Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz n'a plus le choix

S’il veut éviter d’être distancé à la trêve, le FC Metz doit négocier au mieux les cinq matches qui l’en sépare. Cela commence par un déplacement au Vélodrome, où les Marseillais aimeraient voir leur équipe moins accueillante.
Partager cet article :

Sur les bords de la Moselle, les trêves internationales se
suivent et se ressemblent. La dernière fois que le calendrier a offert un
week-end sans compétition aux hommes de Francis De Taddeo, c’était après une
défaite à domicile contre Strasbourg sur le score de deux buts à un. Les deux
semaines qui s’achèvent, ce samedi, par la 15ème journée de Ligue 1
se sont déroulées dans les mêmes conditions que celles qui avaient succédé à
l’échec alsacien. Elles ont en effet suivi une désillusion similaire : un
revers concédé devant Lens. Toujours à domicile, toujours sur le même score
(1-2). Rien de tel pour remuer sa frustration. Les Messins, suffisamment
accablés par les chiffres, n’avaient pas besoin de cela !

Leur attitude au quotidien a ceci de remarquable :
Malgré les nuages, ils s’efforcent de conserver un comportement et un discours
positif. Voilà qui n’a rien d’aisé et qui paiera peut être un jour. Il est
permis de l’espérer, puisque cela avait failli être le cas, sur cette même
pelouse du Vélodrome en Coupe de la Ligue il y a un peu moins d’un mois. La
séance de tirs aux buts avait alors désigné l’OM comme vainqueur. « Ce
match sera très différent du précédent,
prévient toutefois De Taddeo. Les
Marseillais viennent de l’emporter à Lyon. Ils auraient pu perdre puisqu’il y a
eu beaucoup d’occasions de part et d’autre mais ils ont eu le mérite d’aller
jusqu’au bout. Ils sont certainement boostés par ce succès probant. Il faudra
que nous soyons bien plus forts que nous ne l’avons été en Coupe de la Ligue
pour parvenir à les contrarier. »
Face à une équipe alors en plein doute,
la formation messine était parvenue à tenir le 0-0, puis à revenir deux fois au
score lors des prolongations. « Par rapport à ce match, estime De Taddeo,
notre tenue de balle doit s’améliorer car nous avions perdu beaucoup de ballons
au milieu de terrain. De plus, même si nous avions marqué deux buts, nous
aurions pu en inscrire davantage avec un peu plus d’habileté et en nous
montrant plus ambitieux. »
Pour porter le danger sur la cage de Mandanda,
le gardien en forme du moment, Metz disposera cette fois de Daniel Gygax,
absent lors du huitième de Coupe de la Ligue.

De leur côté, les Olympiens semblent vouloir confirmer à
tout prix leur éclatante performance sur la pelouse du champion en titre lyonnais.
Si on en croit les déclarations d’Eric Gerets, en tout cas, ce dernier n’ayant
pas hésité à comparer ce match à « une demi-finale de Ligue des
Champions. »
Le Belge redouterait-il un relâchement de ses troupes,
jusqu’à maintenant mieux disposées face aux grosses écuries (Liverpool,
Lyon) ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, si le public marseillais ne se
passionne guère, en général, pour les duels de bas de tableau, nul doute qu’il
se montrera beaucoup plus présent que le 30 octobre dernier. De quoi ajouter à
la difficulté du match qui attend les Messins. Ils ne pourront pas s’en sortir
sans une bonne dose de courage et de solidarité.

  Marseille - Metz, 15e journée de Ligue 1
Samedi 24 novembre à 20H00, Stade Vélodrome
Arbitre : Lionel JAFFREDO

Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 19h30

Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4 

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite