Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

CFA : Metz 1-0 Epinal

Sous la conduite inhabituelle de messieurs Nadon et Leca, l'équipe de Cfa a remporté un véritable duel de retrouvailles avec le SA Spinalien en montrant de très belles dispositions offensives.
Partager cet article :
Du jeu et de l'engagement

Le Onze messin offrait plusieurs surprises à l'entame du match. La première
était le placement plus offensif de Mihoubi en tant que milieu gauche,
suppléé par Blachon en latéral. Si la titularisation d'Allegro
était attendue, celle d'Obraniak, blessé quelques heures auparavant
l'était moins. Enfin, au retour de Bocandé s'ajoutait la première
présence à Marly de Mangane dans la défense centrale, ce
qui n'enlevait rien à l'intérêt d'une rencontre contenant
une autre équipe lorraine et animée par ses accompagnateurs.


Après un passage en coup de vent au Racing Paris, Daniel-François Bocandé a réintégré la réserve du FC Metz.

Un temps de mise en route passé, les débats allaient s'animer
suite à une première échauffourée, plaçant
le ton du match dans le genre musclé. Jahier voyait sa première
frappe s'envoler (18°) mais ce sont les joueurs locaux qui dominaient nettement
et à la 22° se créaient une première grosse occasion.
Socrier décalait Mihoubi qui, très rapide comme à son habitude, débordait et centrait à ras de terre sur
M. N'Diaye. Robin se détendait parfaitement et écartait le danger.


Samuel Allegro a retrouvé les pelouses à l'occasion de cette rencontre après six mois d'absence.

Si M.N'Diaye (24°), Jahier (27°, 30°) et Obraniak (31°) se montraient
incisifs, la tension montait tout autant. Mihoubi s'échappait toutefois
sur une touche de Blachon et défiait Robin qui repoussait magistralement
sa frappe (34°). Metz continuait de pousser par Contout (35°) et Monsieur
Commandoux refusait un but à M.N'Diaye pour une charge sur Robin peu
évidente (40°). Finalement, une série de corner allait avoir
raison de la défense des visiteurs. Sur le troisième d'entre eux,
la balle traversait la défense jusqu'à M.N'Diaye qui contrôlait
et trompait Robin (1-0, 45°).


Momar N'Diaye a eu pas mal d'opportunités de marquer.

La seconde période allait être plus hachée au fur et à
mesure que le climat se dégradait sur la pelouse et niveau thermomètre.
Metz tentait un assaut au retour des vestiaires sur le but spinalien, ponctué
d'un essai d'Obraniak face à Robin (49°) suivi d'un corner où
Blachon plaçait une tête hors-cadre. Chassard se montrait tout
aussi entreprenant mais Cherreau s'interposait avec classe (52°). Et même
si Contout et Bassong s'y essayaient également, c'est bel et bien le
SAS qui prenait le contrôle des couloirs.


Pas utilisé par Jean Fernandez la veille, Ludovic Obraniak a participé à cette rencontre avec la réserve.

Les escarmouches se multipliaient et chaque faute était l'occasion pour
les Vosgiens de tenter de faire dégénérer la partie. Metz
décidait de jouer le contre. Epinal buttait sur une défense solide
qui pliait peu. Cherreau s'employait à maintenir l'avance des siens devant
le malheureux Jahier. Quant à H.Condi, il ne transformait pas un corner
de Nicolen (78°).

Les vosgiens décidaient dès lors de se jeter vers l'avant mais
allaient gaspiller leur énergie en palabres et discussions au lieu de
construire à l'image de leur maître à jouer Nicolen qui
allait finir par se faire réprimander à force de chercher à
tout prix la bousculade.

Le fin du match permettra surtout à M. N'Diaye de réaliser des
prouesses techniques mais de manquer plusieurs fois le break (79°, 87°,
92°), sans oublier la tentative de Socrier (88°). La sortie des Spinaliens
sera à l'image de leur match. Mr Commandoux décida de siffler
la fin du

match alors que Nicolen s'apprêtait à tirer un corner, provoquant
une rage compréhensible des hommes du président Collot.

Les Mosellans poursuivent donc un redressement amorcé face à Lyon
trois semaines auparavant. Une bonne bouffée de points, et une équipe
rééquilibrée derrière et portée vers l'avant
qui ne peut que retrouver le premier tableau rapidement.

La feuille de match

Les équipes :

Metz : Cherreau - Allegro, Blachon, Bassong, Mangane - Obraniak (c), Bocandé,
Mihoubi, Contout - M.N'Diaye, Socrier

Epinal : Robin - Jacquel, Menaï (Mahler 20°), Ceccuti (Morel 74°),
O.Condi (c) - Nicolen, H.Condi, Bigoni, Goncalves (Vairelles 46°) - Jahier,
Chassard

Arbitres :

Mrs Commandoux, Mohr, Beck

But :

M.N'Diaye (45°) pour Metz.

Avertissements :

Metz : Contout (14°), Mangane (22°), Mihoubi (81°)

Epinal : Jahier (57°), Nicolen (88°)

A lire également

27mai2020

Boutique

À partir de ce mercredi 27 mai, et durant les prochains jours, la Boutique Officielle du FC Metz vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, un...
Lire la suite

Web TV

27/05/2020 Le Zapping des Grenats : saison 2, épisode 4 ! Toutes les vidéos
Lire la suite

20mai2020

Web TV

20/05/2020 C'était un 20 mai... face à Sochaux ! Toutes les vidéos
Lire la suite