Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz se rassure

Une semaine après s’être fait étrillé à Toulouse, le FC Metz a rassuré ses supporters en s’imposant face à Lorient grâce à des buts de Borbiconi et Adebayor. Les Grenats remontent à la 7ème place du classement.
Partager cet article :

Déjà dos au mur après deux dernières sorties plutôt
médiocres, le FC Metz se devait de se racheter devant son public de Saint
Symphorien face à Lorient, grand favori pour la montée en Ligue
1.

Emmanuel Adebayor, longtemps incertain, pouvait tenir sa place en attaque aux
côtés de Sergiy Skachenko. La formation alignée par Jean Fernandez
était par ailleurs identique à celle défaite à Toulouse
un week-end plus tôt, seul Stéphane Morisot venait prendre la place
de Christophe Walter resté sur le banc.



Metz entamait la rencontre de la meilleure des manières : à la première
minute, Christophe Bastien déviait astucieusement un coup-franc tiré
sur le côté droit par Grégory Proment. Stéphane Borbiconi
héritait du cuir et fusillait Stéphane Le Garrec d'une frappe à
bout portant (1-0, 1ère).

La réponse des lorientais, cueilli à froid, n'allait pas se faire
attendre par l'inévitable Patrice Loko qui échappait à la
vigilance messine côté droit. Heureusement pour les Grenats, sa frappe
était bien captée par Agassa.

Metz dominait les débats sans pour autant parvenir à doubler la
marque. Faute d'avoir su se mettre à l'abri, les locaux allaient être
rejoins par des bretons jusqu'alors plutôt discrets. Kroupi donnait le tournis
à la défense messine sur le côté droit de la surface
puis centrait pour Patrice Loko complètement esseulé au second poteau.
L'ancien international ne se faisait pas prier pour tromper Agassa et remettre
les deux équipes à égalité (1-1,
35ème)
.

Le quart d'heure suivant était marqué par une pluie de cartons et
par la blessure de Franck Signorino. Une belle frappe d'Adebayor en pivot repoussée
des deux poings par Le Garrec mettait un terme à une première période
très plaisante.



En début de seconde période, les "Merlus" pressaient la
défense du FC Metz en jouant très haut. Heureusement pour les joueurs
à la croix de Lorraine, les coéquipiers de Kroupi manquaient de
précision dans le dernier geste et Agassa s'autorisait à quelques
sorties de grande classe. Il fallait attendre la soixantième minute pour
que le très remuant Patricio d'Amico, rentré en jeu à la
place de Marchal, ne réveille le stade Saint Symphorien par une frappe
au ras du poteau de Le Garrec. Les deux formations se neutralisaient ensuite et
l'on sentait que la rencontre pouvait basculer à tout moment, d'un côté
comme de l'autre.

Un quart d'heure plus tard, Manu Adebayor, idéalement servi par Mario Espartero
à l'angle de la surface, s'en allait forcer le destin en trompant Le Garrec
d'une très belle frappe dans le petit filet (2-1,
78ème)
.

Metz tenait bon dans les dix dernières minutes pour accrocher trois points
si précieux qui lui permettent de recoller dans le haut du tableau.



FC Metz : Agassa - Signorino (puis Demai,
43ème), Borbiconi, Toyes, Marchal (puis D'Amico, 45ème) - Proment,
Morisot, Bastien, Espartero - Adebayor, Skachenko (puis Hassli, 55ème).

FC Lorient : Le Garrec - Druon, Gauvin,
Ferron, Bouard, Bouzin (puis Cavalli, 80ème), Ripoll, Abou (puis Chabbert,
68ème), Esceth-N'Zi, Loko, Kroupi.

Les buts : Borbiconi (1ère), Adebayor (78ème) pour Metz
; Loko (35ème) pour Lorient.

Avertissements : Marchal pour Metz ; Bouzin, Bouard, Kroupi, Ripoll
, Chabbert pour Lorient.

Spectateurs : 12972

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite