Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Les pieds dans l'eau, la tête au soleil

Sous une pluie battante, le FC Metz a livré l'une des prestations les plus laborieuses de sa saison. Les Grenats ont défendu bec et ongle le but marqué très tôt par Julien Cardy afin d'arracher trois points très précieux.
Partager cet article :

Seule la victoire est belle. Celle des Messins, ce soir, face à Guingamp, serait presque de nature à mettre en doute cet adage. Mais celui-ci colle trop bien aux qualités déployées cette saison par les Mosellans. Pragmatiques et réalistes, ils l'ont été comme jamais au cours de cette soirée arrosée. D'abord, parce qu'ils ont converti en ouverture du score leur première occasion de but. Ensuite, parce qu'ils se sont battus comme des chiffonniers pour conserver le bénéfice maximal que leur offrait ce maigre pécule. Certes, les débats ont rarement été très enjoués et les erreurs techniques furent légion. Mais la gigantesque averse qui a lessivé les 22 acteurs tout au long des 90 minutes de ce match y est sans conteste pour quelque chose. Dans de telles conditions, la solidarité et l'abnégation sont de très bons alliés. Sur qui Francis De Taddeo savait pouvoir compter...
Malgré la tempête traversée par son équipe au cours du second acte, celui-ci resta stoïque et ne fit aucun changement tandis que son homologue Patrick Remy lança trois éléments plus secs (on ose dire plus frais) dans la bataille. La seule occasion nette des visiteurs fut d'ailleurs à mettre à l'actif de l'un d'entre eux, Caggiano, qui se retrouva seul face à Marichez. Le gardien messin, alerte, sauva les siens de l'égalisation grâce à une sortie décisive (68°). De son côté, Metz avait eu quelques opportunités de contre à négocier. Mais jamais les locaux n'étaient parvenus à se mettre à l'abri. Agouazi avait manqué la dernière passe d'une offensive prometteuse  (65°), Gueye le cadre de Debes d'un poil (59°); pas mieux pour Renouard (66°). Julien Cardy fut donc le seul à inscrire son nom à la liste des buteurs du soir. Cela suffit au bonheur messin. Avec ces trois points, ils confirment leur succès girondin de la semaine passée et reprennent deux points à leurs plus proches poursuivants, Caen et Strasbourg, qui se sont neutralisés au Stade D'Ornano. Puisqu'on vous dit que seule la victoire est belle...

Metz 1–0 Guingamp (1-0)
But de Cardy (8°) pour Metz
Stade Saint-Symphorien
12119 spectateurs

A lire également

04juin2020

Transfert

Prêté par l’AS Monaco lors de la saison 2019-2020 de Ligue 1 Conforama, Kevin N’Doram reste en Moselle ! Le milieu de terrain défensif vient d'être...
Lire la suite

Actualités

Après plus de trois mois d'arrêt, il est bientôt l'heure de regagner les terrains d'entraînement pour les Grenats. Le groupe professionnel se...
Lire la suite

03juin2020

Web TV

03/06/2020 Joyeux anniversaire Papiss ! Toutes les vidéos
Lire la suite