Réservez votre place pour Metz - Reims !

« Avoir un état d’esprit exemplaire »

Propulsé gardien n°1 par F. De Taddeo, Christophe Marichez a prolongé son bail de 2 ans avec le FC Metz. Ancien pensionnaire de Ligue 2 avec Niort, le gardien grenat tentera d’apporter son expérience à un groupe messin fortement rajeuni à l’intersaison.
Partager cet article :

- Vous avez récemment signé une prolongation de contrat de deux ans avec le club Grenat. Comment se sont déroulées les tractations avec le club ?



Christophe Marichez : « J'ai rencontré Joël Muller et Francis De Taddeo à la fin du mois de mai et Francis De Taddeo m'a fait part de suite de son souhait de me conserver dans l'effectif. A 31 ans, j'avais pour objectif de signer dans un club qui me garantissait une place de titulaire car je ne pouvais plus me contenter de jouer les doublures comme j'ai pu le faire par le passé. Ainsi, F. De Taddeo m'a sondé au début du mois de juin pour savoir quels contacts j'avais et si j'étais prêt à repartir pour deux saisons avec le FC Metz. Je n'ai pas hésité très longtemps. »



- Avec la promesse d'être numéro un cette saison ?

C.M : « Il n'y a pas de promesses ni de garanties de jouer mais j'ai compris dans le discours de Francis De Taddeo la réelle envie de m'avoir cette saison. Le départ de Grégory Wimbée a changé la donne et je vais partir dans la même optique de la saison dernière, continuer de travailler tout en prenant plaisir à jouer. Dans le cas actuel, sauf gros changement, je pense être parti pour débuter la saison. A moi de convaincre le staff de me conserver dans les buts. »



- Quelles sont les raisons qui vous ont fait choisir de prolonger à Metz plutôt que de tenter l'aventure ailleurs en Ligue 2 où vous aviez des contacts ?

C.M : « Le fait que ma femme et mes enfants se sentent bien ici a joué un rôle prépondérant. De plus, la confiance affichée très tôt par l'entraîneur m'a également fait plaisir. Ce sont ces deux facteurs essentiels qui ont fait pencher la balance. Le choix ne fut pas trop difficile. »

- Vous connaissez bien la Ligue 2 pour y avoir joué avec Niort pendant six années. Quelles sont les spécificités de cette division ?

C.M : « C'est tout d'abord le physique qui prime. Mais, au contraire de la Ligue 1, il y a peu d'espaces pour la créativité, moins de liberté pour les joueurs. Les équipes sont souvent bien organisées défensivement et difficiles à manœuvrer, la remontée immédiate ne sera donc pas évidente car de nombreux clubs vont postuler aux trois premières places. Il faudra oublier la saison que l'on vient de vivre et se relancer. Le début de saison sera prépondérant pour la suite. A nous de partir du bon pied. »



Le départ de Grégory Proment a laissé le capitanat libre. Est-ce un rôle qui vous intéresse ?

C.M : « J'ai été capitaine lors des années niortaises et je suis à un poste plus simple pour donner les consignes à mes joueurs. Maintenant, je ne revendique rien du tout. Je pense que le coach a son idée pour son futur capitaine. Je fais maintenant partie des anciens de ce groupe composé en majeure partie de jeunes formés au club. Dans tous les cas, je serai tout à fait capable s'assurer ces fonctions »

Comment est l'état d'esprit du groupe depuis la reprise ?



C.M : « Très bon. Les jeunes se connaissent du centre de formation et les nouveaux se sont très bien intégrés. Le stage va renforcer la solidarité du groupe et les derniers arrivants ( Gomez, Thomas Ndlr ) vont pouvoir découvrir les personnalités de chacun plus traquillement. Vous savez, l'état d'esprit est essentiel pour bien réussir une saison, et l'an passé est un exemple à ne pas suivre. Dans un groupe, il faut être capable de tout entendre, tout dire et de tout accepter. Alors si chaque joueur se respecte, tout se passe pour le mieux. Il faudra avoir un état d'esprit exemplaire pour avoir de bons résultats. »

A lire également

14nov2019

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 14 novembre la programmation TV de la 18ème journée de Ligue 1 Conforama. Les Grenats accueilleront l'Olympique de...
Lire la suite

13nov2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Infirmerie

Sorti sur blessure face à Lille (0-0), Thomas Delaine souffre d'une entorse de la cheville. Le latéral gauche messin restera en soins plusieurs jours...
Lire la suite