Réservez votre pack 5 matches !

Metz ''à l'italienne''

Bousculés lors de la première mi-temps, les Grenats ont profité des échecs offensifs puis des oublis défensifs dijonnais. L'addition est salée pour les Locaux, qui n'ont pas démérité. Mais la formation mosellane a été plus réaliste et montré une grande autorité après le repos.
Partager cet article :

La
réussite avait manqué
aux Lorrains en Normandie, la semaine passée face
à
Caen. Cette fois, elle fut au rendez-vous. Au terme d'une
première
période où ils furent malmenés par
leur
adversaire, les hommes de Francis De Taddeo rentrèrent au vestiaire nantis d'un avantage d'un but. Une action d'école,
initiée par Leoni, relayée par Cardy puis Gueye
et
conclue par Cissé (0-1, 37°). En reprenant victorieusement le centre parfait de son compatriote, le
Sénégalais venait sanctionner l'une des seules
absences
de Dijon et surtout, transformer en but l'unique réelle
opportunité des siens au cours d'un premier acte
marqué
par la malchance (ou la maladresse) bourguignone devant les cages de
Marichez.

La pression du DFCO fut d'abord
inoffensive. Mais si le portier messin n'avait rien à faire,
on sentait bien ses coéquipiers dans la souffrance. Le
dispositif offensif dijonnais ne comportait qu'une pointe, Mangione,
mais celle-ci était soutenue par trois milieux offensifs
très
remuants, que Metz avait beaucoup de peine à contenir. En
pliant, les Blancs se mirent à concéder une
multitude de
corners. Sur l'un d'eux, Larcier trouva le poteau (26°). La
minute suivante, il s'en fallait d'un cheveu pour que Bugnet n'ouvre
la marque. Metz s'en tirait à bon compte, et Dijon
relâchait
son étreinte. Cela permettait aux visiteurs, bien
pâles
jusque là, de reprendre des couleurs et de marquer, donc,
par
Cissé.

La pause intervenait à point
nommé pour Francis De Taddeo. Elle permettait de calmer les
esprits échauffés de part et d'autre. Ses hommes,
plus
maîtres de leurs nerfs, eurent beaucoup moins de
difficulté
à gérer la seconde période, forts de
leur
avantage d'un but. Rudi Garcia tenta bien de lancer quelques éléments plus frais dans la bataille, mais le rapport de force, clairement
à
son avantage au début, s'était inversé avec ce but messin
aux
allures de coup de poignard. Les Grenats, sereins, purent s'adonner
à
leur exercice favori : le contre. C'est ainsi que Cardy
déborda
côté droit et servit idéalement
Cissé.
Contré, ce dernier s'en alla récupérer
le ballon afin de centrer tranquillement pour...
Babacar Gueye, qui s'imposa de la tête face à une
défense dijonnaise complètement attentiste (0-2,
74°).
Dès lors, les locaux n'y étaient plus et
encaissèrent
un troisième but à l'issue d'une lumineuse action
collective conclue par Obraniak d'une balle piquée (0-3,
79°). Le public de Gaston Gérard, fair-play, ne manquait pas de saluer la qualité de l'enchaînement messin. Et malgré quelques ultimes tentatives désespérées de la part de Dijon, le score ne bougeait plus.

L'équipe de Christophe Avezac a manqué son heure. Le Club à la Croix de
Lorraine n'a, quant à lui, pas fait de détail. Il
a
profité des errements de son adversaire pour signer une
victoire d'importance. Et s'installer de nouveau à la plus haute marche du classement.

8ème
journée de Ligue 2,
Dijon 0-3 Metz (0-1)

Stade Gaston Gérard

Vendredi 15 septembre 2006

6 146 spectateurs

Arbitre : Monsieur Khendek

Buts :

Metz :
Cissé (37°), Gueye
(74°), Obraniak (79°)

Avertissements :

Dijon :
Avezac (41°), Ba (45°+1)

Metz :
Obraniak (24°), Delhommeau
(39°), François (42°)

Les équipes :

Dijon :
Mouko – Tacalfred, Grégoire,
Ba, Vosahlo – Larcier (Yenga 53°), Linarès
– Bugnet,
Asuar (Poyet 74°), Avezac (Masson 65°) –
Mangione

Metz :
Marichez – Béria,
Delhommeau, Diop, Bassong, Leoni – Cardy,
François, Obraniak
(Agouazi 82°) – Cissé (88°), Gueye
(Gomez 82°)

A lire également

21aoû2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La dernière séance ouverte au public avant le déplacement à Angers, samedi soir, débutera à...
Lire la suite

Web TV

21/08/2019 Les premières fois de Fabien Centonze Toutes les vidéos
Lire la suite

20aoû2019

Web TV

20/08/2019 Thierry Ambrose : "Être le plus régulier possible" Toutes les vidéos  
Lire la suite