Réservez votre place pour Metz - Amiens !

Ni Denoueix, ni Lacombe

Metz n'en sait pas plus au sujet de son entraîneur. Les deux techniciens francais ont décliné les propositions du club lorrain qui continue de chercher un homme au profil proche de celui de Fernandez.
Partager cet article :
Les Grenats n’ont toujours pas d’entraîneur
pour la saison à venir. Aujourd’hui, ils savent toutefois qu’ils
ne seront vraisemblablement pas dirigés par Guy Lacombe
ou Raynald Denoueix. Le premier a « remercié le
club pour son intérêt » mais n’est pas prêt à
changer de staff technique et ne souhaite partir de Sochaux (avec qui il est sous
contrat pendant encore une saison) que si le challenge sportif est d’envergure.
Le second refuse de quitter la région nantaise pour des raisons familiales.
L’incertitude persiste donc, mais le FC Metz n’a pas de temps à
perdre et s’active sur le marché des transferts. L’ambition
est de bâtir une équipe dans la continuité du travail effectué
avec Jean Fernandez.

Ouaddah et Paisley sur les tablettes

Afin de conserver l’ossature de la formation actuelle, des prolongations
de contrat ont été proposées à Mehdi Méniri
(libre), Franck Signorino et Grégory Proment.
Le jeune latéral gauche messin, auteur d’une bonne fin de saison,
envisage toutefois un départ afin de goutter à un nouveau challenge
sportif. Parallèlement, le club cherche également à se
renforcer. Une proposition a été faite au milieu de terrain d’Ajaccio
Nasser Ouaddah. Libre de tout contrat, l’ancien Nancéien
est également convoité par d’autres belles écuries
de Ligue 1. Autre joueur dans la ligne de mire du FC Metz : le Sochalien Grégory
Paisley
, avec qui les discussions sont en bonne voie : «
Nous sommes sur le point de trouver un accord avec lui »
, a indiqué
Carlo Molinari.

Par ailleurs, d’autres dossiers sont à l’étude en
ce qui concerne les arrivées. Le possible départ de Kossi
Agassa
(que le club libèrera de sa dernière année
d’engagement si ce dernier se voit proposer un contrat intéressant)
laisserait Grégory Wimbée seul portier de l’effectif, Guillaume
Cherreau arrivant en fin de contrat. Plusieurs pistes sont étudiées
dont quelques unes à l’étranger. Le secteur offensif est
aussi au cœur des préoccupations du FC Metz qui manque d’attaquants
« de rupture, capables de donner de la profondeur au jeu. » La piste du Gabonais Antchouet est toujours d'actualité.

Pour finir, si Christophe Avezac a d’ores et déjà quitté
le club pour prendre la direction de Dijon, Benjamin Nicaise
pourrait également rejoindre une formation de Ligue 2. Quelques unes
d’entre elles ont manifesté leur intérêt sans que
rien ne soit fait pour le moment. Affaires à suivre.

A lire également

22sep2019

Web TV

22/09/2019 Metz - Amiens, les réactions de Centonze et Maïga Toutes les vidéos
Lire la suite

21sep2019

Le Match

Privé de rencontre à domicile depuis le 30 août, et la réception du Paris SG (0-2), le FC Metz retrouvait son antre, ce samedi soir, pour la...
Lire la suite

Interview

Opa Nguette, cet été, malgré les nombreuses sollicitations, vous avez finalement décidé de prolonger l’aventure en Moselle. Pourquoi ? O.N : « C’est...
Lire la suite