Metz - Clermont, je réserve ma place

Tressor Moreno : ''Une nouvelle vie commence''

Après un premier passage à Metz au bilan plutôt mitigé, Tressor Moreno nous revient plein de bonnes intentions. Le petit Colombien a hâte de prouver à la France du football l’étendue de ses qualités.
Partager cet article :

Demi-finaliste de la Copa Libertadores,
l’Independentie Medelin fut l’une des belles surprises de la saison
en Amsud. T’attendais-tu à de tels résultats ?


Tressor Moreno : Je ne pense pas que ce soit vraiment une surprise. Nous avons
réussi à nous hisser au niveau des meilleures formations du continent
sud-américain avec une équipe jeune mais de qualité. Plusieurs
de ces éléments ont d’ailleurs rejoint l’équipe
nationale colombienne.



Sur un plan plus personnel, comment s’est passée ta saison ?


T.M. : J’ai disputé la quasi-totalité des rencontres en
tant que titulaire. Mon entraîneur m’utilisait essentiellement au
poste de milieu offensif, que ce soit à droite, à gauche ou dans
l’axe. J’avais déjà évolué en tant que
milieu avec l’Atletico National donc ça n’avait rien de vraiment
nouveau pour moi.

Sur la saison dernière j’ai marqué 4 buts en Copa Libertadores,
4 en championnat pour un grand nombre de passes décisives mais je n’ai
pas fait le calcul.



Quels souvenirs gardes-tu de ton premier passage
à Metz qui ne s’était pas trop bien passé ?


T.M. : Je n’ai pas toujours compris les choix de l’entraîneur
lors de mon premier passage ici. Je pouvais être bon un week-end et ne
pas être retenu la semaine suivante sans que l’on me donne la moindre
explication.



La perspective d’une saison en Ligue 2 ne semblait pas trop te motiver
non plus…


T.M. : Je n’ai pas compris pourquoi on m’a mis à l’écart.
Je devais m’entraîner avec les anciens (Meyrieu, Baticle, Régis,
ndlr) alors que je n’avais que 23 ans. J’ai peut-être donné
l’impression de ne pas avoir envie de rester mais personne ne m’a
jamais posé la question.

Mais c’est oublié. Une nouvelle vie commence pour moi. Il y a de
bons joueurs ici, un bon coach. Je me tourne vers l’avant et pas vers
l’arrière. Ma première expérience ici c’est
du passé.



L’avenir justement. Tu arrives dans un groupe
déjà rodé. Comment comptes-tu te faire une place ?


T.M. : Je suis conscient de la situation en revenant à Metz. Je suis
convaincu que je peux apporter beaucoup de choses au club. Je dois gagner ma
place comme me l’a dit Jean Fernandez et pour cela j’ai intérêt
à travailler aux entraînements.



Que penses-tu du groupe déjà en
place ?


T.M : Il y a beaucoup de qualité dans le secteur offensif avec Manu Adebayor,
Pape Thiaw, Eric Hassli et Jonathan Jager. Je n’ai pas peur de la concurrence
et je devrai me donner à fond pour afficher mes qualités.



Tu penses que ce retour en France pourra t’aider
à accrocher la sélection nationale ?


T.M. : Si Metz navigue autour entre la 7ème et la 10ème place
du classement, j’espère attirer l’œil du sélectionneur.
Je devais déjà être retenu pour la Coupe des Confédérations
mais notre qualification pour la demi-finale avec l’Independente m’a
obligé à y renoncer.

A lire également

13juin2024

Actualités

Avant le début de la saison 2024-2025, la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) a récemment procédé à l'audition du FC Metz. Au terme de...
Lire la suite

Actualités

KEVIN VAN DEN KERKHOF - ALGERIE ALGERIE - GUINEE : 1-23ème journée éliminatoires Coupe d'Afrique Jeudi 6 juin à 21h00Stade Nelson Mandela OUGANDA -...
Lire la suite

10juin2024

Actualités

Et de 4 !  Déjà distingué par les internautes de www.fcmetz.com en août, février et avril, Georges Mikautadze obtient un nouveau trophée puisqu’il...
Lire la suite