Lyon trop fort !

Lyon impérial à domicile (8 victoires, 2 nuls) contre un FC Metz à la recherche d'une solution à ses carences offensives, traumatisé par un cinglant 4-2 infligé à domicile par Guingamp, c'était un peu David contre Goliath et cela s'est vérifié ce soir, puisque Metz a chuté lourdement 4 à 1 à Gerland malgré l'ouverture rapide du score par Baticle
Partager cet article :

Dès l'entame du match, l'organisation messine est très défensive (5-4-1). Jager est seul en pointe alors que c'est le tout premier match en D1 pour les jeunes pensionnaires du centre de formation Ludovic Butelle et Franck Signorino. Le tout jeune gardien de l'équipe des moins de 17 ans, Ludovic Butelle n'a guère le temps de savourer sa première titularisation en D1, puisqu'il se met en évidence dès la 10ème seconde de jeu : Anderson perce et décoche une frappe puissante bien captée par le portier Grenat.
Lyon dans un stade Gerland bien rempli, pousse et Metz plie, mais bien regroupé les Mosellans remontent vite le ballon. Ainsi sur une contre attaque messine irrégulièrement stoppée, Frédéric Meyrieu frappe le coup franc, Deflandre juge mal la trajectoire et se laisse prendre par le rebond. Il n'en faut pas plus pour Gérald Baticle qui récupère le ballon et qui n'a plus qu'à lober Coupet sorti de ses buts
(1-0, 7ème).

Hélas pour les Grenats, Lyon ne tarde pas à réagir. Sur une passe en retrait de Govou, Carrière place des 18 mètres une superbe frappe du pied gauche qui trompe Butelle (1-1, 13ème).

Il s'en suit un festival des Gones : sur un tir cadré de Laigle Butelle va chercher le cuir sous la barre et claque en corner ! 28ème minute, Anderson s'échappe du marquage de ses vis à vis, se présente face à Butelle mais rate son contrôle et Ludovic s'interpose.

Sur une relance ratée, Anderson tire, et Butelle se couche (32ème). La sanction n'est pas loin, comme sur ce coup franc enveloppé de Violeau sur le poteau droit de la lucarne messine (37ème). Et le festival continue, Butelle sort dans les pieds de Govou lancé par une déviation de la tête d'Anderson (39ème)! Metz réagit timidement par une tête de Jager, sur un centre de Bastien, malheureusement celle-ci passe de peu à côté du cadre (43ème). C'est trop peu pour inquiéter l'équipe du président Aulas. Govou est ensuite tout prêt de donner l'avantage à son équipe; il se retourne en pivotant au point de penalty, frappe comme un sourd, et le cuir s'envole dans les airs de Gerland (43ème). Les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score de parité.



A la reprise Metz subit, sur une frappe de Linarès, Butelle ne voit pas le départ du ballon, surpris il réussit à mettre en corner (49ème). Jager puis Bastien (50ème) s'enhardissent mais, trop isolés, malheureusement sans succès. Dans la foulée, Ludovic Butelle sort dans les pieds de Govou (53ème). Hélas peu avant l'heure de jeu les Gones font la différence : sur un corner, Metz peine à se dégager, Lyon écarte le jeu, sur un centre de Laigle au deuxième poteau, bien esseulé, Govou frappe de volée et ne laisse aucune chance au malheureux Butelle dans la lucarne opposée
(59ème, 2-1).

Carrière fait ensuite un véritable festival, tout y passe et Govou ou Anderson bien alimentés en ballons se régalent, mais butent sur le dernier rempart Grenat, à l'image de cet arrêt de Butelle (67ème) devant Anderson ou sur ce une-deux Anderson-Govou à l'entrée de la surface messine qui oblige Proment à concéder le corner (68ème).

A force de subir Metz craque et encaisse en moins de dix minutes deux autres buts, qui scellent les espoirs lorrains : Carrière sert tout d'abord Anderson, seul au point de penalty, qui bat Butelle d'un plat du pied gauche (3-1,
84ème)
puis Metz boit le calice jusqu'à la lie puisque dans les arrêts de jeu, Luyindula se jette sur le centre de Chanelet et trompe le pauvre Ludovic Butelle
(4-1, 93ème) qui n'aura pas grand chause à se reprocher sur sa prestation de ce soir.

C'est peut-être la seule satisfaction de la soirée, c'est malgré tout bien maigre.

Le sursaut d'orgueil tant attendu arrivera-t-il enfin dès mercredi contre Nantes dans un match à 6 points ?




A Lyon (Stade Gerland), 24ème journée de D1, Lyon bat Metz 4 à 1 (1-1)


Spectateurs: 30.336

Arbitre: M. Khendek


Buts:



Lyon:
Carrière (13), Govou (59), Anderson (87), Luyindula (90+3)


Metz:
Baticle (7)


Avertissements:



Lyon:
Laigle (61)


Metz:
Signorino (30), Leca (72)


Les équipes:



Lyon:
Coupet - Deflandre, Edmilson, Muller, Delmotte - Carrière, Violeau, Linarès, Laigle - Anderson (cap) (Luyindula 87), Govou (Chanelet 81)


Metz:
Butelle - Pierre (Espartero 71), Régis, Proment, Toyes - Signorino (P. Moreau 63), Bastien, Meyrieu (cap), Leca - Baticle, Jager (Job 80)

A lire également

14sep2019

Le Match

À l'issue de cette première trêve internationale de la saison, les Grenats foulaient à nouveau les terrains de Ligue 1 Conforama. Pour cette 5ème...
Lire la suite

Adversaire

40 ans d’invincibilité Dans l’histoire du championnat, il faut remonter quarante ans en arrière pour retrouver une victoire du FC Metz en terres...
Lire la suite