Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz dans le sprint final

La lutte pour le maintien va faire rage durant les six dernières journées de cette saison. Les clubs en difficulté se rencontreront à plusieurs reprises. Grâce à sa victoire en Corse, Metz devrait pouvoir y participer.
Partager cet article :
L’affaire semblait presque entendue lorsqu’au
mois de janvier, Troyes possédait neuf points d’avance sur la zone
rouge. Le Club à la Croix de Lorraine, au soir de la 24ème journée,
en comptait un total famélique de 14, soit 12 de moins que l’ESTAC.
En deux mois, les hommes de Muller ont comblé une partie de leur retard
à la faveur de la mauvaise série de ceux de Furland. Ajaccio et
Strasbourg se sont également invités au rush final qui pourrait
finalement être plus incertain que prévu. Voilà ce qui attend
les cinq derniers de la classe.

FC
Sochaux Montbéliard – La voix royale


16ème avec 33 points.

8 victoires, 9 nuls, 14 défaites.

25 buts marqués, 38 encaissés.

Derniers résultats
Calendrier
27° j : Sochaux 1-0 Auxerre

28°j : Nancy 0-3 Sochaux

30°j : Monaco 4-1 Sochaux

31°j : Sochaux 0-4 Lyon

32°j : Lens 2-1 Sochaux

Forme du moment : VVDDD
33°j : Ajaccio (dom)

34°j : Rennes (ext)

35°j : Strasbourg (dom)

36°j : Metz (ext)

37°j : Troyes (dom)

38°j : Toulouse (ext)

Un match en retard de la 29°j : Sochaux - Bordeaux

En avance sur ses concurrents, Sochaux possède en plus
l’avantage d’avoir un match en retard à disputer contre Bordeaux.
Attention toutefois, les trois dernières prestations des Lionceaux leur
imposent de faire preuve d’un minimum de prudence, même si les défaites
ont été concédées contre des équipes de haut
de tableau (Monaco, Lyon, Lens).

Avec la réception de trois concurrents directs (Ajaccio, Troyes, Strasbourg)
et un déplacement à Metz, les Doubistes ont plus que tout autre
leur destin entre les mains. De mauvais résultats pourraient les mettre
en difficulté tandis qu’une victoire rapide rendrait leur situation
bien plus confortable. Les hommes de Bijotat auraient alors un rôle d’arbitre
à jouer dans la lutte au maintien.


ES
Troyes Aube-Champagne – Le rétroviseur s’encombre


17ème avec 29 points.

6 victoires, 11 nuls, 15 défaites.

25 buts marqués, 40 encaissés.

Derniers résultats
Calendrier
28°j : Strasbourg 2-0 Troyes

29°j : Troyes 1-1 Auxerre

30°j : Lens 1-0 Troyes

31°j : Troyes 1-1 Bordeaux

32°j : Rennes 2-0 Troyes

Forme du moment : DNDND
33°j : Lyon (dom)

34°j : Metz (ext)

35°j : Ajaccio (dom)

36°j : Toulouse (dom)

37°j : Sochaux (ext)

38°j : Nice (ext)

Le calendrier et les chiffres sont toujours en faveur de Troyes,
à six journées de la fin. Ce qui laisse dubitatif, dans l’Aube,
est la série de matches sans victoire que sont en train de réaliser
les coéquipiers de Grégory Paisley. La dernière date en
effet du 11 janvier (1-0 contre Lille), soit onze rencontres d’affilée
sans réussir à prendre les trois points.

Malgré tout, l’ESTAC est en position de force à l’approche
de ce sprint final. En plus de bénéficier de quelques précieux
points d’avance, elle reçoit trois fois et a la possibilité
de se ménager une fin d’exercice tranquille si elle négocie
bien le tournant que représente son déplacement à Metz
et sa réception d’Ajaccio. Reste à savoir si le onze troyen
en a la capacité à l’heure actuelle, ce que ses derniers
résultats mettent en doute.


Racing
Club de Strasbourg – L’espoir et la guigne


18ème avec 27 points.

5 victoires, 12 nuls, 15 défaites.

28 buts marqués, 42 encaissés.

Derniers résultats
Calendrier
28°j : Strasbourg 2-0 Troyes

29°j : Rennes 2-1 Strasbourg

30°j : Strasbourg 1-2 Le Mans

31°j : Saint-Etienne 0-2 Strasbourg

32°j : Strasbourg 2-2 Lille

Forme du moment : VDDVN
33°j : Nice (ext)

34°j : Nantes (dom)

35°j : Sochaux (ext)

36°j : Nancy (dom)

37°j : Marseille (ext)

38°j : Auxerre (ext)

Plus mauvaise équipe, avec Metz, sur la phase aller,
le tenant de la Coupe de la Ligue a souvent joué de malchance cette saison.
Il possède pourtant un potentiel certain comme en a témoigné
son parcours plus qu’honorable en Coupe d’Europe. Avec quatre victoires
depuis la trêve, les Alsaciens peuvent encore espérer se sortir
de la zone rouge.

