Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Modeste bilan pour les 18 ans

Pour sa première saison à la tête des 18 ans du FC Metz, François Zdun a eu des résultats en dents de scie. Une année en demi-teinte qui a permis à l’ancien coach d’Amnéville de se faire à ses nouvelles prérogatives.
Partager cet article :
Alors qu’un historique doublé coupe-championnat
fut naguère remporté par les 17 ans, cette catégorie d’âge
(qui regroupe désormais les garçons âgés jusqu’à
18 ans) doit se contenter cette saison d’une neuvième place au
classement. Par conséquent, elle n’a pas eu l’honneur de
participer aux phases finales. Plus douloureux encore fut l’élimination
de la Coupe Gambardella face à Troyes (3-0) lors du 4ème tour.
« C’est ma plus grosse déception, explique
François Zdun. Nous avions le potentiel pour aller plus loin
dans cette compétition. L’esprit de la coupe donne une ambiance
assez particulière. Les joueurs adhèrent plus facilement à
une aventure de ce genre. Cela permet aussi de souder un groupe. »


Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire. «
Nous n’avons pas de regrets à avoir au niveau du championnat, notre
classement reflète assez bien les difficultés que nous avons rencontrées.
Il sanctionne un début de saison difficile. Heureusement, la deuxième
phase a été meilleure. »
Régulièrement
privée de ses meilleurs éléments, appelés à
évoluer en équipe réserve voire professionnelle, la formation
des 18 ans a également dû s’acclimater à son nouvel
entraîneur. Et vice-versa. Ce qui a évidemment retardé les
choses : « Pour tirer le maximum de chacun et construire l’équipe
la plus homogène possible, il faut connaître chaque garçon.
Il a fallu que je découvre chacun d’entre eux. Et pour bien connaître
un joueur, il faut le voir dans des situations différentes. »


Et c’est là que se situe le dilemme. Doit-on privilégier
l’aspect formation au détriment des résultats ? Pour François
Zdun, il y a un juste milieu à trouver : « A cet âge,
un garçon est encore perfectible à tous les niveaux. Il y a un
travail à faire en amont, refaire nos gammes tout au long de
la saison tout en restant dans une logique de progression. Se focaliser uniquement
sur les résultats n’est pas une bonne chose mais ils permettent
d’accélérer la progression des joueurs, même si cela
ne suffit pas à en faire des professionnels potentiels. »
Il est
d’ailleurs très difficile de trouver le bon moment pour faire passer
un joueur à l’échelon supérieur. Cela diffère
selon les tempéraments, la maturité pouvant arriver tardivement
comme précocement. « Il faut faire attention à bien
franchir les paliers. Pour ma part, j’essaie de faire profiter de mon
expérience, des petites choses que j’ai connues. C’est aussi
cela qui peut aider un joueur à franchir un cap. »
Le
championnat terminé, François Zdun a tout le temps pour faire
le vide. Lui qui n’avait jamais fait de formation connaît désormais
mieux son nouveau rôle. La saison prochaine devrait lui apporter davantage
de satisfactions.


Les 18 ans ont terminé à la neuvième place de leur groupe. Ils ont joué 26 matches et en ont remporté 10 pour sept matches nuls et 9 défaites.

A lire également

11juil2019

Formation

La semaine passée, parmi les dix-neuf jeunes footballeurs grenat qui ont planché sur les épreuves du Bac le mois dernier, treize ont obtenu leur...
Lire la suite

17juin2019

Web TV

17/06/2019 La présentation de l'organigramme de la formation e... Toutes les vidéos
Lire la suite

Formation

Respectivement Président de l'Association et Directeur Générél des Structures de Formation, Pierre Gillet et Olivier Perrin, ont présenté ce lundi le...
Lire la suite