Réabonnement : top départ !

Lens - Metz, samedi 20h

Dans le nord, Metz se doit de montrer un meilleur visage que devant Toulouse. Le contexte ne l’y aidera certainement pas. Mais Yvon Pouliquen attend de ses joueurs une véritable réaction, ce n’est donc peut-être pas une mauvaise chose.
Partager cet article :

Fini de discuter. Après leur douloureux échec en finale de la Coupe de la Ligue et les complications qui l’ont accompagné, les Lensois veulent faire à nouveau parler d’eux sur le terrain. Interrogé par D!rect FM, Jean-Pierre Papin n’avait pas souhaité évoquer la visite de la délégation Sang et Or à l’Elysée. Vendredi, sur le site du Racing, son président Gervais Martel lui a emboité le pas : « Nous devons revenir sur le terrain le plus rapidement possible. Hier soir (jeudi), j’ai eu une réunion exceptionnelle avec les supporters, et tout le monde était d’accord sur le fait que le maintien en Ligue 1 était plus important. » Ainsi, le Stade Bollaert pourrait afficher complet. Vendredi soir, plus de 34000 de ses 42000 places assises avaient trouvé preneurs.
Compte tenu du contexte et de l’adversité à laquelle ils devraient avoir à faire face, les Grenats figurent comme de parfaites victimes expiatoires. Reculant au classement, ceux-ci ont produit une prestation décevante la semaine dernière. « J’attends de mes joueurs qu’ils réagissent, indique leur entraîneur. J’ai de bonnes raisons de croire que cela arrivera. La semaine précédent Toulouse n’avait pas été bonne, le résultat était venu la sanctionner. Cette fois, j’ai eu affaire ces derniers jours à des garçons beaucoup plus concernés. Ce groupe reste fragile et il a besoin d’être mis sous pression pour donner le meilleur de lui même. » Finalement, jouer à l’extérieur face à un public remonté n’est peut-être pas une mauvaise chose.
A côté de la gestion psychologique de ses troupes, Yvon Pouliquen devra face à un problème d’ordre sportif : la suspension de Cheikh Gueye. Manuel Corrales étant en phase de reprise, le groupe ne compte qu’un défenseur latéral de métier en la personne d’Eric Cubilier. Deux solutions se présentent : confier le rôle à Sébastien Bassong, qui a déjà évolué sur le côté sous les ordres de Joël Muller ; ou faire descendre Vincent Bessat. « Il a les capacités pour reculer d’un cran », estime le coach messin. Au milieu de terrain, le retour de Cédric Barbosa de suspension offre une possibilité supplémentaire. Qui ne sera sans doute pas de trop pour aider les Grenats de revenir indemnes de ce périlleux déplacement et jouer au mieux leur rôle d’arbitre dans la course au maintien.

 Lens - Metz, 32ème journée de Ligue 1
Stade Bollaert, samedi 5 avril à 20h
Arbitre : Thierry Auriac
Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 19h30
Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4

A lire également

26sep2020

Le Match

Une semaine après son premier succès de la saison, face au Stade de Reims (2-1), le FC Metz poursuivait son début de saison face à des adversaires...
Lire la suite

25sep2020

Web TV

25/09/2020 Farid Boulaya : "Rendre la confiance qu'on m'accorde" Toutes les vidéos
Lire la suite