Malheureusement, leur calendrier ne semble pas être le plus simple. Jusqu’au
verdict final, ils ne rencontreront qu’un seul de leur concurrent, qui
n’en sera d’ailleurs peut-être plus un au moment de jouer
la partie : Sochaux. La qualité du jeu produit reste toutefois un sérieux
argument à mettre au crédit des hommes de Duguépéroux,
qui après un début de saison catastrophique, n’ont de toutes
façons plus grand chose à perdre.


Football
Club de Metz – Le miraculé


19ème avec 26 points.

5 victoires, 11 nuls et 16 défaites.

22 buts marqués, 49 encaissés.



Derniers résultats
Calendrier
29°j : Metz 2-1 Monaco

25°j : Metz 0-0 Nancy (match en retard)

30°j : Lyon 4-0 Metz

31°j : Metz 0-1 Rennes

32°j : Ajaccio 0-1 Metz

Forme du moment : VNDDV
33°j : Lens (dom)

34°j : Troyes (dom)

35°j : Toulouse (ext)

36°j : Sochaux (dom)

37°j : Nice (ext)

38°j : Paris (dom)

Du côté de la Moselle, pouvoir encore songer au
maintien à six journées de la fin est déjà un miracle.
Qui aurait misé un euro sur le fait que la double réception de
Lens et de Troyes aurait un intérêt, fin janvier ? Les hommes de
Muller n’avaient pas pris le moindre point lors du premier mois de l’année,
ils se sont bien repris par la suite en glanant quelques victoires à
l’arrachée qui leur permettent aujourd’hui de considérer
comme possible. La défense la plus perméable de l’élite
a gagné en solidité depuis le déplacement à Auxerre,
malgré deux rechutes à Bordeaux et Lyon, qui ne sont pas les clients
les plus compréhensifs du championnat.

Le Club à la Croix de Lorraine peut également faire valoir un
état d’esprit et une cohésion retrouvés, des éléments
importants dans l’approche psychologique de matches à six points.
Et un calendrier à priori favorable avec quatre rencontres à Saint-Symphorien.
Bien sûr, compte tenu de son retard sur Troyes, tout peut très
vite s’arrêter pour Metz, qui devrait en savoir plus dans deux semaines,
à l’issue de son 2 000ème match au sein du plus haut niveau
du football français, contre Troyes…


Athlétic
Club d’Ajaccio – Et si l’énergie du désespoir…


20ème avec 24 points.

5 victoires, 9 nuls, 18 défaites.

18 buts marqués, 41 encaissés.


Derniers résultats
Calendrier
28°j : Lens 1-0 Ajaccio

29°j : Ajaccio 1-3 Lyon

30°j : Rennes 3-0 Ajaccio

31°j : Ajaccio 1-0 Monaco

32°j : Ajaccio 0-1 Metz

Forme du moment : DDDVD
33°j : Sochaux (ext)

34°j : Toulouse (dom)

35°j : Troyes (ext)

36°j : Nice (dom)

37°j : Paris (ext)

38°j : Saint-Etienne (dom)

L’ACA avait pourtant démarré la saison
par six matches sans défaite. Mais depuis, la formation corse glisse
inexorablement vers le fond du classement. Sa défaite face à Metz
le week-end dernier l’a réinstallé dans la peu flatteuse
position de lanterne rouge. Avec cinq points de retard sur Troyes, il s’agit
de l’équipe en plus mauvaise position dans la course au maintien.
Son inefficacité offensive réduit trop souvent à néant
les efforts consentis.

Comme Strasbourg, Ajaccio ne recroisera plus sur sa route de concurrents au
maintien. Son déplacement à Sochaux ce samedi pourrait sceller
son destin tandis qu’il assurerait quasiment son adversaire du maintien.
L’espoir peut s’envoler s’évanouir encore plus vite
que pour Metz. Il faut pour les hommes de Pasqualetti livrer six matches héroïques
afin de poursuivre l’aventure en Ligue 1. Mais n’est-il pas vrai
que l’énergie du désespoir transcende parfois l’être
humain ?

A lire également

06fév2023

Le Match

La dernière semaine de compétition officielle a été difficile à digérer. En deux rencontres, les Grenats sont parvenus à empocher deux points, face à...
Lire la suite

Stats

3. Comme le nombre de succès consécutifs des messins face aux Picards lors des 3 dernières rencontres, toutes compétitions confondues.  26. C'est la...
Lire la suite

Interview

Matthieu Udol vous donne rendez-vous sur la chaîne Twitch du FC Metz !  Le latéral gauche et capitaine grenat répondra à vos questions en direct à l'...
Lire la suite