Découvrez les tenues de sortie !

Diakité de retour à Metz

Mamadou Diakité a signé jusqu’à la fin de la saison en faveur du FC Metz, club qu’il avait quitté cet été, faute de place en équipe première. Après six mois passés au Vitoria Setubal, il était libre de tout contrat.
Partager cet article :
Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de
Caen, ce milieu de terrain de 20 ans parvenait au terme de sa formation l’été
dernier mais n’avait pas pu intégrer l’effectif pro. Il ne
figurait pas parmi les priorités de Jean Fernandez, entraîneur
de l’époque. Le Club à la Croix de Lorraine souhaitait dans
un premier temps recruter des joueurs d’expérience. «
C’est un joueur atypique,
estime Francis De Taddeo. Au niveau
athlétique, il répond présent dans tous les domaines :
force, puissance, endurance, vitesse et détente. Mais il possède
également une bonne technique et aime aller vers l’avant. Je pense
qu’il faut désormais qu’il gagne en régularité.
»


Diakité était libre compte tenu du fait que son club de Setubal
(D1 portugaise) ne lui livrait plus son salaire. Juste avant la fin du mercato,
Metz s’est donc doté d’une solution supplémentaire
pour sa fin de saison. Au même titre que les autres membres de la jeune
garde lorraine (qui sera largement représentée au stade Vélodrome
mercredi soir), il fait partie des joueurs qui pourraient constituer le FC Metz
de demain. Charge à eux de séduire leur entraîneur dans
les mois à venir.

Diakité Mamadou

Né le 22 mai 1985

Français

Milieu de terrain

1m85 pour 76kg

Club précédent : Vitoria Setubal (D1 portugaise)

A lire également

25oct2020

Le Match

Fort de sa série d'invincibilité de quatre rencontres, le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien ce dimanche avec la ferme ambition de...
Lire la suite

Actualités

Pour cette 8ème journée de Ligue 1 Uber Eats, et la réception de AS Saint-Étienne, Farid Boulaya est à l'honneur dans la Gazette de Saint-Symph' !...
Lire la suite

Interview

Farid, après sept journées de Ligue 1 Uber Eats, le FC Metz pointe au 14ème rang avec sept points. Est-ce assez pour vous satisfaire ? F.B. : « Oui,...
Lire la suite