Metz - Clermont, je réserve ma place

Un point c'est tout

Face à un concurrent direct pour le maintien, les Grenats ont du se contenter du partage des points. Dominateurs, ils ont pourtant du batailler jusqu’à la dernière minute pour priver les Bretons des trois points.
Partager cet article :

«Une étoile grenat brille au paradis Ultra».
C’est par ces mots que la tribune Est rendait un dernier hommage à
Julien. Les forumistes du fcmetz.com y allaient aussi de leur banderole au message
simple : «Merci Julien les forumistes ne t’oublieront jamais».
Coté match, Jean Fernandez renouait avec le 4-4-2 utilisé face
à Montpellier il y a deux semaines, Allegro était titularisé
sur le coté gauche de la défense tandis que Tressor Moreno glissait
sur l’aile droite. Remontés, les Grenats prenaient le jeu à
leur compte dès le début de la rencontre. Toutefois, aucune occasion
n’était à signaler avant la 22° minute, heure choisie
par Maoulida pour effrayer Le Crom une première fois en coupant au premier
poteau un centre de Moreno. Ce fut ensuite à la traditionnelle doublette
Proment-Borbiconi de manquer le coche sur un coup de pied arrêté.
Le défenseur messin ne parvint pas à piquer son ballon suffisamment
pour le pousser au fond. Après ces deux semblants d’occasion manquées,
le jeu des Grenats était moins fluide et les relances hasardeuses se
multipliaient, symbole d’une crispation qui grandira au fil des minutes
et des sifflets. La plus grosse occasion vint de Pape Thiaw, bien lancé
sur la droite par Leca, le Sénégalais traversait toute la moitié
de terrain mais manquait le plus dur après avoir crocheté l’ultime
défenseur guingampais. Les visiteurs allaient donner une petite leçon
de réalisme aux Lorrains quelques minutes plus tard puisque Le Roux trouvait
l’ouverture juste avant la mi-temps avec l’aide bien involontaire
de Signorino qui prenait son gardien à contre-pied (0-1, 45°). Un
but encaissé au pire des moments pour les Messins…

Au retour des vestiaires, Metz pouvait une nouvelle fois constater sa déveine.
Thiaw, après avoir failli ouvrir la marque, manquait l’égalisation
de la tête. La barre transversale lui privait de goûter une nouvelle
fois à la joie du buteur. Dès lors, Metz allait pousser de façon
désordonnée, comme en témoignent les quelques coups de
pied arrêtés semant la panique dans la défense bretonne.
De plus en plus tendus, les Lorrains accumulaient les erreurs techniques et
bafouillaient leur football. La volonté de Samuel Allegro faillit payer
lorsque l’ancien pensionnaire du National, hauteur d’une remontée
de balle incisive, lâchait une frappe que Le Crom était contraint
de détourner en corner. A force d’abnégation et à
défaut d’être brillants dans le jeu, les Lorrains allaient
tout de même arracher le nul grâce à la première réalisation
du jeune Gueye, entré à la mi-temps (1-1, 90+3). Les temps sont décidément
très durs pour ceux que les bouchons routiers indisposent.


La feuille de match :



Terrain : bon

Temps : doux

Eclairage : bon

Spectateurs : 15.703

Arbitre : J. Bonnin



Buts :

Metz : Gueye (90+3)

Guingamp : Le Roux (45+1)



Avertissements :

Guingamp : André (31), J. Leroy (71)



Les équipes :

Metz : Butelle - Borbiconi, Morisot,
Marchal (Signorino 13°), Allegro - T. Moreno, Proment (cap), Leca, Frutos
(Gueye 46°) - Maoulida (De Souza 79°), Thiaw

Guingamp : Le Crom - Al. Yahia, Kouassi, Sikimic, Guillaume
(Joseph-Reinette 64°) - C. Michel (cap), Le Roux, Carnot (Cabanas 73°),
J. Leroy - Goussé (Dagano 85°), André

A lire également

13juin2024

Actualités

Avant le début de la saison 2024-2025, la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) a récemment procédé à l'audition du FC Metz. Au terme de...
Lire la suite

Actualités

KEVIN VAN DEN KERKHOF - ALGERIE ALGERIE - GUINEE : 1-23ème journée éliminatoires Coupe d'Afrique Jeudi 6 juin à 21h00Stade Nelson Mandela OUGANDA -...
Lire la suite

10juin2024

Actualités

Et de 4 !  Déjà distingué par les internautes de www.fcmetz.com en août, février et avril, Georges Mikautadze obtient un nouveau trophée puisqu’il...
Lire la suite