Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Le pari du progrès

Calé entre deux rencontres à domicile, le déplacement au Parc des Princes, mercredi soir à 20h30, s’annonce dangereux. Une bonne occasion de remettre à l’épreuve cette nouvelle équipe messine, et notamment sa défense.
Partager cet article :

Quatre buts à un. Le score a de quoi laisser perplexe. Il renvoie à la phase aller et au passage dévastateur de l’OL et de ses jeunes terreurs. Menez deux fois, Piquionne et Gakpe ont scellé le sort des ambitions mosellanes. Balayées, les promesses ramenées de Vesoul et Lille, par les courants d’air de Saint-Symphorien. « Nous avons régressé sur le plan défensif », admet Yvon Pouliquen, qui ne peut guère faire autrement. « Les consignes n’ont pas été respectées. Et les erreurs individuelles qui nous ont couté cher sont également le fruit d’erreurs collectives. » Les deux premiers buts ayant bouleversé la physionomie de la partie en moins d’une minute sont pointés du doigt. « Tout d’abord, explique le coach messin, sur l’ouverture du score, nous n’aurions pas dû jouer la ligne. Nous avions décidé avant la rencontre de ne pas jouer le hors-jeu. Ensuite, Pascal Delhommeau a certes commis une bévue, mais je note qu’il n’avait pas énormément de solutions pour jouer ce ballon. » Vidéo à l’appui, les Messins se sont concentrés, entre autres, sur ces deux faits importants du match avant de prendre la direction de Paris.
L’ampleur de la sanction administrée par l’ASM pourrait conduire à adopter un schéma et une attitude de jeu plus défensifs. Yvon Pouliquen n’en fera rien. Le coach breton n’est pas disposé à abandonner sa philosophie d’attaque. « Nous nous devons d’avoir des intentions de jeu, explique-t-il, tout en gardant une sécurité derrière. Il faut trouver un équilibre. Je ne crois pas que ce soit un risque considérable de projeter beaucoup de joueurs en phase offensive, à partir du moment où l’on respecte certains fondamentaux de jeu. » Puisqu’il est à l’extérieur, et pas n’importe où, Metz devrait tout de même adopter un visage plus prudent que face à Monaco. Le Parc des Princes, longtemps considéré comme une terre des plus conciliantes cette saison, est en effet redevenu hostile à ses visiteurs. Les Grenats seraient d’ailleurs heureux de pouvoir copier la façon dont leurs adversaires du soir ont brisé le signe indien à domicile. Trois à zéro contre Lens, quatre à zéro contre Valenciennes. Et maintenant, Metz, doit-on penser dans la capitale. « Pour les joueurs, indique de son côté Pouliquen, jouer dans ce stade est forcément une étape particulière. Ils se retrouvent ainsi davantage sous les feux de l’actualité. Il y a un peu plus de journalistes qu’ailleurs, jouer au Parc peut donc être est un moyen de se montrer. J’espère qu’ils le feront à travers le collectif et pas individuellement. » Car c’est bien en équipe que les Messins devront se comporter s’ils veulent ramener quelque chose de Paris, avant de se voir accorder une nouvelle chance de l’emporter sur leur pelouse, samedi contre Rennes.

 Paris - Metz, 22ème journée de Ligue 1
Stade Saint-Symphorien, mercredi 23 janvier à 20h30
Arbitre : Bruno Coué
Match à suivre en direct sur D!rect FM (92,8 FM) et www.fcmetz.com à partir de 20h

Metz : D!rect FM 92.8
Forbach : Radio Jerico 101.3
Sarrebourg : Radio Jerico 91
Pays du Saulnois : Radio Jerico 97.4
Thionville : 103.4

A lire également

05Mar2021

Web TV

05/03/2021 Valenciennes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Le moment est venu de compléter sa collection de figurines à l’effigie des Grenats et à assembler chez soi !  Pour cela, rien de plus simple : il...
Lire la suite