Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Les compteurs à zéro

Pour entrer de plain-pied dans le demi-championnat qui débute, Metz a besoin de remporter sa première victoire à domicile. L’histoire dira si Monaco, formation talentueuse branchée sur courant alternatif, était l’adversaire idoine.
Partager cet article :

C’est bien connu, « les chiffres, on en fait ce qu’on en veut ». L’entraîneur des Grenats Yvon Pouliquen a choisi de les manipuler d’une façon somme toute originale. Désigné juste avant la nouvelle année pour succéder à Francis De Taddeo, le Breton a fait souffler sur le vestiaire messin le vent du changement. Jusqu’à constituer sur le tableau situé à son entrée un nouveau classement, calculé avec les points pris par chaque équipe à partir du 1er janvier 2008. « Nous demanderons à la Ligue de retenir celui-ci à la fin de saison », ironise-t-il. Pas sûr que la demande soit acceptée. Quoiqu’il en soit, ça sent bon pour les Messins pour le moment. Ils sont en effet classés dixièmes à égalité avec Lille et Nancy.
Sur la base de ce calendrier révolutionnaire, on peut même affirmer qu’ils sont invaincus, amicaux et compétions confondus, depuis trois matches : 0-0 contre Amnéville, 6-1 à Vesoul en Coupe de France et 1-1 à Lille la semaine dernière. « Un bon point », aux dires d’Yvon Pouliquen, dont les regrets, notamment celui de ne pas avoir pu finir à onze, n’atteignent pas l’optimisme. Depuis trois semaines, le technicien s’ingénie à construire une formation capable de retrouver la confiance. « Notre travail est essentiellement axé sur le jeu, explique-t-il. Il nous faut trouver une ossature, instaurer des automatismes entre les joueurs qui pourront fonctionner en compétition. Nous faisons donc beaucoup de petites oppositions, d’exercices offensifs. » Comme l’idée est d’insister avec les mêmes, le onze de départ pourra paraître rigide à certains de ses hommes. « Il peut y avoir des changements au cours de la semaine, précise ce dernier. Cette façon de faire n’est peut-être pas facile à accepter pour tout le monde mais les garçons doivent travailler ensemble pour améliorer le jeu collectif. Il faut qu’ils parviennent à se trouver facilement, que chacun joue en fonction des qualités de l’autre. » Ces derniers jours, on a ainsi vu Cyril Chapuis revêtir le dossard des titulaires aux côtés de Sébastien Renouard. L’association pourrait être inaugurée samedi contre l’AS Monaco.
On ne sait pas ce qu’il faut penser de l’équipe dirigée par Ricardo. Coincée entre l’envie de regarder vers le haut du tableau et la relative proximité de la zone rouge, elle est capable d’éclairs de génie comme de passages à vide. « Cette formation n’est pas toujours très performante sur le plan collectif, juge le coach messin, mais elle est capable de faire la différence à tout moment par ses individualités. » Metz s’en était aperçu lors du match aller. Même s’il s’agissait, ne l’oublions pas, d’un autre championnat. « J’ai hâte d’y être, conclut Pouliquen. Ce ne sera pas facile pour les joueurs car la première moitié de saison a été décevante pour eux comme pour tout le monde. A mes yeux, les compteurs sont remis à zéro. » Une nouvelle saison débute, on sait combien il est important de prendre un bon départ…

Metz - Monaco, 21ème journée de Ligue 1
Stade Saint-Symphorien, samedi 19 janvier à 20h
Arbitre : Fredy Fautrel

Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 19h30

Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4

 

A lire également

14mai2021

Web TV

14/05/2021 Lorient - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite

13mai2021

Web TV

13/05/2021 Le top 5 buts face à ... Lorient Toutes les vidéos  
Lire la suite