6e forum de l'emploi !

Un nul au goût amer

Le leader Lens a été tenu en échec à Bollaert ce soir 2 à 2, dans le choc des extrêmes, en match en retard de la 20e journée de D1. Lens, mené 2 à 0, a arraché le match nul en fin de rencontre grâce à à un but de Moreira (71ème) et à un penalty généreux accordé par M.Fraise que Diouf se faisait une joie de transformer (87ème).
Partager cet article :

Metz en quarante confrontations ne s'est imposé qu'à 6 reprises à Bollaert,
la dernière victoire remonte en effet à juillet 91, autant dire une éternité.
Pourtant c'est le couteau sous la gorge mais pleins d'espoir que les Messins
débutent ce match. L'objectif est clair : prendre au moins un point.



Chauffés à blanc, les hommes de Joël Muller qui en cas de victoire se rapprocheraient
du  titre à grandes enjambées, entament la partie pied au plancher. La
première action est à l'actif de Pedron, qui sur une passe de Diouf , alerte
Jacques Songo'o. Sans problème pour le portier messin qui stoppe en deux fois
ce ballon aérien (2ème). Et c'est hélas rapidement le premier coup dur pour
les Messins, puisque sur une balle anodine, Grégory Leca se blesse au genou
et sort sur civière, aussitôt remplacé par Sylvain Marchal poste pour poste
(9ème). Moreira oblige ensuite l'international camerounais à effectuer une parade
au pied (17ème), et l'ancien Grenat, Jocelyn Blanchard, donne des frayeurs à
ses anciens coéquipiers puisque sa frappe enveloppée tutoie le montant gauche
du but messin (24ème). Sur l'action suivante, Traoré sous la menace concède
le corner. Sur la remise, les Messins obtiennent un coup-franc tiré par Frédéric
Meyrieu aux 20 mètres, décalé sur la droite. Tiré de manière rentrante, le ballon
prend le chemin des airs, Wallemme trompe son propre gardien de la tête (0-1,
25ème).
C'est un sacré coup dur pour Lens qui accuse le coup et subit dès
lors le jeu Messin. Lens joue lentement, et pose quelques accélérations par
Diouf. Les Nordistes ne sortent plus de leurs lignes arrières, le porteur du
ballon est bien trop esseulé. L'étau grenat fonctionne à merveille. Sans solution,
les "Chtimis" tentent leur chance de loin, à l'image de Coridon (30ème).
Il y a bien cette claquette de Songo'o trompé par un effet rebond sur le dos
de David Régis (34ème) mais Metz rentre au vestiaire avec ce petit but d'avance.



Dès l'entame de la seconde période, Bak, étrangement libre de tout marquage 
au point de penalty face au but rate le cadre (47ème) ! Cela réveille Metz par
l'intermédiaire de Christophe Bastien. Parti comme une flèche sur l'aile droite,
celui-ci adresse un centre que Gérald Baticle, esseulé au second poteau, convertit
en but d'une splendide tête rageuse (0-2, 53ème). Hélas, Gérald manque
de tripler la mise trois minutes plus tard, son ballon passe en effet à un 
mètre de la cage désertée par Warmuz (56ème). La rentrée de Bruno Rodriguez
et de Sibierski dynamisent les Sang et Or. Un premier avertissement est
donné par l'ancien avant centre messin puisque sa tête propulse le cuir sur
le montant du but de  Songo'o (64ème).  Ce dernier cède pourtant sur
une reprise de Moreira, consécutive à un coup de pied arrêté et à un premier
essai de Rodriguez qu'il avait repoussé (1-2, 71ème). Metz rate le coche
et le KO final puisque Baticle, lancé par Christophe Bastien, se retrouve face
à Warmuz sorti bien imprudemment de sa cage (73ème). Mais  face au but
vide, dans un angle difficile, l'attaquant Grenat rate le cadre. Reprenant espoir,
Lens se rue à l'attaque. Le jeu se durcit, les avertissements se concentrent
curieusement sur les seuls Messins. Franck Signorino se rue à l'attaque sur
son flanc gauche et en retrait de trois mètres se fait signaler hors-jeu à deux
reprises (!). Un accrochage Pierre-Pédron dans la surface offre aux "Sang
et Or" une occasion "inespérée" d'égaliser sur un penalty que
Diouf ne manque pas (2-2, 87e). 



Metz peut nourrir légitimement quelques regrets et repart de Lens avec un goût
amer : le point du nul est certes là, mais Grégory Leca est sévèrement touché
au genou (rupture du LCA ?), alors que Frédéric Meyrieu, visiblement dans le
collimateur de M.Fraise, a été expulsé (deuxième carton jaune) en toute fin
de rencontre pour contestation. 



Championnat de France - D1 (match en retard de la 20e journée)

A Lens (Stade Felix-Bollaert): Lens et Metz 2 à 2 (mi-temps: 0-1)

Spectateurs: 37.579

Arbitrage contestable de M. Fraise



Buts:

RC Lens: Moreira (71ème), Diouf (87ème sp)

FC Metz: Wallemme (25ème csc), Baticle (53ème)



Avertissements:

FC Metz: Marchal (20ème), Baticle (48ème),
Meyrieu (79ème), Songo'o (90ème)



Exclusion:


FC Metz: Meyrieu (88ème)



Les équipes:

RC Lens: Warmuz (cap) - Bak (B. Rodriguez
62ème), Wallemme, Ismaël - Sikora (A. Coulibaly 82ème), Coridon, Blanchard,
Pédron, Traoré (Sibierski 46ème) - Diouf, Moreira

FC Metz: Songo'o - Pierre, Toyes, Régis,
Morisot, Signorino - Bastien, Leca (Marchal 10ème), Meyrieu (cap) - Baticle,
Adebayor (P. Moreau 67ème)

A lire également

25jan2020

Le Match

Et si c'était le moment idéal pour confirmer et démarrer une série ? Quinze jours après le premier succès de l'année, à domicile, face au RC...
Lire la suite

24jan2020

Web TV

24/01/2020 Fabien Centonze : "J'aimerais être plus décisif" Toutes les vidéos
Lire la suite