Metz - Clermont, je réserve ma place

Metz n'a plus le droit à l'erreur

A trois journées de la clôture du championnat, le suspense reste entier dans le bas du classement pour savoir qui de Metz, Lorient ou Guingamp prolongera pour une année supplémentaire en D1. La marge de manœuvre est très serrée pour ces trois concurrents et Metz se devra de l’emporter samedi face à Rennes, un adversaire pour qui se profile une fin de saison plutôt calme.
Partager cet article :

Compagnons d'infortune du FC Metz depuis l'ouverture du championnat,
le Stade Rennais s'est offert un bol d'oxygène en dominant Lille le week-end
dernier. Cette victoire sur un club pourtant candidat à la Ligue des Champions,
devrait autoriser le club Breton à rempiler en D1 pour une saison supplémentaire.


Le Président Ruello peut pousser un grand " ouf " de soulagement, bien conscient
d'être passé tout près d'une catastrophe, qui aurait assurément fait tâche en
cette année de centenaire.

Pourtant, fort d'un des budgets les plus importants de D1, Rennes comptait jouer
les troubles fête et s'immiscer dans les hauteurs du classement. Mais les espoirs
des supporters du stade de la Route de Lorient ont vite été rangés au placard
et ce ne sont pas les dernières recrues arrivées au Mercato d'hiver (Sorlin
et Maoulida) qui auront sauvé cette morne saison.

Pour songer sereinement au prochain exercice, Christian Gourcuff et ses joueurs
espèrent ne pas revenir les poches vides de ce déplacement en Lorraine. Histoire
au passage de montrer à la France du football qu'il faudra compter avec eux
l'année prochaine et ne pas s'arrêter à cet accident de parcours.



La formation victorieuse du LOSC sera renforcée par les retours d'Oliver Monterrubio
et de Lamine Diatta, qui ont purgé leur suspension, et du milieu de terrain
Christophe Le Roux bien remis de sa blessure.

Le stade Rennais s'appuiera sur une traditionnelle défense à plat avec Sébastien
Puygrenier à gauche, Julien Escudé et Lamine Diatta dans l'axe et Anthony
Reveillère à droite.

Laurent Battles s'est imposé comme titulaire indiscutable d'un premier rideau
breton qui devrait être complété par Christophe Leroux (ou Makhtar N'Diaye).


Le tandem d'attaque composé du Brésilien Lucas et d'Olivier Monterrubio comptera
sur Olivier Sorlin et Philippe Delaye pour les aider à placer quelques contres
assassins.



Peu de changements sont attendus dans la formation messine qui se présentera
samedi soir sur la pelouse de Saint Symphorien. La défense alignée face à Sedan
devrait être confirmée.

Le seul changement de taille interviendra au milieu de terrain où Gilbert Gress
devra trouver une solution pour palier à la blessure de Frédéric Meyrieu, élément
clé de son effectif. Un dispositif tactique reposant sur l'ajout d'une seconde
pièce offensive (Joseph désiré Job aux côtés
de Manu Adebayor) semble tenir la corde.



Metz jouera son va tout sur cette rencontre ô combien capitale. Si une victoire
ne leur permettrait certainement pas d'assurer définitivement leurs arrières,
une défaite placerait les Lorrains dans une situation bien fâcheuse.

Espérons seulement que cette fois-ci le trio arbitral se montrera à la hauteur
et ne viendra pas fausser le résultat final.





Arbitre : M. Poulat Eric

Arbitres assistants : M. Bequignat Daniel et Mme Viennot Nelly



Les équipes probables :



FC Metz :
Songo'o, Marchal, Régis, Toyes, Signorino, Morisot, Proment, Bastien, Baticle, Job, Adebayor.

Remplaçants : Kossi, Moreau, Bah, Demai, Jager.



Stade Rennais :
Durand, Diatta, Escudé, Reveillère, Puygrenier, N'Diaye, Battles, Sorlin, Delaye, Lucas,Piquionne.

Remplaçants : Copa, Dorothée, Le Roux, Monterrubio, Maoulida.

A lire également

15avr2024

Actualités

Enchaînons à domicile, ensemble !  Après la belle victoire de nos Grenats face au RC Lens (2-1), les Messins retrouveront Saint-Symphorien le...
Lire la suite

Actualités

Ce dimanche 21 avril, le FC Metz se rendra sur la pelouse du Havre, dans le cadre de la 30ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Le coup d'envoi de la...
Lire la suite