Découvrez les tenues de sortie !

Rothen : « Il faudra se méfier de Metz »

Depuis quelques matches, le leader monégasque n’est plus aussi étincelant qu’en début de saison. Toutefois, il n’y à aucune raison de s’affoler selon Jérôme Rothen, pour qui la prestation face au PSG est porteuse d’espoir.
Partager cet article :
Avez-vous digéré
le match nul concédé au Paris Saint Germain ? Quel est votre sentiment
à l’heure actuelle ?

Jérôme Rothen : Mon impression est que nous avons
laissé deux points largement à notre portée. On a fait
tout ce qu’il fallait pour obtenir la victoire. Malheureusement, diverses
décisions arbitrales nous ont contraint à nous contenter d’un
résultat nul. Après le match nous éprouvions vraiment une
grosse frustration mais dès le lendemain, nous avons remis les choses
en place afin d’aborder du mieux possible le mois de février.

Après avoir survolé
la première partie de championnat, l’ASM semble marquer le pas.
Avez-vous une explication ?

J.R. : Nous avons toujours été efficaces jusqu’à
ce match de Lyon que nous avons gagné 3-0. Toutefois, nous avions moins
la maîtrise du jeu lors des premières rencontres des matches retour.
Le match contre Paris nous a un peu rassuré de ce côté là
car nous avons eu pas mal d’occasions. Nous avons fait une grosse deuxième
période et cela nous donne confiance pour la suite du championnat.

Votre avance sur Lyon a par conséquent
fondu. Est-ce que la pression a changé de camp ?

J.R. : Lorsque vous êtes leaders, vous êtes toujours
l’équipe à faire tomber. Pour l’instant, c’est
arrivé seulement deux fois et il faut le souligner. Nous savons très
bien que nous ne gagnerons pas tous nos matches contrairement à ce que
certaines personnes pensent. Quand on fait un nul, on entend parler de désillusion.
Ca n’est pas vraiment le cas car un nul à l’extérieur
est toujours un bon résultat. A domicile, c’est un peu plus embêtant
mais nous avons accumulé tant de points en début de saison que
nous pouvons nous le permettre. Il s’agit maintenant de retrouver une
dynamique de victoire.

Que vous inspire l’équipe
messine que vous avez déjà rencontrée deux fois ?

J.R. : C’est une équipe qui essaie de jouer, qui
ne ferme pas du tout le jeu. C’est toujours plus agréable d’affronter
ce type de formation. Ils éprouvent pas mal de difficultés à
domicile, nous allons essayer de le confirmer en gagnant chez eux mais cela
ne sera pas chose facile. Nous l’avons fait en début d’année
en coupe. J’espère que nous avons un peu marqué les esprits
même s’il s’agissait d’un match de reprise. Les Messins
auront certainement envie de faire un exploit face au leader. Il faudra donc
se méfier d’une équipe enthousiaste et jeune. On connaît
les qualités et les défauts de la jeunesse. A nous de jouer sur
leurs défauts.

Pour finir, pouvez-vous nous
donner des nouvelles d’André Biancarelli et de Manu Adebayor, deux
anciens messins ?

J.R. : Ils vont bien. Dédé finit de belle manière
sa carrière chez nous, il commence à faire des entraînements
pour les jeunes. Il prépare donc sa reconversion. Quant à Manu,
il a fait un bon début de saison mais il a un peu marqué le pas
depuis. A lui de reprendre le dessus. Ce n’est pas évident puisqu’il
est jeune et qu’il arrive dans une équipe qui a envie de tout gagner.
Par conséquent, il y a de la concurrence mais avec l’accumulation
des matches il aura de nouveau sa chance. Il faudra qu’il soit prêt
au bon moment. Nous essayons de le remettre en confiance suite à la mauvaise
passe qu’il a vécu. J’espère qu’il pourra à
nouveau nous faire des matches comme il a pu en faire en début de saison.

A lire également

27oct2020

Web TV

27/10/2020 Metz - ASSE, Farid Boulaya Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Gratification

Auteur d'une nouvelle solide prestation face à l'AS Saint-Etienne (2-0), Fabien Centonze figure dans l'équipe type France Football de cette 8ème...
Lire la suite

26oct2020

Gratification

Après la victoire face à l'AS Saint-Étienne (2-0), cinq Messins ont été pré-sélectionnés afin d'intégrer le 11 Type Fans de la 8ème journée de Ligue...
Lire la suite