Metz - Clermont, je réserve ma place

Clermont veut regarder vers le haut

Le Clermont Foot Auvergne retrouve de l’appétit. Après un début de saison discret, les joueurs d’Hubert Vélud restent sur deux prestations convaincantes sur leur pelouse face à Nancy et Laval. Les Clermontois entendent bien poursuivre leur série face au FC Metz.
Partager cet article :

Né sur les cendres du Clermont Foot Club (mort pour s'être vu trop beau après
son accession en Division 2) en 1990, le Clermont Foot a pris le temps de fortifier
ses racines en Division d'Honneur puis dans les différents niveaux de la pyramide
footbalistique avant de se lancer dans le grand bain en Ligue 2 depuis cette saison.
La volonté affirmée des dirigeants est d'ancrer solidement le club auvergnat dans
l'élite du football français, à commencer par une place cette année dans la première
partie du championnat.

Sans l'aide du tout-puissant Michelin (sponsor de l'AS Montferrand en rugby),
l'état-major clermontois s'appuie essentiellement sur la ville et le Conseil Général
ainsi que sur plusieurs sociétés solidement implantées dans la région comme Agrigel,
Babou, Leclerc, Onyx ou Toury pour un budget prévisionnel de 6 M€. Champion de
National, le Clermont Foot a réussi un solide recrutement avec des joueurs comme
Deniaud ou Samson mais Bourdeau (Guingamp) ou Mahouvé laissé pour compte par Montpellier.
Après une légitime période de tâtonnement en août et notamment des voyages stériles,
sans compter un match perdu sur tapis vert contre Niort, Clermont a trouvé son
rythme de croisière en obtenant un bon nul (1-1) à Caen suivi d'une victoire aisée
sur Nancy (3-1). Frustrés à Châteauroux sur un penalty plus ou moins imaginaire,
les joueurs d'Hubert Velud ont frappé fort lors de la dernière journée contre
Laval (3-0), le score étant toutefois considéré comme flatteur par les observateurs.


L'objectif clairement avoué contre Metz est d'enregistrer une nouvelle victoire
afin de se positionner dans le peloton des outsiders. De l'avis général, l'équipe
auvergnate joue plutôt bien au ballon mais connaît parfois des " blancs " en défense
qui se traduisent par de grosses erreurs individuelles. Pour la venue des Messins
-désormais prévenus des ambitions de leur adversaire de dimanche- une seule incertitude
subsiste en défense centrale où Assemoassa est douteux, susceptible d'être remplacé
par Vially.



Adebayor sur le banc



Pour tenter de faire mieux contre ce promu que devant Reims ou Toulouse, Jean
Fernandez devrait modifier quelque peu ses batteries en laissant Manu Adebayor
sur le banc et en renforçant son entre-jeu par Christophe Walter. Christophe Bastien
et Alex Frutos sur les côtés, Jonathan Jager pourrait ainsi de retrouver seul
en pointe...et retrouver ainsi face à lui Jean-Philippe Caillet qu'il a côtoyé
au centre de formation voici quelques années. On notera le retour prévisible de
Franck Signorino et celui, sur le banc, de Franck Beria.

Au-delà toutefois de ces considérations tactiques, il est à espérer que le FC
Metz aille de l'avant, histoire de confirmer la bonne période réalisée devant
St Etienne tout en effaçant les conséquences néfastes d'un penalty resté en travers
de la gorge de tout le monde.







Les équipes



Clermont Foot :
Enjolras- Bourdeau, Caillet,
Assemoassa ou Vially, Gas- Gallon, Mahouvé, Boulanger, Tabet- Samson, Deniaux.


Remplaçants : Royer (g), Cloarec, Poinçon, Verschave, Bourgis.



FC Metz : Agassa- Marchal, Toyes, Borbiconi,
Signorino- Bastien, Walter, Lorisot, Espartero, Frutos- Jager.

Remplaçants : Liebus (g), Adebayor, Hassli, Demaï, Beria.

A lire également

21juil2024

20juil2024

Album photos

Crédit photo : VA Com Agency Metz - Villefranche, l'album photo
Lire la suite

Actualités

Huit jours après une première victoire face à la Jeunesse d'Esch, les Grenats retrouvaient les terrains pour un second match de préparation. Pour l'...
Lire la suite