paramètre dans sa décision. La preuve qu’en plus d’être plus mature que son jeune âge ne peut le laisser supposer, ‘Miré’ a également l’esprit d’équipe…
 

A lire également

23oct2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Web TV

23/10/2019 Ludovic Obraniak : "Metz a fait toute mon éducation" Toutes les vidéos
Lire la suite

22oct2019

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. En revanche, la séance du jour se déroulera à huis clos.
Lire la suite