Découvrez les tenues de sortie !

Metz - Villemomble : les réactions

Soulagement pour Francis De Taddeo et ses joueurs à l'issue de la rencontre. Le coach messin estime qu'une élimination aurait été imméritée au vue de la domination de son équipe.
Partager cet article :
Francis De Taddeo : « L'élimination
aurait été imméritée. Nous avons eu le ballon 98%
du temps et leur avons offert le but égalisateur. De plus, nous nous
sommes procuré une multitude d'occasions. Ce n'était vraiment
pas évident car Villemomble était très bien en jambes.
Il ne faut pas oublier que cette équipe prend très de buts. Les
intervalles étaient difficiles à trouver. Nous leur avons donné
de la confiance en leur permettant de revenir. Après, il fallait chercher
au delà de nos limites. Nous avons le mérite de ne pas avoir lâché
jusqu'au bout sur un terrain difficile. »

Laurent Lanteri : « L'essentiel
est la victoire. On oubliera la façon dont celle-ci a été
acquise d'ici quelques tours. C'était ma première titularisation
à Saint-Symphorien. Je me sens bien dans ce groupe qui a su me mettre
en confiance. »

Christophe Marichez : « Nous
pensions avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Et par la même occasion,
leur avoir mis un coup derrière la tête car le but venait juste
avant la mi-temps. Mais nous n'avons pas su nous mettre à l'abris et
nous concédé l'égalisation sur une erreur. Nous manquions
de réalisme offensif mais j'avais confiance jusqu'au bout. Nous avions
à coeur de passer ces deux premiers tours car nous espérons faire
un beau parcours dans cette compétition. »

A lire également

25oct2020

Le Match

Fort de sa série d'invincibilité de quatre rencontres, le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien ce dimanche avec la ferme ambition de...
Lire la suite

Actualités

Pour cette 8ème journée de Ligue 1 Uber Eats, et la réception de AS Saint-Étienne, Farid Boulaya est à l'honneur dans la Gazette de Saint-Symph' !...
Lire la suite

Interview

Farid, après sept journées de Ligue 1 Uber Eats, le FC Metz pointe au 14ème rang avec sept points. Est-ce assez pour vous satisfaire ? F.B. : « Oui,...
Lire la suite