Réabonnement : top départ !

Contout, la nouvelle découverte

Peu de monde s’y attendait. Lui, encore moins. Roy Contout vient de vivre une semaine pleine de contrastes. Existerait-il une nouvelle petite perle au sein du centre de formation messin ?
Partager cet article :
La pelouse du stade Dezavelle a vu un bon nombre de visages
défiler depuis l’arrivée de Jean Fernandez au sein du club
lorrain. L’ancien coach de Sochaux, dont on connaît la capacité
à travailler avec de jeunes éléments, a fait gravir des
échelons à bon nombre d’espoirs messins. Ce ne sont pas
les Renouard, Gueye ou autre Obraniak qui nous contrediront. La semaine passée,
ce fut au tour du Guyanais Contout de faire son apparition en équipe
première. Découverte.

Transpercer les défenses
adverses


Lorsqu’à l’intersaison, Roy Contout rejoint la Lorraine en
provenance de Beauvais, il n’imagine sans doute pas qu’il foulera
la pelouse du Stade Saint-Symphorien quelques mois plus tard. Pourtant, cette
première n’a rien d’un hasard et tout d’un acte prémédité
pour ce jeune homme aux idées claires. « Depuis toujours,
devenir professionnel est un objectif personnel,
explique t-il.
Mon père étant conseiller technique en Guyane, je baigne dans
le football depuis tout petit. »


Le ballon rond fait donc partie du quotidien de Roy depuis sa naissance à
Cayenne il y a presque vingt ans. Fixé sur son objectif, il quitte sa
région natale à quatorze ans pour rejoindre la « métropole
». Sa destination : le FC Tours, qui l’a repéré lors
d’un tournoi à Clairefontaine disputé sous le maillot de
la Guyane. Son passage dans l’Indre et Loire ne durera pas longtemps,
pas plus que celui qui le vit défendre les couleurs de Châteauroux.
C’est à Beauvais qu’il découvre le professionnalisme
et la Ligue 2. Malheureusement, la lente chute du club de l’Oise ne favorise
pas l’éclosion de jeunes talents. C’est alors que le FC Metz
se manifeste. Après un début de saison avec l’équipe
réserve, Contout rejoint le groupe pro à l’entraînement,
puis en match, face à Bastia en Coupe de la Ligue. « C’était
une surprise. J’ai vite fait un effort sur moi-même afin de ne pas
m’emporter. De toutes façons, j’avais déjà
connu cette situation lors de mon premier match en Ligue 2 avec Beauvais. J’y
étais donc un peu préparé. Je suis resté assez serein
et j’ai essayé de jouer le mieux possible. »


Malheureusement, son entrée en jeu coïncide avec l’ouverture
du score des Corses. La joie ne seront donc pas entière. Mais quelques
jours plus tard, tout recommence. « Contre Bastia, je pensais
avoir été pris car il fallait faire souffler d’autres joueurs.
A l’annonce du groupe pour Metz – Caen, la surprise fût deux
fois plus grande. J’ai donc répété ce travail de
mise en condition psychologique. De plus, j’ai bénéficié
de beaucoup d’aide de la part des autres joueurs qui m’ont mis en
confiance. Ils m’encadrent très bien et me permettent de me fondre
dans le groupe. »


Cette fois, l’attaquant n’a eu que quatre petites minutes pour s’exprimer.
Mais sur le peu de ballons touchés par Contout, on a déjà
pu détecter quelques facilités techniques de bon augure. Alors,
quel footballeur est Contout ? « Ce n’est pas à moi
d’en juger mais aux personnes qui me regardent jouer de l’extérieur.
D’après ce que j’entends dire, je pense que mes points forts
sont la vivacité et la vitesse notamment. Concernant mon poste, j’ai
toujours joué attaquant jusqu'à maintenant. En début de
saison, Francis De Taddéo m’a positionné en milieu offensif,
un poste que j’avais déjà occupé quelques fois. Je
découvre les joies de la passe décisive. Cela me procure autant
de plaisir que de marquer un but. »


Le baptême du feu effectué, Contout va désormais s’attacher
à poursuivre tranquillement son apprentissage. « Je vis
au jour le jour les entraînements et les matches. Je reste à la
disposition des entraîneurs. Que l’on m’appelle en CFA ou
en Ligue 1, ce sera avec la même motivation. Je vais tout faire pour transpercer
les défenses adverses. »
S’il y parvient, la Guyane
aura, en plus de Bernard Lama ou Florent Malouda, un nouvel ambassadeur. «
La bas, les générations qui arrivent sont d’un meilleur
niveau. La réussite de ces deux joueurs les pousse. »

Peut-être qu’un jour, ils prendront Contout en exemple. Alors, Roy
aura atteint son objectif…


Francis
De Taddéo : « un combattant »

Après avoir suivi Contout pendant deux ans, l’entraîneur
de l’équipe réserve des Grenats a pris la décision
de le faire signer. Il est sans doute l’homme qui le connaît le
mieux au sein du club lorrain.

« C’est un combattant. Malgré sa petite
taille, il n’a peur de personne. Je dirais même qu’en tant
qu’adversaire, on doit en avoir peur. Il met beaucoup d’impact,
d’explosivité et de vitesse dans son jeu, et ce pendant 90 minutes.
Il ne craint pas de défier les défenseurs, que ce soit avec ou
sans le ballon, et il est capable de les éliminer très rapidement.
Au niveau de sa personnalité, c’est un garçon charmant.
Les autres joueurs se sont très vite adaptés à lui et vice-versa.
Son intégration a donc été rapide. Tout d’abord,
il a vécu une période difficile suite à la préparation
d’avant saison. Ensuite, à partir du mois de septembre, il a commencé
à monter en puissance. C’est un joueur à l’état
brut, il n’est pas encore arrivé à maturité. Il reste
donc des défauts dans son jeu. Mais je dirais que depuis le début
de la saison, il m’a déjà fait plaisir car il a beaucoup
travaillé sur ses points faibles. Avec Jean Fernandez, il possède
un interlocuteur de choix qui lui permettra de continuer à progresser.
»

A lire également

12aoû2020

Programmation TV

La LFP a communiqué ce mercredi 12 août la programmation TV de la 3ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette occasion, es Grenats se déplaceront sur...
Lire la suite

Boutique

COMMENT ACHETER LE MAILLOT DU FC METZ ? Les maillots du FC Metz sont disponibles dès maintenant en précommande en vous rendant à la Boutique...
Lire la suite

Actualités

A quelques jours du top départ de la Ligue 1 Uber Eats, découvrez les toutes nouvelles tenues officielles 2020-2021 du FC Metz, signées par l’...
Lire la suite