Réouverture de la Boutique Officielle !

Et ça continue !

Victorieux ce soir, le FC Metz poursuit son très beau parcours en Coupe de France. Grâce à un but de Vincent Bessat à la 64e minute, les Grenats se sont qualifiés pour les quarts de finale au terme d’une partie très bien menée. Bravo !
Partager cet article :

C’est avec un onze de départ quelque peu remanié que le FC Metz se présentait ce soir au stade du Moustoir de Lorient. Cubilier et Diop suspendus, Yvon Pouliquen accordait sa confiance à Vivian et Strasser au sein de l’axe de la défense. Dans un milieu à cinq éléments, Vincent Bessat débutait la partie, Barbosa étant laissé sur le banc, et Babacar Gueye restait seul en pointe. En face, Gourcuff procédait également à quelques changements par rapport à l’équipe alignée la semaine passée en championnat face à Auxerre. L’ancien messin Sylvain Marchal, de retour de blessure, retrouvait notamment sa place de capitaine.
Dans cette Coupe de France, Metz enchaînait son troisième déplacement en trois matches (après Vesoul et Strasbourg), quand son adversaire du soir avait eu l’opportunité de recevoir trois fois en trois tours (après Valenciennes et Rennes). Dès le coup d’envoi, on sentait que les deux équipes souhaitaient débloquer la partie le plus rapidement possible. Les Lorientais sonnaient la première alerte sur le but de Marichez lorsqu’un corner de Vahirua repris de la tête par Ciani s’écrasait sur la barre transversale. Le ton était donné.
Au fil du temps, le jeu s’équilibrait. On passait rapidement d’un camp à l’autre, mais l’essentiel des débats se développait au milieu du terrain. Les Messins tentaient de se montrer dangereux en contres, sans inquiéter beaucoup le gardien breton Fabien Audard. Le score nul et vierge sur lequel les joueurs regagnaient les vestiaires à la mi-temps n’était pas illogique.
Cependant, les hommes d’Yvon Pouliquen entamaient la seconde période par le bon bout. Premier corner, puis première frappe de Julien François détournée par la barre transversale (52e). Cette barre transversale allait décidément jouer un rôle important ; déjà sollicitée à deux reprises au cours de cette soirée de Coupe, elle se révélait encore une fois déterminante en repoussant le tir puissant de Jallet (63e). Le Moustoir poussait son équipe, mais c’était sans compter la détermination sans faille des Messins. Sur la contre attaque suivante menée tambour battant par les Lorrains côté droit, Daniel Gygax perçait la défense adverse dans la surface de réparation, avant de centrer en retrait à ras de terre pour Babacar Gueye, idéalement placé devant le but. Celui-ci manquait sa frappe, mais c’est le jeune Vincent Bessat qui se trouvait en embuscade pour catapulter le ballon au fond des filets bretons (64e). 1-0 !
Sans vraiment dominer mais sans vraiment l’être non plus, le FC Metz clamait ainsi haut et fort son ambition. On peut être lanterne rouge de Ligue 1 et se déplacer en Coupe de France pour s’y forger un coin de soleil. Et de quelle manière ! Car loin de reculer, les visiteurs continuaient à exercer un pressing certain sur leur adversaire. Celui-ci y croyait toujours, multipliant les incursions dans le camp messin et ‘boosté’ par les cinq minutes de temps additionnel accordées par l’arbitre assistant. En vain. Les Grenats tenaient bien leur qualification. Quel grand bien elle nous fait !

La feuille de match
1/8e de finale de la Coupe de France : 0 - 1
Stade du Moustoir - Yves Allainmat
Mercredi 19 mars 2008 à 20h
Arbitre : M. Coué
But pour Metz : Bessat (64e).
Les équipes :
FC Lorient : Audard - Boutruche, Ciani, Marchal, Morel - Jouffre (Marin, 75e), Ewolo (Hautcoeur, 58e), Mansouri, Jallet - Vahirua (Le Pen, 58e), Saïfi.
FC Metz : Marichez - C. Gueye, Vivian, Strasser, Corrales - Agouazi, François, Gygax (N'Diaye, 87e), Pjanic, Bessat - B. Gueye (Gestede, 76e).

 

A lire également

24oct2021

Le Match

Photo : RC Lens
Lire la suite

23oct2021

Web TV

15/10/2021 Dylan Bronn : "On a les capacités pour aller de l'a... Toutes les vidéos  
Lire la suite