Metz - Clermont, je réserve ma place

Pape Thiaw tel un messie

Le FCMetz a décroché sa première victoire à domicile au terme d’un match crispant. Pape Thiaw a joué le rôle du libérateur en marquant dans les arrêts de jeu.
Partager cet article :

Jean Fernandez alignait finalement une équipe en 4-4-2, avec une attaque
composée de Tressor Moreno et Toifilou Maoulida. Pape Thiaw, incertain,
débutait donc la partie sur le banc. Les Grenats attaquaient la rencontre
du bon pied. Bien regroupés derrière, ils repoussaient les fébriles
assauts montpelliérains. Cerise sur le gâteau, ils ouvraient même
la marque grâce à l’opportunisme de Stéphane Borbiconi.
Suite à un coup-franc occasionné par une faute de Carotti sur
Moreno, Grégory Proment enroulait son ballon superbement si bien que
Riou ne pût que le repousser dans les pieds du défenseur messin
(1-0, 4°).

Après cette bonne entame, les Grenats allaient baisser le pied pendant
un quart d’heure, subissant les offensives visiteuses orchestrées
par le diabolique Doumeng. La défense locale, fébrile, multipliait
les relances approximatives. La fin de première mi-temps sera à
l’avantage des Grenats, les occasions les plus chaudes étant à
l’actif de Frutos et du colombien Moreno, très en vue. Ce dernier
allait être à l’origine de l’occasion la plus chaude
coté messine. Son déboulé sur l’aile gauche profitait
à Maoulida qui, d’une volée, manquait de peu le cadre de
Riou. Malgré plusieurs occasions le score restait bloqué à
1-0 jusqu’à la pause.

Le retour des vestiaires montraient des Messins de moins en moins inquiétés
par leurs adversaires. Maoulida manquait de corser l’addition, la transversale
repoussant sa tentative. Un manque d’efficacité qui laissait Metz
à la portée d’une égalisation des hommes de Loulou
Nicollin. Ca sera chose faite par Bamogo, qui ajustait tranquillement Butelle
suite à un mauvais dégagement de Morisot (1-1, 62°). Déboussolés,
les Messins bafouillaient leur football mais ni Mansaré ni Robert, rentrés
en cours de jeu, n’en profitaient. Bizarrement, les Montpelliérains
n’étaient pas dangereux et on semblait se diriger vers un match
nul. C’était sans compter sur l’adresse de Pape Thiaw, qui
reprenait victorieusement de la tête un centre flottant de Signorino (2-1,
93°). Le peuple Grenat pouvait savourer la première victoire de ses
protégés sur ses terres. Celle ci est amplement mérité.

La feuille de match :



Metz 2-1 Montpellier

Terrain: bon

Temps: beau

Spectateurs: 16.928

Arbitre: M. Poulat



Buts :

Metz : Borbiconi (6), Thiaw (90+4)

Montpellier : Bamogo (62)



Avertissements :

Metz : Proment (50), Maoulida (56)

Montpellier : Dzodic (42), Doumeng (60), Michalowski (75), S. Blanc (90+5)



Les équipes :

Metz : Butelle - Borbiconi, Marchal,
Morisot, Signorino - Allegro, Proment, Walter, Frutos (Thiaw 71) - Maoulida
(Gueye 86), T. Moreno

Montpellier : Riou - Moullec,
Dzodic, Carotti (cap), S. Blanc - Michalowski, Rouvière, Doumeng, Laigle
- Rui Pataca (Mansare 63), Bamogo (B. Robert 78)

A lire également

13juin2024

Actualités

Avant le début de la saison 2024-2025, la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) a récemment procédé à l'audition du FC Metz. Au terme de...
Lire la suite

Actualités

KEVIN VAN DEN KERKHOF - ALGERIE ALGERIE - GUINEE : 1-23ème journée éliminatoires Coupe d'Afrique Jeudi 6 juin à 21h00Stade Nelson Mandela OUGANDA -...
Lire la suite

10juin2024

Actualités

Et de 4 !  Déjà distingué par les internautes de www.fcmetz.com en août, février et avril, Georges Mikautadze obtient un nouveau trophée puisqu’il...
Lire la suite